Mr Boureima DOUMBIA promoteur des Entreprises «  Aminata KONATE » Baramousso.

Autodidacte de son Etat, Mr Boureima DOUMBIA à très vite appris le commerce à coté de ses parents tous vendeurs de kola. A l’âge de 10 ans il fréquenta le marché de Lafiabougou à la vente de vieux sacs de ciments afin de subvenir à ses petites dépenses comme tout enfant de son âge.

Il fut élevé par sa mère une musulmane pratiquante qui l’orienta vers l’enseignement coranique, cet ‘enseignement guidera désormais notre futur promoteur dans tous les actes qu’il posera pour l’avenir de son destin.

Celui qui fut aidé également par sa sœur ainée pour continuer son activité au marché de Lafiabougou cherchera une place d’un mètre carré et une table en bois pour vendre des condiments.

Au bout de quelques mois l’horizon s’éclairci pour notre jeune vendeur, la petite place devenait de plus en plus fréquentée et les clients femmes se bousculaient autour de notre détaillant de condiments, âgé à l’époque de 22 ans.

L’idée de vendre des cubes Maggi au Mali est partie de la petite place du marché de Lafiabougou, ou testa en premier les produits locaux comme le maïs, le poisson séché, les l’aïs  et beaucoup d’autres condiments avant de chercher des partenaires et des machines pour la transformation sur place.

C’est ainsi qu’il cédera la place de Lafiabougou marché à sa sœur ainée pour s’orienter dans la fabrication industrielle des cubes Maggi « bio » faite à partir des produits locaux et cela dès 2008. La première fabrique de bouillons de cube fait au Mali était née dénommée Baramousso, nom donné par sa mère.

Véritable entreprise industrielle implantée dans toutes les localités du Mali avec un personnel de plus de 1200(mille deux cents) employés permanents et non permanents. M DOUMBIA fait parti aujourd’hui des jeunes entrepreneurs qui sont partis du néant pour être aujourd’hui l’un des premiers pourvoyeurs d’emploi au Mali.

Agé de 36 ans M DOUMBIA est marié et de père de six enfants, sa passion est le travail et le travail bien fait. Musulman pieu il à l’habitude de dire «  si Dieu t’aide, aide les autres »

Pour savoir davantage sur ce vendeur ambulant au départ devenu aujourd’hui un véritable entrepreneur, nous vous invitons à l’enregistrement de ce 31eme numéro d’itinéraires dans l’amphithéâtre de la bibliothèque Nationale ce jeudi 25 juillet 2013 à partir de15h 00mn et la diffusion prévue pour le Dimanche 04 Août 2013 après le journal Télévisé du soir.