MALI JUSTICE PROJECT, MALI

Recrutement d’un Consultant pour la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités en plaidoyer des branches de la Plateforme inter – régionale pour la libre circulation des personnes et des biens au Mali

APPEL D’OFFRES

 

Période de la prestation : Juillet – août 2020

Date de début : 15 août 2020

Date de fin : 31 octobre 2020

Durée effective de la mission :  30 jours

 

  1. CONTEXTE

 

Le Projet Justice au Mali (MJP) est une initiative majeure de l'USAID visant à améliorer l'efficacité du secteur de la justice, à accroître l'accès à la justice et à aider le gouvernement du Mali à réduire la corruption le long des corridors commerciaux. La Composante 3 du MJP a travaillé dans la région de Sikasso pour fournir des services juridiques ciblés, des campagnes de plaidoyer et des campagnes d’information du public le long des principales routes commerciales afin de réduire le niveau de corruption.

 

L’un des éléments clés de l’approche anti-corruption du MJP consiste influencer les politiques, les réglementations et les réformes pour réduire la corruption le long des corridors commerciaux sur l’axe de Sikasso. À cette fin, le MJP accompagne des organisations de la société civile, dont la Plateforme Inter Régionale pour la libre circulation des personnes et des biens, pour renforcer leurs capacités à mobiliser les usagers des corridors routiers contre la corruption et les tracasseries routières. Cette Plateforme est dirigée par des représentants de groupes de parties prenantes ayant un intérêt dans la lutte contre la corruption, incluant les commerçants, les associations professionnelles de transporteurs, de chauffeurs et des acteurs de la société civile.

Les expériences ont montré que les opérateurs économiques intègrent les coûts de la corruption dans leurs structures de prix et, en fin de compte, ce sont les consommateurs finaux et les usagers de la route qui subissent l’impact des systèmes de rackets. Il est aussi compris que les considérables fonds collectés illicitement sur les corridors constitue une rente très profitable et sécurisée de réseaux organisées au niveau des administrations concernées. Enfin, très probablement, la corruptibilité des agents de contrôle au niveau des postes favorise ou profite aux intérêts mafieux liés aux trafics illégaux de marchandises et de personnes.

La Plateforme a adopté une stratégie qui renforce les initiatives déjà en cours et se fonde sur des faits probants. L’approche privilégie l’engagement direct et constructif avec les décideurs étatiques à certains niveaux. Elle nécessite une acquisition de compétences de la part des instances dirigeantes de la Plateforme et de ses branches locales pour.

C’est dans ce cadre qu’une série d’activités de renforcement des capacités en plaidoyer a été initiée, notamment :

  1. Développement du programme de renforcement de capacités
  2. Formation des formateurs
  3. Formation des responsables plaidoyer des Branches Locales
  4. Suivi et Evaluation des actions de plaidoyer

Pour  la mise en œuvre de ces activités, le MJP, à travers la composante 3, lance un appel à candidature pour le recrutement d’un formateur / consultant.

 

  1. OBJECTIFS :

Ce renforcement de compétences vise à donner aux dirigeants de la Plateforme et notamment ces responsables plaidoyer les capacités et outils nécessaires pour atteindre les objectifs et résultats attendus de la stratégie de plaidoyer.

 

  • RESULTATS ATTENDUS
  • Rapport d’analyse des besoins en compétence
  • Programme global de renforcement de capacités
  • Plan de mise en œuvre de la stratégie de plaidoyer et programme local de formation
  • 5 plans locaux de plaidoyer

 

  1. MISSION

Sur la base des documents statutaires et des accords de subvention de la Plateforme, le Consultant aura pour mission de :

  • Effectuer une analyse de besoins en renforcement de capacités en matière de plaidoyer.
  • Conduire une formation des formateurs issus de la Coordination de la Plateforme et les accompagner dans le développement et la mise en œuvre de plan de formation en cascade des responsables plaidoyers des branches locales ;
  • Evaluer une première période de mise en œuvre des plans de plaidoyer développés durant le processus en amont.

 

 

  1. DEROULEMENT DES ACTIVITES

 

En conformité avec les mesures de prévention du COVID 19, le formateur / consultant, en lien avec le Coordonnateur de Plaidoyer de la composante 3, réalisera les activités de renforcement de capacités des responsables de plaidoyer en 4 phases. En effet, pendant la période des restrictions sanitaires, les activités ne réuniront au maximum que 10 personnes ensemble dans une salle, le cas échéant en respectant notamment les mesures de distanciation sociale prescrites.

