Le Centre d’Orientation Professionnelle de Coupe et Couture à l’avant-garde la promotion feminine est une illustration du rayonnement de la mode et de l’habillement au Mali et en Afrique après plusieurs décennies d’existence. 

En effet crée en septembre 1972 à Bamako et régi par le décret N° 118/AG-RM du 9/10/1971 portant sur la création et la règlementation des Ecoles privées au Mali, le Centre fut agréé par le Ministre chargé de l’Education Nationale (arrêté N° 2286 / MEN –DNESG en date du 7/05/1984.

Le COPCC dispense un enseignement conduisant au Certificat d’aptitude professionnelle de coupe et couture. La durée de la formation est de 2 ou 3 au maximum.

Le Centre d’orientation Professionnelle de Coupe et Couture est l’œuvre de l’un des pionniers de la mode et de la Couture au Mali Monsieur Sambou FANE « Germain » selon les intimes.

Autodidacte il a hérité de son père un atelier de couture qu’il transformera en un lieu d’apprentissage au bénéfice des jeunes filles déscolarisées, appelé au COPEC et cela depuis les années 1972.

Déjà notre futur « patron » depuis l’âge de 18 ans a entrepris des démarches auprès des Ambassades Françaises, Américaines et certaines organisations Internationales présentes au Mali afin de bénéficier des subventions pour financer son centre de couture.

 Aussi toujours dans cette démarche de financement de son projet Monsieur Sambou a bénéficié de l’appui du Directeur des impôts d’alors M. MAKANGUILLE, de la présidente de l’UNFM. Mme Rokiatou SOW et d’autres décideurs politiques de l’époque, qui voyaient en lui un jeune talentueux prêt à révéler le défi de la mode et de la couture au Mali.

Le Centre était ainsi crée grâce au courage et à la persévérance de notre « Germain » National avec comme objectif de :

  • Promouvoir l’Independence économique de la femme en l’intégrant dans le circuit de la production ;
  • Dresser un garde-fou contre la déperdition scolaire féminine en offrant aux jeunes filles qui n’est pas eu la chance d’aller lion dans leurs études, la possibilité de préparer un métier et de gagner leur vie.

Aussi il conviendrait de noter que le COPCC se singularise comme étant le seul centre en Afrique qui forme ses élevés selon la méthode de l’académie Internationale de Coupe et de couture de Paris. Elle dure deux ans, niveau minimum exigé la 6èmpe année fondamentale et à la fin de la formation vous êtes bénéficiaire d’un certificat d’aptitude Professionnelle homologué an 1984 par le Ministère de l’Education Nationale, des analphabètes sont également admis au Centre.

 Du haut de la soixantaine notre promoteur est titulaire de plusieurs décorations et de beaucoup de diplômes de reconnaissances

Aucun décideur politique Africain, Européen et même Américain ne lui est étranger Monsieur Sambou FANE a parcouru l’Afrique, l’Europe pour valoriser l’artisanat Africain et en particulier le stylisme et la mode. Référence dans ce secteur précis notre président et créateur du Centre est un homme comblé qui a su gérer entreprise et famille grâce à une épouse exemplaire et rare qui fait la fierté de toute la famille FANE, il vous le dira sans complexe « ma réussite c’est ma femme, sans elle pas d’entreprise COPCC ».

Le COPCC de sa création à nos jours (1972) a formé et mis sur le   marché du travail annuellement 200 jeunes filles et dames.

Musulman pratiquant l’infatigable Monsieur FANE Président de l’Association des tailleurs (mode et stylisme du Mali) donne chaque année des centaines de bourses de formation aux couches défavorisées notamment femmes pour leur insertion dans la vie active

Le COPCC est en partenariat avec plusieurs ONG, Services publics en charge de l’emploi et de la formation professionnelle. Ce partenariat dynamique et fécond a permis l’insertion socio-professionnelle des certaines de jeunes filles et femmes.

Honnête et sérieux dans le travail Monsieur FANE est aussi un père de famille très heureux entouré d’une dizaine de petits fils.

Très rigoureux sur le principe de bon fonctionnement de son entreprise notre promoteur déteste le mensonge, le vol et la méchanceté gratuite, son mot d’ordre la vie se résume ainsi « Pas repos ici-bas et l’on a toujours le temps de reposer ».

Sources ANPE/DC.