RECRUTEMENT

Le Catholic Relief Services, USCCB, « CRS » Mali recrute le personnel ci-après pour son programme:

Chargé (e) de Changement de comportement social et cohésion sociale du projet MGD/FFE 4

Les dossiers de candidature comportant un curriculum vitae détaillé, une lettre de motivation, un casier judiciaire en cours de validité (n’est pas obligatoire qu’une fois retenu au poste) et les contacts de trois personnes de références, dont celle du dernier emploi, doivent parvenir au plus tard le 30 octobre 2020 à l’adresse email suivante : ml.recruit@crs.org avec comme objet : « Candidature au poste de Chargé (e) de Changement de comportement social et cohésion sociale du projet MGD/FFE 4 »

NB: Toute candidature ne comportant pas l’objet susmentionné ne sera pas considérée. Seules les personnes retenues pour des tests seront contactées.

 

Les candidatures féminines sont vivement encouragées

 

DESCRIPTION DE POSTE

 

Titre du poste : Chargé (e) de Changement de comportement social et cohésion sociale du projet MGD/FFE 4

Département : Programmes

Échelon : 7

Superviseur immédiat : Gestionnaire Sr du Partenariat et de la pérennisation

Pays/lieu : Mopti/Mali

 

Contexte :

 

Catholic Relief Services (CRS) met en œuvre des projets de cantines scolaires au Mali, en collaboration avec des partenaires locaux et le Ministère de L’Education Nationale, depuis 1999. Le projet actuel McGovern Dole Food For Education and Child Nutrition (MGD/FFE) –JIGIYA (2020-2025) va couvrir dans sa 4eme phase, 81.689 élèves dans 267 écoles fondamentales du premier cycle et du second cycle et 2,972 enfants de 43 CDPE. Dans cette nouvelle phase, le projet mettra un accent particulier sur le renforcement de la pérennisation des acquis ainsi que le transfert progressif des bonnes pratiques vers les communautés, les structures gouvernementales (CNCS, CAP) et les collectivités locales (communes) dans les régions de Mopti et Koulikoro. Dans ce contexte, CRS recrute un(e) chargé (e) d’entrepôt du projet.

 

Résumé du poste :

 

Il / elle sera chargé de diriger le développement et la mise en œuvre de la stratégie de communication du projet. Le PM SBC-SC travaillera en étroite collaboration avec les équipes de programme de CRS et le personnel des partenaires pour développer des messages, des outils et des approches changement de comportement de haute qualité et adaptés au contexte et assurer l'intégration et l'harmonisation entre les secteurs. Il / elle sera également responsable de la gestion des relations avec médias sociaux du projet, qu'il / elle utilisera pour partager des histoires de réussite, des briefs et d'autres supports de projet en relation avec les changements de comportement et de cohésion sociale. Il / elle collaborera avec le personnel du projet de cohésion sociale de CRS et développera des outils adaptés et une formation pour les communautés soutenues par MGD, y compris les groupes SLIC, les COGES et les enseignants. Il / elle collaborera avec l'équipe MEAL pour capturer et organiser les connaissances, les leçons apprises et les meilleures pratiques de tous les secteurs du projet. Il / elle assumera également la responsabilité principale d'assurer des approches intersectorielles efficaces de SBC, en fournissant le soutien technique et le leadership nécessaires à l'intégration de SBC et de la cohésion sociale dans l'ensemble des programmes et opérations de CRS et de ses partenaires.

 

Responsabilités du poste :

 

  • Appuyer la coordination et la mise en œuvre de toutes les activités du projet qui lui seront assignées, selon ce qui est indiqué dans le plan détaillé de mise en œuvre, en lien avec les principes et normes de qualité des programmes de CRS, des exigences de USDA.
  • Suivre toute les difficultés et/ou les lacunes identifiées et en rendre compte pour orienter les ajustements aux plans et aux calendriers de mise en œuvre.
  • Aider à la redevabilité en coordonnant les activités d’évaluation du projet et en assistant les partenaires dans leur travail de collecte et d’analyse des données du projet, selon les mécanismes et outils spécifiés. Collaborer avec le ou les partenaires locaux pour préparer des rapports selon le calendrier établi pour les rapports.
  • Collecter des informations sur les besoins en capacité du personnel et les besoins d’assistance technique des organisations partenaires et suivre les activités de renforcement des capacités et d’appui technique pour qu’elles aient un impact effectif.
  • Le développement de la stratégie de communication pour le changement de comportement (CCC) pour l’ensemble des secteurs du projet MGD
  • L’orientation et la formation des partenaires sur les activités de communication pour le changement de comportement dans leurs districts respectifs ainsi que l’intégration de la cohésion sociale.
  • L’appui aux PM (SILC/ Mobilisation, Cantine, sante/WASH) dans la conception et la mise à disposition des partenaires, d’outils d’animation, de suivi et de collecte de données de tout le processus de mise en œuvre du projet en vue de capitaliser et diffuser les bonnes pratiques ;
  • La participation à l’organisation des événements visant le partage d’expériences, la valorisation des acquis et la visibilité du programme.

