DESCRIPTION DE POSTE

 

 

TITRE DU POSTE : Responsable de la Composante Entreprenariat Féminin

 

PROGRAMME : Empowerment des Femmes et Filles /PEF/GS

 

 

  1. RESUME DU POSTE

 

Le ou la responsable de la composante Entreprenariat Féminin est responsable de :

  • la Conception, la planification, la gestion, le suivi évaluation et la coordination des activités de la composante.
  • la rédaction des plans et rapports d’activités, de l’élaboration et du suivi du budget de la composante.
  • l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie cohérente de qualité de la composante en faisant référence aux principes programmatiques du Consortium PEF GS / Ségou de  CARE International, la gestion de l’apprentissage et des connaissances et les normes de gestion administrative et financière.
  • développer des synergies entre les différentes composantes du programme ainsi qu’avec les autres acteurs concernés, suivre et évaluer la contribution de la composante à l’atteinte de l’objectif global du programme.
  • développer de façon participative les méthodes, outils et autres documents nécessaires pour le renforcement des capacités du personnel et des filles en rapport avec l’entreprenariat féminin.

Il /elle est membre d’une équipe pluridisciplinaire et doit s’assurer que les approches développées favorisent un développement professionnel des équipes.

 

 

  1. PRINCIPALES RESPONSABILITES

 

2.1  Assurer la conception, la planification, la coordination et le suivi -évaluation  des activités, effets et impact recherchés par le programme.

 

  • Planifier, concevoir et coordonner la composante au sein du programme.
  • Analyser la politique en vigueur au mali, et développer des stratégies novatrices et prometteuses en matière d’entreprenariat féminin.
  • Analyser le contexte socio économique dans lequel les femmes et les filles mènent des activités économiques.
  • Elaborer des stratégies participatives de mise en œuvre de la composante basées sur une analyse diagnostique de la thématique, tout en tenant compte de la théorie du changement du programme et des effets et impacts recherchés.
  • Identifier, négocier avec les autres acteurs concernés par la composante des synergies bénéfiques  pour porter à échelle les effets et impacts du programme.
  • Développer des activités pertinentes à l’achèvement de l’objectif #1 du programme.
  • Développer des initiatives contribuant à l’amélioration continue de la qualité du programme.
  • Produire les différents rapports et autres documents de la composante en tenant  compte des leçons apprises et les cas de succès.
  • Documenter les meilleures pratiques et les approches qui ont contribué à rehausser de façon significative la qualité du programme. 
  • Suivre et évaluer les stratégies, approches et activités, tirer les leçons et apporter les améliorations nécessaires basées sur les leçons, les activités de recherche action et sur l’évolution de l’environnement.

 

 

 

  • Renforcer les capacités des femmes et des filles à entreprendre des initiatives ayant une valeur ajoutée pour sécuriser leurs économies et leurs bases productives.

 

  • Analyser les problèmes d’accès aux facteurs de production notamment ceux spécifiques aux femmes et aux filles et développer les mesures d’accompagnement appropriés.
  • Fournir un accompagnement de qualité, basé sur les études de marché fiables et les analyses de filières porteuses.
  • Développer des mécanismes qui facilitent des modèles de gestion entrepreneuriale collective, avec une attention particulière sur la gouvernance démocratique.
  • Entretenir une collaboration dynamique avec les membres  des consortia de Ségou Mopti et Tombouctou du PEF/GS .
  • Apporter l’expertise technique nécessaire à l’équipe du programme dans les 03 Régions dans la mise en œuvre  des activités à travers un processus d’apprentissage permettant à chaque partie d’apprendre et d’apporter son expertise à l’atteinte des objectifs.
  • Elaborer des stratégies de valorisation, de négociation, de commercialisation des produits qui font l’objet d’entreprise par les femmes et les filles.
  • Capitaliser le potentiel, les expériences et les expertises en matière d’entreprenariat féminin.
  • Renforcer les capacités des femmes et des filles à : diagnostiquer, analyser et influencer les normes, pratiques et politiques qui affectent positivement ou négativement les femmes et les filles dans la conduite de leur entreprise.

 

  • Planifier et gérer de façon efficace et efficiente les ressources du programme.

 

  • Elaborer et suivre l’exécution du budget annuel d’activités en rapport avec la composante et s’assurer que les activités initiées concourent à l’atteinte des effets et impacts du programme.
  • Traiter efficacement avec le responsable suivi évaluation régional et les responsables du Consortium les rapports techniques de la Région
  • Concevoir de nouvelles initiatives qui concourent à renforcer l’impact du programme.
  • Promouvoir un système de communication qui renforce le partenariat et l’esprit d’équipe au sein du programme.
  • Protéger et maintenir les biens et équipements mis à sa disposition en bon état.

 

  1. AUTORITE/AUTONOMIE
  • Le ou la responsable de la composante entreprenariat féminin est supervisé(e) par les Responsables du Consortium  de Ségou.
  • Il/Elle participe activement aux rencontres et sollicitions des partenaires au niveau de la région de Ségou et des autres Régions couvertes par le Programme au besoin
  • Le ou la responsable de la composante entreprenariat féminin collabore étroitement avec l’équipe du programme (CARE+ ONG), les autres membres des équipes de PEF GS , les services techniques, les autorités régionales et locales, les Collectivités territoriales, les organisations communautaires partenaires du programme et les autres intervenants (ONG et projets/Programmes).

 

 

  1. CONDITIONS DE TRAVAIL

 

Le (la) titulaire du poste est basé (e) dans la  région de Ségou et fera des déplacements sur le terrain au niveau des trois régions (Ségou, Mopti et Tombouctou) dans le cadre de la mise en œuvre des activités du programme. Il/Elle bénéficie des avantages liés à son poste.

 

  1. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCES
  • Avoir un diplôme universitaire ou une expérience équivalente en socio économie, économie, gestion d’entreprise.
  • Avoir au moins trois ans d’expériences réussie dans l’accompagnement des entreprises, en analyse de marchés et filières.

 

  1. COMPETENCES DE BASES

 

  • Avoir une bonne compréhension du travail des associations socioprofessionnelles, les IMF et autres acteurs du secteur privé.
  • Avoir une bonne connaissance des textes, lois qui régissent les entreprises au Mali.
  • Avoir la capacité de réfléchir, d’analyser et de concevoir sur la thématique concernée de façon particulière et en général sur les composantes du programme.
  • Avoir une bonne capacité de recherche et d’innovation.
  • Avoir des connaissances sur les techniques de négociation et les principes de bonne gouvernance et de promotion des droits des plus vulnérables.
  • Avoir une bonne capacité d’écoute, d’analyse, le sens de la critique et de l’auto critique.
  • Avoir la capacité de promouvoir de nouvelles idées, développer des approches participatives et faire des applications pratiques dans le travail.
  • Avoir des capacités de travailler, d’animer et de gérer les connaissances et les talents d’une équipe.
  • Etre d'une grande intégrité morale et être impartial dans ses prises de décisions.
  • Bonne capacité de transfert de compétences.
  • Bonne capacité de communication en français (écrite et verbale).
  • Avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique.

 

 

 

 

 

 

Lu et accepté (titulaire)                                                       Lu et approuvé (superviseur)

 

Signature                      Date                                                Signature ________Date____