Coordinateur(trice) Terrain - Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence (SAME)

 

LIEU D’Affectation :

 

Basé à Gao avec des déplacements sur Ouinerdène, Inadjatafane, Gossi, Bambara Maoudé et Haribomo.

 

CONTEXTE

 

Le Conseil Danois pour les Réfugiés est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut et soutient les solutions durables aux problèmes des personnes réfugiées et déplacées dans le monde ; Depuis 2008 en Afrique de l’Ouest, DRC développe des programmes d’assistance aux populations affectées par les conflits dans les domaines de la sécurité alimentaire, de relèvement économique, d’eau et d’assainissement, de protection, d’assistance d’urgence et de cohésion sociale ; Dans le cadre de ces activités programmatiques, DRC est présent au Mali depuis 2013 et dispose d’un bureau national à Bamako et 03 sous bases dans les régions du Mali fortement affectées par la crise : Mopti, Tombouctou et Gao ;

DRC est présent dans la région de Tombouctou depuis 2014 y met en œuvre un programme de Sécurité Alimentaire et Moyen d’existence (SAME)

DRC, bénéficie d’un financement d’USAID, ECHO et EUTF pour la mise en œuvre de projets de sécurité alimentaire dans les communes d’Ouinerdène, Gossi, Inadiatafane, Bambara Maoudé et Haribomo ; Fonds destiné au financement des transferts monétaires aux ménages très pauvres et à la résilience communautaire.

Sur le terrain, le/la Coordinateur(trice) Terrain SAME est sous la supervision technique directe du Coordonnateur SAME basé à Bamako ;

LE POSTE

 

Description des objectifs du poste (+ ou - si besoin) 

Le/la Coordinateur(trice) Terrain SAME est le/la premier(ère) responsable de la mise en œuvre du projet sur le terrain ci-haut mentionné qui comprend plusieurs activités ; Sous la supervision directe du Coordinateur SAME, il/elle est chargé de :

Objectif Général du poste

En coordination directe et dans un esprit constant de coopération avec le personnel de support, le/la Coordinateur(trice) Terrain - Sécurité Alimentaire et Moyen d’existence contribuera de manière substantielle à :

Le Coordinateur terrain sur le projet sécurité alimentaire et résilience est l’acteur terrain de la mise en œuvre des projets de sécurité alimentaire et cash transfert. A ce titre il assure la coordination des programmes Sécurité Alimentaire et Cash Transfert mis en œuvre dans la région de Tombouctou, les relations avec les autorités civiles et militaires et les autres acteurs humanitaires.

TACHES ET RESPONSABILITÉS

 

Pour atteindre l’objectif ci-dessus le/la Coordinateur(trice) Terrain se verra confier les responsabilités et accomplira les taches suivantes :

Gestion de programme

  • En concertation avec le coordinateur SAME, développer les plans liés à la mise en œuvre des activités du projet dans la zone choisie. Ceci inclut la définition du mécanisme de sélection des participants en adéquation avec les exigences du projet, la planification des besoins financiers et matériels et un chronogramme de réalisation du projet à actualiser régulièrement.
  • Planifier de manière concertée et au moment opportun avec l’équipe support de Gao la logistique liée aux distributions : inventaire des stocks, planification des chargements/déchargements de vivres, mouvements de stocks.
  • Veiller à ce que la liste des bénéficiaires soit revue et validée avant chaque distribution selon le mécanisme mis en place.
  • Appuyer les Chefs de Projet dans la définition des ententes éventuelles de collaboration entre DRC et les acteurs Nutrition sur la zone du projet ; notamment pour le dépistage et le référencement des cas.
  • Fournir un appui technique aux chefs de projet sous sa responsabilité.
  • Appuyer le coordinateur dans l’organisation des rencontres de coordination/ateliers prévus dans le cadre du projet.
  • Appuyer les chefs de projet dans la mise en place et suivi des relations avec les autorités et services techniques impliqués dans le projet et selon la cadre de partenariat qui sera défini en début de projet.
  • Encadrer les chefs de projet dans le suivi des activités et des objectifs opérationnels (respect de la planification des activités et gestion du budget (prévisionnel et Forecast etc.) et informer la hiérarchie en temps opportun si un retard est encouru et risque de nuire à ‘l’atteinte des résultats du projet
  • Participer à la rédaction des rapports mensuels, trimestriels et annuels internes et des bailleurs sur les activités du projet dans les délais prévus en conformité avec les exigences internes de Danish Refugee Council (DRC) et aux exigences externes des donateurs.
  • Rapporter tout problème rencontré sur le terrain, telles que des plaintes des participants ou des communautés, interférences des autorités locales ou menaces sécuritaires ou des cas de fraude au coordonnateur du programme.
  • Participer à l’élaboration de proposals en collaboration avec le Coordinateur Sécurité Alimentaire.
  • Veiller à la participation des staffs sous sa responsabilité aux réunions de coordination dans leurs zones respectives.

