International Médical Corps est une ONG internationale basée aux Etats Unis d’Amérique dédiée à la réduction de la souffrance et l'élimination de l'extrême pauvreté dans les pays les plus pauvres du monde. L’ONG vise à  permettre aux populations des pays en développement de réaliser des progrès majeurs dans leur vie et des progrès viables sans l’appui continu d’IMC.                  

 

DESCRIPTION POSTE

Intitulé du poste

Superviseur de la santé sexuelle et reproductive

Nombre de postes

UN (1)

Superviseur hiérarchique direct :

HEALTH & NUTRITION MANAGER

Lieu d’affectation:

Tombouctou, Région de TOMBOUCTOU

Moyens de déplacement :

Pinasse, moto & véhicule

Grille salariale

Niveau compétitif selon l’expérience et les compétences avérées

1.     Conformité et respect des politiques internes

 

·         S’engage à respecter le code de conduite de IMC à travers le code de redevabilité, la prévention des exploitation et abus sexuel, lutte contre la corruption et la fraude ainsi que la politique de respect des bénéficiaires et de prévention d’abus de tout genre à l’endroit des femmes et des enfants.

·         S’engage à faire preuve de professionnalisme et d’une éthique fondée sur les principes humanitaires et du « Do No Harm ».

·         Avoir un comportement exemplaire vis-à-vis des bénéficiaires, des communautés, des autorités, des bailleurs de fonds durant toute la période d’emploi avec IMC.

·         S’engage au respect strict de la politique interne en matière de gestion de la sécurité et au suivi des règles de sécurité qui seront établies selon le contexte.

 

Missions :

Le superviseur de la santé sexuelle et reproductive est sous la supervision hiérarchique et technique du  Manager Santé et  Nutrition et  est responsable directe d’accompagner  les CSCOMs dans l’organisation  de services de la santé sexuelle et reproductive notamment :

-           la Maternité à Moindre Risque(MMR) et particulièrement les consultations prénatales de qualité comprenant le planning familial, les accouchements et les soins obstétricaux et néonataux de base, et les  soins postnataux, la prise en charge médicales des survivant(e)s des violences sexuelles et la vaccination systématique ainsi que  les activités vaccinales supplémentaires des femmes enceintes et des enfants de 0-11 mois.  

-          la santé sexuelle reproductive des Adolescents

-          les urgences gynéco-obstétricales,

-          les VBG en collaboration avec le programme VBG de IMC

1.     Objectif :

 Contribuer à l’amélioration de la qualité des services de soins de santé maternelle et reproductive offerts aux femmes et filles dans le District sanitaire de Tombouctou.

 

2.     Responsabilités générales :

§  Se rassurer que les soins de santé maternelle et reproductive se font selon les directives et normes en rapport avec  la politique nationale du Mali reprise dans le Plan stratégique de la SR,

§  Superviser les activités de santé maternelle et reproductive y compris  la planification familiale,

§  Travailler étroitement avec les partenaires nationaux et internationaux en matière de santé en général et particulièrement en santé sexuelle et reproductive ;

§  Assister le manager santé-Nutrition dans la collecte et l’analyse des données ainsi que l’élaboration des rapports;

§  Conduire des missions de Supervisions conjointes Equipe Cadre du District (ECD)-IMC et toute autre visite guidée sur le terrain;

§  Conduire des missions de supervision formative intégrée avec l’équipe IMC et thématique sur la santé sexuelle et reproductive et toute autre visite guidée sur le terrain dans le domaine de la SSR ;

§  Assurer une bonne représentation de l’organisation auprès des autorités du District Sanitaire et la communauté humanitaire, en matière de santé et particulièrement en SSR.

 

3. Tâches spécifiques : En étroite collaboration avec les équipes des CSCOM et du District, le superviseur de la santé sexuelle et reproductive, doit s’assurer de la qualité des activités suivantes :

§   La promotion de l’IEC/CCC au cours des séances de CPN

§  La réalisation de  de la CPN recentrée ou effective y compris son contenu.

