Intitulé du poste : Adjoint au Coordinateur pays

Fonction : Adjoint au Coordinateur pays pour le Groupe URD au Mali

Secteur : Humanitaire / Résilience / Evaluation-capitalisation / Recherche opérationnelle  

Lieu de travail principal : Poste basé à Bamako, Mali, avec déplacements réguliers sur le terrain

Date de commencement : Février 2020

Statut : salarié(e) en CDD de 10 mois, renouvelable sous réserve de financement.

Date de prise de poste : 15/02/2020

 

Fondé en 1993, le Groupe URD est un institut indépendant spécialisé dans l’analyse des pratiques et le développement de politiques humanitaires et post-crise. Son rôle est d’accompagner les acteurs humanitaires pour améliorer la qualité de leur intervention. Le Groupe URD est donc amené à travailler avec un public varié, allant des ONG opérationnelles, aux agences des Nations unies, États et institutions, bailleurs de fonds, mais aussi chercheurs, think-tanks ou étudiants.

Le Groupe URD participe au programme « KEY » financé par l’Union Européenne. Il est mis en œuvre au Mali par cinq consortiums d’ONG internationales et nationales dans 6 régions : Gao, Kidal, Ménaka, Mopti, Taoudéni et Tombouctou.  

L’objectif global de ce programme est d’accroître la résilience à l'insécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables au Mali. Cet objectif répond à l’engagement de l’Union européenne de soutenir la mise en œuvre des Priorités Résilience Pays du Mali (PRP) établies dans le cadre de l’Alliance Globale pour la Résilience (AGIR) au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Vous souhaitez vous engager avec le Groupe URD afin de vous investir dans l’appui à ce programme au Mali, vous participerez ainsi à un dispositif innovant pour améliorer la qualité de mise en œuvre des actions humanitaires.

Vous travaillez sous la supervision du coordinateur pays du Groupe URD et en lien étroit avec la Délégation de l’Union Européenne au Mali et la CONFED, les institutions nationales impliquées ainsi qu’avec les 5 consortium d’ONG mettant en œuvre le programme. Vous êtes basé à Bamako et effectuez au besoin des déplacements dans les régions concernées par la mise en œuvre du programme. Vous serez amené à animer un réseau de chercheurs/ évaluateurs maliens implantés dans les régions d’intervention du Programme Key.

Les objectifs principaux de l’adjoint au coordinateur pays sont les suivants :

  1. Vous fournissez un appui aux acteurs du programme dans la mise en œuvre d’une gestion adaptative du programme afin de garantir la pertinence des interventions tout au long du programme, dans un contexte évolutif

 

  1. Vous contribuez à la production des connaissances sur le contexte, la mise en œuvre des interventions et l’état de la redevabilité notamment en vue d’une amélioration continue des interventions et des résultats du programme ;

 

  1. Vous participez au processus de renforcement des capacités des acteurs du programme KEY en matière d’analyse, de planification, de gestion et de suivi-évaluation aux différents échelons de mise en œuvre ;

 

  1. Vous participez au processus de capitalisation avec les acteurs du programme tout au long de la mise en œuvre du programme KEY afin de valoriser les enseignements tirés ;

 

  1. Vous participez à la stratégie globale de communication sur le programme KEY à des fins de visibilité et de plaidoyer en faveur de l’approche résilience (AGIR) auprès des autorités, des partenaires techniques et financiers et des opérateurs au Mali mais aussi dans d’autres zones du Sahel et d’Afrique de l’Ouest et dans d’autres contextes similaires.
  2. Vous contribuez à l’animation du réseau des acteurs du programme KEY et au suivi de sa mise en œuvre afin de garantir une cohérence et une lisibilité de celui-ci.

