AVIS DE RECRUTEMENT

Interne et Externe

La candidature des femmes est fortement encouragée

 

Le consortium  PEF GS/ Ségou composé des organisations non gouvernementales suivantes :

 

  • Association Malienne pour la Promotion du Sahel (AMAPROS)
  • Association d'Aide à la Femme et à l'Enfance (ASSAFE)

 

Recherche pour les régions de Ségou, Mopti et Tombouctou 01 responsable de composante :

 

Responsable de la composante Entreprenariat Féminin

Le ou la responsable de la composante Entreprenariat Féminin est responsable de la Conception, la planification, la gestion, le suivi évaluation et la coordination des activités de la composante au niveau des trois régions.

PRINCIPALES RESPONSABILITES

Assurer la conception, la planification, la coordination et le suivi -évaluation  des activités, effets et impact recherchés par le programme.

Planifier, concevoir et coordonner la composante au sein du programme.

Analyser la politique en vigueur au mali, et développer des stratégies novatrices et prometteuses en matière d’entreprenariat féminin.

Elaborer des stratégies participatives de mise en œuvre de la composante.

Identifier, négocier avec les autres acteurs  concernés par la composante des synergies bénéfiques  pour porter à échelle les effets et impacts du programme.

Développer des activités pertinentes à l’achèvement de l’objectif #1 du programme.

Développer des initiatives contribuant à l’amélioration continue de la qualité du programme.

Produire les différents rapports  et autres documents de la composante.

Documenter les meilleures pratiques et les approches.

Suivre et évaluer les stratégies, approches et activités, tirer les leçons et apporter les améliorations nécessaires basées sur les leçons, les activités de recherche action et sur l’évolution de l’environnement.

Renforcer les capacités des femmes et des filles à entreprendre des initiatives  ayant une valeur ajoutée pour sécuriser leurs économies et leurs bases productives.

Analyser les problèmes d’accès aux facteurs de production notamment ceux spécifiques aux femmes et aux filles et  développer les mesures d’accompagnement appropriés.

Fournir un accompagnement de qualité, sur la base des études de marché fiables, analyse de filières.

Développer des mécanismes qui facilitent des modèles de gestion entrepreneuriale collective, avec une attention particulière sur la gouvernance démocratique.

Entretenir une collaboration dynamique avec le consortium.

Apporter l’expertise technique nécessaire à l’équipe du programme dans la mise en œuvre des

activités à travers un processus d’apprentissage permettant à chaque partie d’apprendre et d’apporter son expertise à l’atteinte des objectifs.

Elaborer des stratégies de valorisation, de négociation, de commercialisation des produits qui font l’objet d’entreprise par les femmes et les filles.

Capitaliser le potentiel, les expériences et les expertises  en matière d’entreprenariat féminin.

Renforcer les capacités des femmes et des filles à : diagnostiquer, analyser et influencer les normes, pratiques  et politiques qui affectent positivement ou négativement les femmes et les filles dans la conduite de leur entreprise.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Le (la) titulaire du poste est basé (e) dans la  région de Ségou et fera des déplacements sur le terrain  au niveau des trois régions dans le cadre de la mise en œuvre des activités du programme.

QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES 

Avoir un diplôme universitaire ou une expérience équivalente en  socio économie, économie, gestion d’entreprise.

Avoir au moins trois ans d’expériences réussie dans l’accompagnement des entreprises, en analyse de marchés et filières.

COMPETENCES DE BASES

Avoir une bonne compréhension du travail des associations socioprofessionnelles, les IMF et autres acteurs du secteur privé.

Avoir une bonne connaissance des textes, lois qui régissent les entreprises au Mali.

Avoir la capacité de réfléchir, d’analyser et de concevoir sur la thématique concernée de façon particulière et en général sur les composantes du programme.

Avoir une bonne capacité de recherche et d’innovation.

Avoir des connaissances sur les techniques de négociation et les principes de bonne gouvernance et de promotion des droits des plus vulnérables.

Avoir une bonne capacité d’écoute,  d’analyse, le sens de la critique et de l’auto critique.

Avoir la capacité de promouvoir de nouvelles idées, développer des approches participatives et faire des applications pratiques dans le travail.

Avoir des capacités de travailler, d’animer et de gérer les connaissances et les talents d’une équipe.

Bonne capacité de transfert de compétences.

Bonne capacité de communication en français (écrite et verbale).

Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique.

Etre d'une grande intégrité morale et être impartial dans ses prises décisions.
Les dossiers de candidature comprenant : une demande manuscrite, un curriculum vitae détaillé, une lettre de motivation, la copie certifiée des attestations de diplômes, attestations de travail + références professionnelles, doivent parvenir sous plis fermé au plus tard le 30 Janvier 2019 à 12 heures au niveau des Directions des ONGs suivantes:

  • ASSAFE et AMAPROS à Bamako ou au niveau des antennes respectives à Ségou

N.B. Le détail de la description de poste est disponible au niveau des directions des deux  ONGs membres du consortium ci-dessus citées.