§  Le dépistage systématique de la malnutrition auprès de toute femme venue pour la CPN & CPoN et leur orientation vers les unités nutritionnelles

§  L’organisation de la prise en charge correcte des femmes enceintes lors de la CPN

§  La recherche active des perdues de vue en CPN

§  Les accouchements normaux dirigés par un personnel qualifié  ainsi que  la prise en charge des femmes en post-partum et des nouveau-nés ;

§  Le counseling pré et post dépistage du VIH proposé pour toute les femmes enceintes venues en CPN

§  Le remplissage correct des différents supports de la maternité : le partogramme pour tout accouchement, les registres de CPN, des accouchements,  de la CPoN et de la PF

§  Le suivi des référencements de cas de grossesses dystociques/compliquées au Médecin selon les normes et procédures de la Santé de la Reproduction

§  La rédaction de ses rapports hebdomadaires d’activités et ainsi le rapport mensuel

§  L’élaboration  d’un plan de supervision mensuel dans les CSCom avec des TDR précis.

§  La planification des séances de formation/recyclage et les activités des relais communautaires

§  L’appui des autres services au sein de la structure en cas de nécessité ou la réalisation des missions/évaluations/supervisions, en cas de besoin.

4.     Rapportage :

§  Assister le Manager  Médico-Nutritionnel dans l’élaboration et l’analyse des rapports mensuels, trimestriels, semestriels et annuels en fonction des exigences de IMC et des Bailleurs des fond ;.

§  Tenir une base de données de toutes les activités de santé de la reproduction et proposer de nouvelles activités suite à de nouveaux besoins identifiés.

5.     Qualification :

§  Diplôme de Sage-femme d’état ou Infirmier (e) Obstétricien (ne) exigée,

§  Trois ans d'expérience au moins dans le domaine de supervision des programmes d’urgence ou de développement dans la gestion de projet et particulièrement en santé de la reproduction,

§  Aptitude à effectuer des évaluations sectorielles sur le terrain et de présenter des résultats analytiques sur la santé sexuelle et reproductive.

§  Excellentes compétences interpersonnelles.

§  Capacité à s'adapter à différentes cultures, des mentalités et des circonstances variées.

§  Etre en mesure de former sur des diverses thématiques et conduire des formations dans le domaine de la santé.

§  Capacité d’assurer un transfert des compétences obstétricales de base auprès des autres collègues, en cas de besoin.

§  Une bonne connaissance du français et des langues locales de la région (songhaï, Tamasheq, Bambara,…).

§  Connaissance de l’Anglais est un atout

6.     Evaluation continue de son travail :

§  Planifier des activités de renforcement de capacité conjointement avec l’équipe cadre du District et en informer son superviseur direct moyennant un rapport;

§  Elaborer les rapports d’activités tels que définis par le programme, c’est-à-dire Produire un rapport mensuel des activités incluant les objectifs du mois suivant ;

§  Collaborer avec les collègues des autres départements (GBV, Finance, HR, Logistique) pour une harmonie du programme et les membres des comités villageois et de gestion des plaintes au niveau de chaque aire de santé;

§  Veiller à une amélioration constante de son travail ;

§  Suivre les directives et objectifs définis par la hiérarchie.

 

7.     Environnement de travail :

§  Pendant l’exercice de ses fonctions, le superviseur de la santé sexuelle et reproductive travaillera souvent dans des lieux précaires et éloignés ;

§  Actuellement le lieu de travail est dans une zone de conflit, qui se traduit souvent par un environnement de sécurité instable.

§  De ce fait, elle doit toujours respecter les mesures de sécurité IMC mises en place.

 

Cette liste de taches et d’objectifs n’est pas exhaustive.  En raison de la nature et en fonction de l’évolution de l’activité d’International Medical Corps, l’employé peut donc être appelé à effectuer des tâches non mentionnées dans son profil de poste et demandées par le Superviseur direct.

NB : Etre disponible à faire toute autre tâche à la demande de la hiérarchie pour la bonne marche du programme. Le personnel peut être déployé partout là où le besoin se fait sentir et ce, dans l’intérêt de la mission de IMC-Mali en général.

Le dossier de candidature doit comporter:
- Un CV en français détaillé y compris 3 références
- Une lettre de motivation, des photocopies des titres scolaires ainsi que des attestations de services rendus.

Le dossier de candidature doit être envoyé  via email à : recruitment.bko@internationalmedicalcorps.org et doit comporter la mention du poste dans l’objet.
Les dossiers de candidature doivent être envoyés au plus tard le
18/04/2020 à 17h00.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés pour un test écrit. Les diplômes et/ou attestations seront demandés le jour de l'entretien pour consultation et une copie sera gardée ou demandée pour les candidats retenus ou en attente dans notre base de données.