TDR DE RECRUTEMENT D’UN/E CONSULTANT/E NATIONAL/E POUR LA RÉALISATION D’UNE ÉTUDE SUR LES FILIERES PORTEUSES et  LES MECANISMES D’APPRENTISSAGE  PROFESSIONNEL                                                                          

  1. Contexte et justification de l’étude

Le Mali, à l’instar de nombreux pays du sahel, est en proie à des crises structurelles et conjoncturelles qui se succèdent : une insécurité alimentaire chronique, la paupérisation des populations et une démographie des plus galopantes. Cette situation pose de plus en plus de problèmes d’accès aux services sociaux de base que l’Etat malien et ses partenaires offraient aux populations. Les enfants et les jeunes talibé constituent un nombre important d’enfants et de jeunes (environ 260.000[1] au Mali) qui ne jouissent pas d’un accès suffisant aux services sociaux de base tels que la santé ou l’assistance alimentaire. De plus, ils sont le plus souvent exclus des politiques nationales et des projets menés par les acteurs du développement. Ainsi, les enfants et les jeunes talibés sont les plus exposés à être victimes/acteurs de la mendicité économique, de l’escroquerie, ou à être enrôlés par des mouvements criminels de toutes sortes.

Pour faire face à cette problématique, des actions d’amélioration des conditions de vie et d’insertion de ces jeunes dans le tissu socio-économique doivent être mises en œuvre par l’Etat malien et ses partenaires.  C’est dans cette optique que, le Secours Islamique France (SIF) met en œuvre depuis 2016 au Mali, des actions à destination des écoles coraniques : inclusion, amélioration des conditions de vie et d’apprentissage des enfants et jeunes talibé.

Le SIF contribue à l’atteinte de l’objectif général du Projet Jeunesse et Stabilisation (PROJES) « A travers une meilleure inclusion des enfants, des jeunes talibé, des maîtres coraniques dans les communautés et dans les stratégies, politiques et actions publiques du Mali. »

Dans la mise en œuvre de la prestation SIF soutenue par PROJES, il est prévu la réalisation d’une étude sur les filières porteuses, les mécanismes d’apprentissage professionnel et les opportunités de stage pour les jeunes talibé. Le présent TDR est élaboré dans le cadre du recrutement d’un(e) consultant(e) afin de conduire cette étude.

  • OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS
  1. Objectif général :

Contribuer à l’emploi et l’auto-emploi des jeunes talibé soutenus par les SIF, par l’accès à des formations dans des filières porteuses au niveau local dans les régions des régions de Ségou et Mopti.

  1. Objectifs spécifiques (OS) :

L’objectif spécifique de la consultation est de réaliser une étude des filières économiquement porteuses et les mécanismes d’apprentissage pratiques pour une insertion professionnelle durable des jeunes talibés dans les cercles de Ségou, Niono, Macina et Bla (région de Ségou), Djenné, Bandiagara, Bankass et Koro (région de Mopti).

  • Résultats attendus :

Au terme de la consultation, les résultats suivants sont attendus :

R1 : Une analyse documentaire (forces, faiblesses et opportunités) des filières économiquement porteuses dans les zones du projet est faite et les filières économiquement porteuses sont définies par localité. Une capitalisation des études existantes en la matière.

R2 : les mécanismes actuels d’apprentissage liés à chaque filière dans les zones du projet sont définis ;

R3 : Les forces et les faiblesses de ces mécanismes sont analysés et une proposition de nouveaux mécanismes à implémenter par le projet est faite pour améliorer le système d’apprentissage ;

R4 : une liste d’artisans qualifiés par localité en fonction des filières porteuses est fournie et les opportunités de stage par filière dans les zones d’intervention du projet sont analysées.

