La teinture artisanale à l'honneur : Invitée du mois Mme Kébé Tantou SAMBAKE

L’émission co-produite par l’ANPE et l’ORTM en est à sa quatrième édition et s’impose déjà comme l’une des émissions phares de la télévision nationale.

L’invitée du mois de novembre, Mme Kébé Tantou SAMBAKE, est comptable de formation et teinturière de profession.

Cette activité professionnelle a permis à cette dame, qui porte merveilleusement ses cinquante (50) ans, à se bâtir une notoriété internationale et même mondiale grâce à la teinture.
Le Mali est reconnu de par le monde comme la patrie du « bazin ». Cette image est incontestablement soutenue et confortée par la doigtée dont font preuve ces milliers de femmes qui exercent comme activité principale la teinture artisanale. En effet, par la richesse des couleurs et des motifs à laquelle il faut ajouter la qualité des tissus (pur coton), « le bazin malien » fait partie des sources de fierté nationale. Et celle qui est l’invitée de Alassane Souleymane sur le plateau de la télévision nationale ce dimanche après le journal télévisé, a fortement contribué à établir cet état de fait.

Diplômée de l’Ecole Centrale d’Industrie, de Commerce et d’Administration de Bamako (ECICA), Mme Kébé Tantou SAMBAKE, dès les bancs d’école, a opté pour la teinture plutôt que la comptabilité. Elle exerce cette activité depuis 1984. En plus de la teinture, Mme Kébé est aujourd’hui formatrice et prestataire de services dans le domaine de la teinture. C’est ainsi qu’à ce jour elle a formé environ 200 personnes au compte de certaines structures de la place telles que l’ex Office National de la Main d’œuvre (ONMOE) actuelle ANPE et le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) dans les métiers de la teinture artisanale. A cet effet, elle a créé un Centre de formation en teinture artisanale, sis à Sogoniko Faso Kanu où elle accueille une douzaine de jeunes filles par promotion. Le centre Tantou teinture est aujourd’hui à sa 6ème promotion. La première sortie en 1994 porte le nom de la ministre de la promotion de la femme et de l’enfant de l’époque, Mme THIERO Afsatou DIARRA. Outre la teinture le centre dispense des cours d’alphabétisation en bamanan (langue locale), l’économie familiale, les IST/MST et la gestion d’entreprise. En plus du marché national, Tantou reçoit de la clientèle de partout au monde principalement des pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, d’Amérique, d’Europe et d’Asie. Elle a participé à plusieurs foires et festivals et parle couramment français, anglais, sarakolé et bambara. 
Par ailleurs, elle est Secrétaire générale de l’association des femmes teinturières du Mali ; Vice-présidente de la coordination des femmes entrepreneurs du Mali et membre consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM). Sa préoccupation majeure du moment reste la question environnementale dont l’activité qu’elle mène est source de pollution. A ce sujet, elle se dit déterminée à tout mettre en œuvre pour trouver, avec l’appui des autorités, des organismes nationaux et internationaux, une solution durable à ce phénomène de détérioration de l’environnement par l’utilisation de produits chimiques nécessaires à la teinture.

Malgré ces multiples occupations socioprofessionnelles, Mme Kébé Tantou SAMBAKE accorde beaucoup d’importance à son foyer, sa famille et surtout l’avenir de ses trois (3) enfants.

Pour en savoir davantage sur cette dame au parcours atypique et dont la rigueur et le sérieux sont reconnus de tous ses clients, soyez nombreux devant votre petit écran dès ce dimanche 26 novembre 2006 après le journal télévisé de l’ORTM.