Dans le cadre de ces activités, vous êtes responsables des activités suivantes :

  1. Appui à la coordination du mécanisme global de suivi régulier du contexte du projet :
    • Mise en place des ateliers d’élaboration du mécanisme global de suivi du contexte du projet ;
    • Suivi de la mise en œuvre du mécanisme global de suivi régulier du contexte du projet en supervisant la production, la diffusion et les retours d’expérience sur le rapport mensuel agilité et suivi contextuel
  2. Evaluations itératives / Evaluation finale :
    • Préparation et participation aux évaluations itératives ;
    • Accompagnement des membres des consortiums dans la mise en œuvre des recommandations des évaluations itératives.
  3. Renforcement de capacités des acteurs locaux :
    • Suivi et analyse des besoins en matière de renforcement de capacités ;
    • Organisation et animation des sessions de formation aux membres des consortiums sur les thématiques identifiées pour assurer la qualité et la cohérence globale des programmes.
  4. Recherche action et capitalisation :
    • Appui à la coordination du processus collectif (impliquant les parties prenantes principales du projet) d’identification des sujets de recherche action et de capitalisation ;
    • Identification et documentation des études de cas riches d’enseignement et pertinents pour partage avec l’ensemble de la communauté de l’aide à l’intérieur et à l’extérieur dans les zones d’intervention du projet ;
    • Préparation et participation aux études de capitalisation.
  5. Publication/ diffusion/ communication du projet et des résultats des études:
  • Développement des outils de communication (communication externe et interne) ;
  • Organisation et implication active dans les réunions de coordination des zones d’intervention.
  1. Gestion des ressources humaines et coordination:
  • Assure l’intérim en absence du Coordinateur pays
  • Animation et coordination du réseau d’experts maliens répartis sur 6 zones (Gao, Kidal, Ménaka, Mopti, Taoudéni et Tombouctou).

Activités transversales :

  • Appui à l’animation continue des échanges entre les différents membres du consortium, la DUE Mali et la Confédération malienne (animation et participation aux réunions, stimulation de la réflexion, communication et gestion de l’information) ;
  • Communication régulière avec la coordination sur place, les partenaires nationaux et le siège du Groupe URD au besoin ;
  • Mise en place d’un système de veille, suivi et analyse des évolutions et besoins du secteur et des organisations sur les enjeux de suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage ;
  • Gestion des outils de collecte d’information et des bases de données associées, liées aux activités du programme, à son suivi, à la mise en place des évaluations, aux activités de capitalisation ainsi qu’aux études.

 

Pour mener à bien la coordination de ce projet, le Groupe URD recherche une personne sur la base des critères et compétences ci-dessous spécifiés :

 

Formation :

  • Formation universitaire de second degré, dans les domaines de la gestion de projet humanitaire ou de développement, de sciences politiques, d’économie, développement, statistiques, ou tout autre domaine pertinent pour le projet.

 

Expérience :

  • Expérience en tant que chargé de suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage (3 ans) ; 
  • Expérience au Mali dans les secteurs de l’aide internationale indispensable (3 ans) ;
  • Expérience de conduite de travaux d’évaluation, de recherche et publications.

 

Compétences :

  • Capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction, enclin aux travaux d’écriture ;
  • Connaissance des techniques de participation et de facilitation ;
  • Excellente capacité d‘écoute, de communication et de négociation ;
  • Capacité à fournir une importante charge de travail, dans un environnement complexe ;
  • Capacité d’organisation et d’autonomie, de priorisation, force de proposition et d’innovation ; 
  • Disponibilité pour des déplacements réguliers sur le terrain ;
  • Maîtrise de l’outil informatique (autonomie complète sur Word, Excel, Powerpoint).

 

Langues :

  • Très bonne maîtrise du français (oral et écrit).
  • La maitrise d’au moins deux langues nationales parlées au Nord et du centre du Mali.

 

Conditions :

  • Temps plein ;
  • Poste en CDD (10 mois renouvelable), de droit malien, basé à Bamako avec déplacements dans les 6 régions concernées par le programme ;
  • Salaire en fonction de l’expérience et selon la grille du Groupe URD.

Envoyer votre CV et lettre de motivation à ressourceshumaines@urd.org et wagahmed@urd.org, le 31 janvier 2020 au plus tard. Sélection et entretiens du 1er au 08 février. Contractualisation idéalement 15 février.