TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN PRESTATAIRE POUR LA 

FORMATION SUR LA GESTION PRODUCTIVE ET ECONOMIQUE EN HORTICULTURE

 1-    Contexte et justification

Créé en 1982, le MPDL « Mouvement pour la Paix » est une ONGI Espagnole. Depuis 1992 l’ONG travaille dans la coopération au développement et l’aide humanitaire dans plusieurs zones géographiques du monde tels que : l’Afrique, l’Amérique Latine, les Balkans ou le Proche – Orient. 

A Kita, depuis 2007, Le MPDL exécute des projets et programmes de développement rural avec l’appui de plusieurs partenaires financiers dont l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) et Agence Andalouse pour la Coopération Internationale (AACID). 

En janvier 2018, le MPDL a, à nouveau, bénéficié d’un financement pour deux ans d’AACID, dont l’Intitulé du projet est « l’Amélioration de la sécurité alimentaire, de la revitalisation économique et de la mobilisation territoriale contre les migrations forcées dans les zones très vulnérables de la région de Kayes au Mali ». Le présent projet est exécuté dans les communes de Krouninkoto, Séféto Nord, Séféto Ouest et Djougoun. Il vise à Contribuer à la génération de processus de développement dans les zones géographiques prioritaires de la coopération andalouse. Pour cela il entend :

  • Améliorer et optimiser les actifs agricoles des jeunes et des femmes vulnérables en augmentant la qualité et la quantité de leur production agricole durable dans 4 communautés rurales de Kita ;
  • Augmenter des possibilités d'emploi pour les jeunes et les femmes dans leurs lieux d'origine grâce à la valorisation des chaînes agro-alimentaires axées sur la vente dans 4 communautés rurales vulnérables du cercle Kita, Kayes ;
  • Favoriser l’accès permanent à l'investissement de 270 personnes appartenant aux 10 coopératives pour la modernisation et la promotion de leurs activités économiques dans 4

               Communautés rurales vulnérables du cercle de Kita ;                                                      

  • Améliorer la gestion de la migration par les acteurs territoriaux grâce à une plus grande prise de conscience et connaissance du phénomène migratoire avec une orientation sexo spécifique et l'inclusion de thématiques dans l'agenda politique dans 4 communes rurales.

             

En vue d’améliorer et optimiser les actifs agricoles des jeunes et des femmes vulnérables, en augmentant la qualité et la quantité de leur production agricole durable dans 4 communautés rurales de Kita, une formation est initiée afin de renforcer les capacités en gestion productive et économique des femmes bénéficiaires en horticulture ; d’où les présents termes de référence.

  1. Objectifs :

La présente session de formation a pour objet de renforcer les capacités des femmes horticultrices en gestion productive et économique.

Spécifiquement il s’agit de : 

 

  • Déterminer la surface nécessaire et la quantité de semences à acheter ;
  • Initier les femmes sur le calendrier cultural des différentes spéculations ;
  • Initier les femmes dans la tenue des livres de gestion productive ;
  • Apprendre aux femmes à calculer le rendement des différentes spéculations ;
  • Connaître les coûts de production (tenue des livres de gestion économique);
  • Initier les femmes à faire une production basée sur les ventes et la consommation ;
  • Elaborer avec les femmes les plans de production pour la campagne horticole 2019-2020.

 

  1. Résultats attendus :
  • La surface nécessaire et la quantité de semences à acheter sont maîtrisées par les femmes ;
  • Les femmes maîtrisent les calendriers culturaux des différentes spéculations ;
  • Les Femmes maîtrisent la tenue des livres de gestion productive ;
  • Les Femmes maîtrisent le calcul du rendement des spéculations ;
  • Les femmes maîtrisent les coûts de production ;
  • Les femmes produisent sur une base de vente et de consommation leurs légumes ;
  • Les femmes ont élaboré des plans de production pour la campagne 2019- 2020 ;

 

  1. Groupe cible et lieu de la formation :

Les bénéficiaires de la formation sont les 170 femmes Horticultrices des deux villages/Périmètre Maraicher (Niagané et Djougoun).

 

  1. Méthodologie :

La formation sera essentiellement pratique, à travers une approche participative.  Pour favoriser cette participation, l’accent sera mis sur les aspects suivants :

  • Les exercices pratiques de remplissage des livres de gestion, le calcul des coûts.
  • L’appréciation du niveau des participantes à travers des questions réponses, brainstorming. Le consultant disposera de 02 jours à partir de la signature du contrat pour l´élaboration et la présentation, au MPDL, du module de formation, la démarche méthodologique ainsi que les fiches d´évaluation de connaissances des participantes (pré et post formation).

Le MPDL pourra réviser les documents et pourra faire des observations et/ou des recommandations pour l´amélioration des dits documents. Une fois le module validé, la formation pourra être dispensée.

Le formateur veillera à rendre cette formation participative et dynamique. 

Une évaluation des connaissances avant et après chaque journée sera réalisée pour analyser l´acquisition de connaissances par les participantes.

À la fin de la formation, le formateur devra présenter un rapport final en version électronique et en copie dure en tenant compte des éléments suivants entre autres :

  • Introduction et contexte de la formation ;
  • Objectifs de la formation ;
  • Déroulement de la formation ;
  • Recommandation ;
  • Conclusion ;
  • Contenu du module ; 
  1. Profil du consultant :

Le consultant doit être diplômé en agronomie ou autres domaines connexes et avoir conduit au moins trois (03) ateliers similaires dans les cinq (05) dernières années et la connaissance de la zone de Kita sera un atout

  1. Chronogramme et calendrier d’exécution :

La durée de la prestation est d’environ une semaine. Elle prend effet à partir de la date de signature et s’achève après le dépôt de la version finale du rapport (01 copie en support papier et 01 copie en version électronique) en suivant le calendrier ci-dessous :

PHASE

DURÉE

DATE

Clôture des offres

07 jours

02 Déc. 2019

Signature du contrat 

 

01 jour

 

5 Déc.  2019

Présentation des supports de la formation et des fiches d´évaluation à MPDL

02 jours

 

 

06/Déc. 2019

Finalisation des supports de formation avec la prise en compte des commentaires du MPDL

Formation à Niagané et Djougoun 

04 jours

Du 09 au 12 Décembre 2019

Élaboration et présentation du rapport final

02 jours

16/12/2019

 

  1. Délai et Dépôt des Offres :

Les dossiers de candidature (offre technique et offre financière) peuvent être déposés au siège de MPDL à Bamako Hippodrome ;  Porte  1027  Rue 240; B.P.116, Tél : 20 21 05 76  ou par email à l’adresse mali.secretariat@mpdl.org au plus tard le Lundi 02/12/2019 à 17h30.

 

Les dossiers devront être soumis avec la mention « Formation sur la gestion productive et économique en horticulture » et contenir deux offres : une technique et une financière.

 

L’Offre Technique comprendra : l’expérience du formateur dans les prestations similaires, le CV, une proposition méthodologique des formations, le contenu prévu et les matériels indispensables pour la formation.

 

L’Offre Financière comprendra : la décomposition du prix global et forfaitaire et le sous-détail des prix hors taxes en Franc CFA. Après analyse, le MPDL fera parvenir au formateur d’éventuelles observations. Après la prise en compte de toutes les préoccupations, un contrat sera proposé au formateur, qui doit, à son tour subir des amendements.  La signature du contrat signifie un accord établi entre les deux (2) parties.