Gestion du personnel

  • Gérer et développer les compétences et les performances des staffs sous sa responsabilité à travers des séances de retour d’information sur leur performance et de coaching.
  • Conduire des séances de formation et de renforcement des capacités pour le staff et les partenaires (au besoin).
  • Faciliter la communication, l'échange d'idées, d’informations et rédaction de rapports, selon les besoins afin d'améliorer l'efficacité du projet.
  • Faire des visites régulières auprès des chefs de projets et Superviseurs sur le terrain pour assurer la coordination et la qualité des actions du programme.
  • Superviser, encadrer et motiver les équipes sous sa responsabilité, s’assurer que leurs objectifs sont clairs.

Suivi et Evaluation

  • S’assurer avec les chefs de projet et superviseurs, que le travail de suivi et d’évaluation pour le projet est mis en œuvre de façon participative, respecte le plan d’exécution du cadre commun et démontre clairement l’impact des interventions.
  • S’assurer avec les chefs de projet que les méthodologies d’enquêtes/études sont respectées par les superviseurs et moniteurs sur le terrain ; réaliser les pré-tests des questionnaires et former les équipes sur la méthodologie d’enquête.
  • Faire des feedbacks sur les premières analyses de données et premiers drafts des rapports des enquêtes et études réalisées dans le cadre du projet.
  • Faire des audits périodiques programmatiques, afin d’apporter un soutien technique aux chefs de projet, et identifier les problèmes.
  • D’autres tâches selon les compétences et expériences associées au poste.

Priorités

  • Sur une base mensuelle et sous la supervision du Coordinateur SAME, le/la Coordinateur(trice) Terrain devra établir les priorités qui constitueront sa feuille de route pour le mois et sur laquelle portera son évaluation professionnelle ;
  • Le/la Coordinateur(trice) Terrain est aussi responsable d’identifier les besoins en formation pour le staff terrain et de les inclure dans les activités prioritaires du programme, comme nécessaire ;
  • En acceptant volontairement de travailler avec le Conseil Danois pour les Réfugiés, le superviseur au même titre que chaque autre employé devra signer et s’engagera à respecter le Code de Conduite DRC ;

Cette liste de tâches n’est pas exhaustive, il/elle pourra être amené à exécuter d’autres tâches qui lui seront demandées par la direction après validation du Chef de projet

EXIGENCES CLÉS

Niveau d’étude (diplômes) / Qualifications / Expérience / Compétences / Langues / Exigences comportementales :

Essentielles :

  1. Titulaire d’un Diplôme/qualification type Master en Agriculture, Elevage, Sécurité Alimentaire, Nutrition, Développement Economique ou Rural, économie agricole, socio économie ou diplôme similaire ;
  2. Minimum 3 ans d’expérience en Gestion de projets/programme multisectoriel de préférence
  3. Expérience de travail dans les domaines du transfert monétaire/CASH /KACHE, micro-crédit (tontine), AGR, et nutrition exigée, ainsi que dans la conduite d’activités de distribution ;
  4. Expérience dans la gestion de budget,
  5. Compétence en gestion et leadership et aptitude à travailler avec un minimum de supervision et sous pression ;
  6. Professionnalisme et respect des échéances et engagements ;
  7. Fort engagement à renforcer la capacité du staff et des partenaires ;
  8. Très bonnes capacités de planification ;
  9. Solides capacités rédactionnelles prouvées ;
  10. Expérience en Monitoring/ Suivi et Redevabilité ;
  11. Maîtrise de la langue française, connaissance de l’anglais est un atout ;
  12. Grande facilitée de communication, aisance relationnelle ;
  13. Connaissance informatique (Outlook, Word, Powerpoint, Excel) ;

 

Souhaitables :

  1. Bonne connaissance de l’une des zones d’intervention de DRC et sur toute la région de Tombouctou (Ouinerdène, Gossi, Bambara- Maoudé, Haribomo) ;
  2. Connaissance exigée des langues locales Tamasheq, Songhoï, connaissance de l’arabe, peulh est un atout ;
  3. Disposé(e) à travailler en milieu rural et dans des conditions difficiles notamment sécuritaires ;

 

Détails pratiques

Niveau : PP2-5 ; Grille DRC

Date de début du contrat : 15 août 2019

Fin du contrat : 31/01/2020 avec possibilité de renouvellement

 

Processus de candidature

Tous les candidats devront faire parvenir une lettre de motivation et un CV à jour, sous format électronique, à l’adresse recrutement-mali@drc-wa.org en indiquant « le poste » en objet de votre email de candidature ;

 

Date limite pour les candidatures : 29/07/2019.

 

NB : les candidatures féminines sont fortement encouragées ;