Très jeune elle fréquenta l’école « Poudrière » de Bamako et après les classes, elle rejoignait immédiatement le marché auprès de sa Maman Fatoumata Doumbia dite Bafanta au marché ‘’Raida’’ qui était situé à l’époque à Ouolofobougou actuelle place du Cinéma Babemba.

Après son initiation, dans les années 1970, Mme Sanogo obtenait son 1er magasin d’alimentation qu’elle transformera par la suite en supermarché.

En 1971 elle devient la première femme import-Export du Mali et s’intègre à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali à son temps présidée  par feu Dossolo TRAORE. Ses produits d’exportation étaient la gomme arabique et le beurre de Karité.

Mme Sanogo S’est aussi installée dans la vente du ciment, des matériaux de construction, comme grands chantiers qu’elle a ravitaillés

à l’époque on peut citer : Faladiè Sema, Badala Sema, Sema GEXCO, la grande mosquée de Bamako, le siège de la BDM, et cela jusqu’en 1988.

En 1990 elle créa la société Générale de Commerce et d’Industrie du Mali avec comme activité principale le domaine du Textile. A la même date elle décida d’organiser les Femmes vendeuses du marché de Médine qui sont aujourd’hui au nombre de 650 Femmes évoluant toutes dans la commercialisation et la Transformation des produits locaux sous l’appellation de Groupement des Femmes Entrepreneurs et Commerçantes pour le Développement (G.F.C.E.D).

En 2004 elle créa aussi la coopérative d’habitat pour les Femmes dénommée ‘’SOUTRA-SO’’. Elle se veut un apanage  à la fois de justice sociale et de moyen de promotion économique par l’octroi de logements et de Terrains en Titre foncier à ses membres.

Dans ses perspectives elle veut évoluer vers la création  des Mutuelles de santé pour  les Femmes du marché de Bamako et au   niveau national.

Elle prévoit également un volet de Formation pour les Femmes exerçant dans l’informel en Français et en Bamanakan, et enfin une Banque de l’habitat pour les Femmes maliennes.

Présidente du Groupement des Femmes Entrepreneurs et Commerçantes pour le Développement (G.F.C.E.D), actuelle présidente de la Fédération des Associations des Femmes commerçantes et Entrepreneurs du Mali (F.A.F.C.E.M) puis présidente Directrice Générale de la SOGECIM –SA Mali, Hadja Mouye doit sans doute sa nomination à ce poste à sa combativité durant les nombreuses années passées au service du patrimoine africain et plus particulièrement celui de sa patrie le Mali.

Très à l’écoute de son entourage, cette quinquagénaire sait faire régner l’ordre et la Discipline.
Mariée et mère heureuse, c’est avec conviction qu’elle s’emploie  à construire au quotidien le rayonnement économique du Commerce et de l’Entreprenariat Féminin au Mali.

Nous vous invitons à venir découvrir Hadia Mouye Sanogo, qui fut la première Femme import et Export et Présidente du Groupement des Femmes Entrepreneurs et Commerçantes pour le Développement (G.F.C.E.D). C’est ce mercredi 23 Janvier 2008  dans l’amphithéâtre de la Bibliothèque Nationale à 16h00.