  1. Les principales activités :
  • Identifier les filières disponibles dans chaque zone d’intervention;
  • Classer filières par ordre de rentabilité dans chaque zone ;
  • Déterminer la saison propice pour les activités de chaque filière ;
  • Identifier les filières en perte de vitesse dans les zones d’intervention;
  • estimer la demande de la population et l’offre disponible ;
  • évaluer la capacité (technique et financière) minimum nécessaire pour l’exercice des activités ;
  • déterminer le temps de formation/renforcement de capacité nécessaire pour réaliser l’activité
  • effectuer une analyse de la production, consommation et la vente des produits dérivés de l’activité,
  • Répertorier des maitres artisans de différentes filières proches des maitres talibés pour les cas de stage pratique.
  • repérer des structures qualifiées pouvant assurer une formation adaptée au profil des bénéficiaires,
  • Evaluer les coûts de l’ensemble du processus d’apprentissage, comprenant les intrants, les kits, l’installation, les outils de gestion.
  • Définir les modalités d’apprentissage pour les talibés bénéficiaires (déplacement, frais de nourriture, durée de formation, certificat à délivrer…

 

  1. METHODOLOGIE

Après la sélection du consultant, l’étude des filières se réalisera en trois étapes :

Etape 1 : la rencontre de cadrage :

Elle permettra d’harmoniser les compréhensions sur les TDR, finaliser la méthodologie et le  chronogramme de l’étude ;

Etape 2 : Conception et validation des Outils : il s’agira de concevoir l’ensemble des outils qui seront utilisés pour conduire l’étude. Le consultant fournira ces documents y compris le plan de rapportage à l’équipe du projet pour amendement et validation avant le démarrage de l’étude proprement dite.

Etape 3 : la conduite de l’étude proprement dite  

Elle consistera à une recherche bibliographique sur la thématique et des entretiens sur le terrain avec les associations de maîtres coraniques, les talibés, les services techniques déconcentrés, les collectivités territoriales, les ONG ou associations en lien avec la thématique au niveau de Ségou ville et Mopti ville, etc.

Etape 4 : la soumission du rapport provisoire

A l’issue de la recherche bibliographique et des entretiens sur le terrain, le consultant produira un rapport provisoire d’étude qui est soumis à l’équipe du projet pour amendement. Le rapport provisoire doit être déposé au plus tard le 20ème jour de la consultation.

Etape 5 : Production du rapport définitif de l’étude :

A la suite des amendements du rapport provisoire par l’équipe projet, le consultant produira un rapport définitif d’étude avec la prise en compte des amendements et suggestions. Ce rapport définitif est déposé au plus tard le 10ème jour après la transmission du rapport provisoire amendé au consultant. Ce rapport définitif peut être accepté ou retourné au consultant pour amélioration si l’équipe du projet estime que ses amendements n’ont pas été pris en compte.

Livrable attendu :

  1. Draft du rapport final.
  2. Rapport final.

Etape 6 : Restitution de l’étude

Le consultant devra restituer les résultats de l’étude auprès des jeunes et des maîtres coraniques. Afin de valider les recommandations proposées par le consultant, les conclusions et recommandations de ces ateliers devront être intégrées dans le rapport final de mission.

Livrable attendu : Ainsi un compte rendu synthétisant les recommandations et les mesures préconisées pour leur opérationnalisation.

  • Critères de recrutement

La spécificité de la mission recommande qu’elle soit conduite par un expert justifiant de bonnes références en matière d’étude et de conduite de travaux de recherche orientés sur la thématique. Il doit :

  • avoir une formation universitaire de niveau BAC+5 au moins attestée par un diplôme légalisé dans un des domaines suivants : sociologie, économie ou développement rural,
  • avoir au moins 5 ans d’expérience dans la réalisation d’études socioéconomiques, de recherches sur l’emploi des jeunes, de diagnostic ou de recherches actions dans les zones d’intervention ou dans un domaine similaire ;
  • avoir une expérience professionnelle avérée dans le domaine de l’entreprenariat ou l’emploi des jeunes ;
  • être entièrement disponible durant toute la période contractuelle ;
  • avoir une grande capacité d’écoute et de communication ;
  • avoir une expérience dans le cadre des écoles coraniques (souhaitable) ;
  • avoir une bonne maitrise des localités.
  • LES LIVRABLES
  1. Les outils de conduite de l’étude ;
  2. Le rapport provisoire produit dans le délai contractuel ;
  3. le rapport final dans le délai contractuel.
  • LE DELAI

La mission est prévue pour une durée de 30 jours calendaires à compter de la date de signature du contrat par le consultant.