 

Phase 1 : Développement du programme de renforcement de capacités

Cette phase débutera par une analyse des besoins en renforcement de capacités par le formateur / consultant, sur la base des stratégies de durabilité et de plaidoyer de la Plateforme. Les résultats de l’analyse permettront aux formateurs de développer le programme global de formation, à valider par l’équipe de la Composante 3.

Phase 2 : Formation des formateurs

Cette deuxième phase consistera à la formation du Coordonnateur de la Plateforme, le responsable de suivi-évaluation et le responsable de plaidoyer.

Il s’agira, pour le formateur / consultant, après une formation sur les approches, méthodes et techniques d’influence et de plaidoyer, de leur donner les compétences pour transmettre les connaissances et savoir-faire nécessaires pour obtenir des décisions de la part des autorités régionales. Cette formation, qui impliquera le Coordonnateur de la Plateforme, aboutira au développement du programme de formation des responsables de plaidoyer des Branches Locales, qui sera validé.

Phase 3 : Formation des responsables plaidoyer des Branches Locales

Arrivés à cette phase, le Coordonnateur et le Responsable Plaidoyer de la Plateforme auront la tâche de mettre en œuvre le programme de formation qu’ils auront développé à la fin de la phase précédente, sur deux pôles à Koutiala et à Sikasso. Cette mise en œuvre se fera avec l’accompagnement du formateur / consultant afin de parfaire les compétences des formateurs et de s’assurer de la qualité des formations des responsables plaidoyers des Branches Locales. Cette phase aura comme résultats attendus les plans locaux de plaidoyer en concordance avec la stratégie de plaidoyer de la Plateforme.

Phase 4 : Suivi et Evaluation des actions de plaidoyer

Cette dernière phase permettra au Formateur / Consultant et à MJP de s’assurer l’effectivité du plan stratégique de plaidoyer de la Plateforme et des plans locaux de plaidoyer de la Branche Locale.  Elle comportera l’analyse des données remontées par les responsables de plaidoyers formés, la vérification des résultats et des changements auprès des autorités nationales et régionales cibles et le partage des leçons tirées de l’analyse. Un rapport final sera élaboré à la fin de cette phase.

 

  1. SUPERVISION DE LA CONSULTANCE :

L’ensemble du travail sera fait sous la supervision conjointe du Directeur Technique du MSI, de Coordonnateur de Plaidoyer de la composante 3. Les activités seront ponctuées de réunion de suivi et d’évaluation avec les superviseurs et les instances dirigeantes de la Plateforme.

  • LIVRABLES :

Livrable

Date limite calendaire

1

Rapport synthèse d’analyse des besoins en renforcement de capacités

J +3

2

Développement du programme global de formation

J+5

3

Animation de la Formation du Coordonnateur de la Plateforme et de ses responsables plaidoyer et suivi-évaluation

J+8  

4

Développement du plan stratégique de la Plateforme et du programme de formation des responsables des branches locales

J+11  

5

Rapport d’étapes

J+15 

6

Accompagnement pour la tenue de la Formation des responsables plaidoyer des Branches Locales

J+ 20 

7

Développement des plans locaux de plaidoyer

J+ 25

8

Analyse des données locales de mise en œuvre

après 60 jours de mise en œuvre des plans de plaidoyer

9

Rapport final

5 jours après la présentation de l’analyse en n° 8 ci-dessus.

 

COMPETENCES REQUISES

Le Formateur / consultant doit justifier :

  • d’une formation universitaire et/ou professionnelle en rapport avec les actions de plaidoyer.
  • d’une expérience de plus de 6 ans en matière de Plaidoyer et/ou de campagnes d’influences pour un changement durable ;
  • d’une expérience de plus de 5 en matière de formation des adultes, de préférence au profit des organisations de la société civile ;
  • d’une connaissance appropriée du contexte socio-politique et institutionnel du Mali ainsi que des mécanismes nationaux en matière de lutte contre la corruption et des tracasseries routières.

Le MJP se réserve le droit de vérifier la véracité des déclarations du prestataire et lui demander de produire les justificatifs confirmant ses déclarations.

MODALITES DE SOUMISSION

Le dossier de soumission doit comprendre :

  • Le CV actualisé et détaillé (maximum 3 pages) ;
  • Une lettre de motivation (maximum 2 pages).

DOSSIER DE SOUMISSION

L’offre technique est  transmise par mail à l’adresse suivante : ikeita@checchiconsulting.com avec copie à rafolisy@yahoo.fr

DELAI DE SOUMISSION

Les propositions doivent être soumises au plus tard le 10 août 2020 à 15 heures.