PAYSAN MODERNE A KAYES MEDINE

Il existe des hommes qui par leur existence rentre dans l’histoire au hasarde et laisse des traces indélébiles, parmi ceux-ci : notre paysan moderne ; fermier ; agriculteur, éleveur, pisciculteur, maraicher, Monsieur Djibril Makan N’Diaye dit Djiby selon les intimes.

Natif de Kayes, il fréquente l’école primaire de la même localité, avant de poursuivre ses études supérieures à l’Ecole de Hautes Etudes Pratiques (EHEP) de Bamako où il obtient le diplôme de comptabilité en 1982. Celui qui était destiné à un travail de salarié, décida de s’orienter vers le travail de la terre qui selon un adage ne ment jamais.

Fils de fonctionnaire du chemin de fer ou des rails, Djiby passera par plusieurs petits métiers, comme vendeur de bois de cuisine, de porteur d’eau, de métier de chasseur de gibier avant de s’orienter définitivement vers l’agriculture.

Propriétaire d’un champ de gomme arabique de 5 hectares, de fermes piscicole et avicole ; il fait la fierté de toute une contrée de la ville de Kayes.

Notre paysan moderne est propriétaire de 126 hectares où on y trouve des agrumes, de la riziculture sur plus de 17 hectares.

Ses  volailles (poulets, canards etc…) ravitaillent toutes les localités minières de Kayes. Ses œufs sont même vendus à un prix inférieur au prix du marché ordinaire, de même des poissons de Djiby approvisionnent toute la ville de Kayes.

Son partenariat avec l’ANPE lui a valu un financement de plusieurs millions de francs CFA pour mettre en œuvre un projet structurant d’aviculture associée à la pisciculture.

Homme d’action très généreux, tout son voisinage parle de lui comme un mécène, un don de Dieu ; des familles entières vivent grâce à ses bienfaits. Certains disent de lui « qu’il donne sans compter et sans réfléchir ».

Marié à trois (3) épouses et père de 7 enfants, il a sa mère à côté de lui qui le bénit tous les jours. Travailleur infatigable, il affirme vivre pour les autres. Sa devise est « seule le travail libère l’homme ». Il déteste le mensonge, la paraisse et la calomnie.

Musulman pieux et pratiquant, il est entrain de mettre à la disposition de son village une mosquée moderne et est fraîchement élu Maire de la commune de Hawa Dembaya. Il fait de la terre la richesse la plus inestimable du monde.

Djiby le paysan souhaite faire de Kayes une zone agricole par excellence au bord du fleuve Sénégal.