  • DOSSIER DE SOUMISSION

Le consultant fera une offre technique assortie d’une proposition financière. L’offre financière se fera sous la forme d’un devis adressé au SIF (daté, signé, avec une durée de validité de 3 mois minimum et avec un prix TTC) et comprendra l’intégralité des frais du consultant liés à cette étude. Dans un souci de transparence et d’égalité de traitement, le comité d’évaluation peut demander aux soumissionnaires, par écrit, d’apporter sous 48 heures des clarifications concernant leur offre.

  1. Une offre technique

L’offre technique doit contenir les éléments suivants :

  • Une synthèse de la compréhension des termes de références
  • Une méthodologie pour la conduite de la mission et les outils à utiliser ;
  • Un chronogramme d’exécution de la mission faisant ressortir les principales étapes et les durées estimatives ; (entre le 20 mai-20 juin).
  • Un CV détaillé des personnes clés devant intervenir dans le processus de recherche ;
  • Les références pertinentes des missions similaires conduites par le consultant.
  1. Offre financière
  • Le soumissionnaire devra fournir une offre financière détaillée de tous les frais liés à la réalisation de l’étude.

L’offre financière doit contenir les éléments suivants :

  • le nom et l’adresse du fournisseur (en-tête / pied de page)
  • La date à laquelle l’offre a été établie
  • Un numéro de téléphone et le nom d’un contact pour joindre le fournisseur
  • Le prix (unité x quantité) des objets demandés
  • Les taxes ajoutées
  • Le mode de paiement
  • le tampon du consultant ! qui authentifie le document

 

  • LIEU DE LA PRESTATION

La prestation sera exécutée dans les cercles de Ségou, Niono, Macina et Bla (région de Ségou), Djenné, Bandiagara, Bankass et Koro (région de Mopti). Le consultant devra effectuer des déplacements dans la zone du projet au niveau des associations de maîtres coraniques, les talibés, les services techniques déconcentrés, les collectivités territoriales, les ONG ou associations en lien avec la thématique, etc.

  • SUPERVISION

Le consultant travaillera sous la supervision directe du Référent suivi Evaluation en collaboration avec l’équipe projet/talibé à qui il rendra régulièrement compte de l’avancement de la mission. 

  • RAPPORTAGE

Le rapport provisoire est déposé 20 jours au plus tard après la rencontre de cadrage. Le rapport définitif est déposé 10 jours après l’envoie au consultant du rapport provisoire amendé. Les produits de l’étude seront remis en deux (02) exemplaires en copies dures  et sous forme de fichier électronique. Toutes les données acquises restent la propriété du SIF. 

  • PENALITES DE RETARD

Les pénalités de retard seront d’application si la remise du rapport final excède de manière inconsidérée le chronogramme planifié par le consultant. SIF avisera le consultant en cas de retard constaté pour la remise attendue du rapport final. Si ce retard excède une semaine complémentaire non rémunérée, à partir du 8ème jour, une pénalité de 2% du marché par jour de retard sera appliquée.

  • DEPOT DES OFFRES

Les consultants intéressés par cette offre devront déposer auprès de Secours Islamique France, leur dossier de candidature sous plis fermé.

L’offre technique et l’offre financière doivent être présentées dans des enveloppes séparées le tout dans une enveloppe unique au plus tard le 22 mai 2020 à 17H00  aux adresses suivantes:

  • Bureau de Bamako Torokorobougou Rue 145 Porte 45 en face au pont Roi Fahd à côté de HYUDAI Motors,
  • Bureau de Sévaré, village can près de l’hôpital Gavardo de Sévaré
  • Ségou, Angoulême Rue 132, porte 40 ex bureau de Creative.