 

3.2. Tâches spécifiques

  • Conduire les activités de SBC and cohésion sociale des différents secteurs du projet en collaboration avec les responsables de secteurs et en relation avec le plan de communication développé pour le projet ;
  • Collaborer avec les autres staffs du SERA en vue de capitaliser et diffuser les bonnes pratiques et les leçons apprises du projet ;
  • Appuyer les PM dans l’amélioration des outils et matériel de communication ;
  • Développer des stratégies de valorisation des acquis du projet auprès des structures techniques centrales, administratives locales et des municipalités, l’USDA ;
  • Appuyer les MEAL des partenaires dans l’organisation des focus groups périodiques pour évaluer le niveau de satisfaction et d’apprentissage des populations ainsi que leurs feedbacks en collaboration avec le MEAL Officer ;
  • Faire des suggestions à partir des leçons apprises pour la bonne marche du projet ;
  • Produire et diffuser trimestriellement un rapport d’activités sur l’évolution des performances du projet avec un accent sur les histoires à succès et les bonnes pratiques ;
  • Appuyer le SERA dans la mise en œuvre des différentes recherches formatives, analyse de barrières, évaluations planifiées dans le plan de l’extension ;
  • Travailler en étroite collaboration avec les responsables du volet Sante/WASH, cantine et engagement communautaire pour la bonne intégration des activités de cohésion sociale du projet ;
  • Collaborer avec les autres projets de cohésion sociale du country programme pour développer une efficience dans l’utilisation des ressources
  • Identifier et construire des opportunités de collaboration avec les autres organisations et les structures gouvernementales intervenant dans la zone du projet en matière de cohésion sociale pour une synergies et complémentarité

 

Formation, expérience et capacités requises

 

Études et expérience

  • Avoir un diplôme universitaire (maitrise) dans le domaine des sciences sociale, (Sociologie, anthropologie), l’éducation, de la communication
  • Avoir au moins 03 années d’expérience en communication pour le changement et documentation ;
  • Avoir une grande expérience en formation des formateurs et en suivi évaluation des activités d'un projet ;
  • Avoir d'excellentes connaissances en programmation, y compris une expérience démontrée en conception ;
  • Avoir une expérience pratique avec les méthodes participatives et de formation des adultes ;
  • Justifier d’une expérience en développement d’outils de communication et/ou CCC en faveur de structures communautaire de base ;
  • Maitriser les techniques d’animation et de communication participative et les techniques de collecte de données qualitatives ;
  • Justifier d’une expérience de travail avec les projets et ONG en milieu rural ;
  • Être capable de rédiger des rapports d’activités clairs et précis, capitalisant les expériences et leçons apprises en vue d’une éventuelle réplication ;
  • Maitriser l’outil informatique, précisément : Word, power point, Publisher, Photoshop ;
  • Maitriser l’utilisation des caméras numériques pour photos et vidéos ;
  • Avoir les aptitudes physiques pour le travail de terrain avec des séjours prolongés sur le terrain ;

 

Compétences personnelles

  • Bonnes compétences en coordination, priorisation et gestion du temps
  • Conduite éthique, conformément à des codes professionnels et organisationnels reconnus d’éthique
  • Bonnes compétences en communication et gestion des relations
  • Proactif, plein de ressources, axé sur les solutions et les résultats

 

Langue étrangère exigée/souhaitée : Français exigé ; connaissance d’au moins une des langues locales est exigée : Bamanakan, Dogosso, Peulh, Sonrai.

Voyages nécessaires à l’intérieur du pays et à l’extérieur : 60% à l’intérieur des régions couvertes par le projet

 

Principales relations de travail :

 

Supervision : Non-applicable

Interne : L’équipe du projet, le staff de l’administration et des finances de CRS Mali (Bamako et Mopti), le Chef de Bureau Mopti, l’équipe du projet FFE, les équipes des autres projets de CRS, Conseillers techniques régionaux

Externe : Les partenaires de FFE (AMPRODE-Sahel, Caritas Bamako, Caritas Mopti, Guamina Education Développent Center, Inc. -EDC), le bureau de UNICEF au Mali, le Ministère de l’Education, la CADDE, les CAP et les ACADEMIES, les Directions Régionales de la famille, de le CNCS

 

Compétences au niveau de toute l’agence (pour tous les employés de CRS) :

Elles sont enracinées dans la mission, les valeurs et les principes directeurs de CRS et utilisées par chaque membre du personnel pour remplir ses responsabilités et atteindre les résultats souhaités.

  • Relations de confiance
  • Croissance professionnelle
  • Partenariat
  • Redevabilité

 

Avertissement : Cette description de poste n’est pas une liste exhaustive des compétences, du travail, des devoirs et des responsabilités associés au poste de travail.

 

Les procédures d’acquisition de compétences reflètent notre engagement à protéger les enfants et adultes vulnérables des abus et de l’exploitation.

Employeur respectueux de l’égalité des chances.