Termes de Référence

Évaluation Finale du projet “Unis pour la Paix !”

 

 

1.    Search For Common Ground

Search For Common Ground (SFCG) est une organisation internationale de droit américain à but non lucratif qui promeut la transformation des conflits. Avec son siège à Washington DC et un bureau Européen à Bruxelles en Belgique,  SFCG a pour mission de transformer la manière dont les individus, organisations et gouvernements gèrent les conflits – loin des approches de confrontation vers des solutions coopératives.

SFCG a lancé ses activités au Mali en 2016. Nous avons des bureaux à Bamako, Mopti et Gao. SFCG travaille avec des partenaires dans plusieurs autres régions du pays. SFCG emploie divers outils de transformation de conflits y inclus la production des émissions radiophoniques et télévisées, les théâtres participatifs, les formations, les analyses de conflits, l’art et la culture, et d’autres outils de communication et de dialogue inclusive.

 

2.    Le projet

Le projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de paix d’Alger de 2015. Il vise à promouvoir l'engagement des communautés pour la paix et la cohésion sociale dans le Nord et le Centre du Mali. Cette initiative de 22 mois, financée par le PSOP du Canada, est mise en œuvre dans 12 cercles répartis entre quatre régions : Gao, Mopti, Ségou et Tombouctou.

L’objectif du projet est de « promouvoir la paix et la cohésion sociale dans le nord et centre du Mali dans le cadre de la mise en œuvre de l'accord de paix au Mali ».

Les principaux bénéficiaires du projet sont ainsi les jeunes (hommes et femmes), les femmes, les leaders communautaires et les autorités locales.

Objectifs spécifiques du projet et les activités contribuant à leur atteinte

Les objectifs spécifiques concourant à la réalisation de l’objectif principal du projet, ainsi que les activités qui seront réalisées, se déclinent comme suit :

  • OS1 : Renforcer les capacités des jeunes leaders, femmes leaders et leaders communautaires afin qu’ils s’engagent à promouvoir de manière constructive la paix et la cohésion sociale dans le centre et nord du Mali
    • Activité 1.1: Identification des jeunes, femmes et leaders communautaires “Ambassadeurs de Paix” & réalisation d’une étude de base qualitative rapide
    • Activité 1.2: Ateliers de renforcement des capacités sur le leadership positif, la transformation des conflits et le plaidoyer axé sur les intérêts communs des communautés
    • Activité 1.3: Mise en œuvre de 10 initiatives de paix par cercle par les Ambassadeurs de Paix
  • OS2 : Construire des ponts de collaboration pour la promotion de la paix et la cohésion sociale entre les acteurs clés des communautés et les autorités locales y compris les forces de défense et de sécurité et d’autres acteurs dans le centre et nord du Mali
    • Activité 2.1: Actions conjointes de promotion de paix et de cohésion sociale avec les autorités locales conduites par les ambassadeurs de paix
  • OS3 : Renforcer l’accès des communautés à l’information crédible sur la situation sécuritaire et les conflits pour les engager à promouvoir la paix et la cohésion sociale dans le centre et nord du Mali
    • Activité 3.1: Atelier de renforcement de capacités des radios partenaires sur la production des programmes radiophoniques sur la paix et la gestion de leurs radios
    • Activité 3.2: Production radiophoniques

3.    But et objectifs de l’évaluation

Dans le cadre de ce projet, l’évaluation finale a pour objectif d’évaluer la performance et l’impact des interventions réalisées afin de mesurer changements liés à la consolidation de la paix et au renforcement de la cohésion sociale dans la zone du projet. De façon spécifique, il s’agit de :

  • Apprécier les produits et effets de la mise en œuvre des activités du projet,
  • Connaître les perceptions des différentes parties prenantes de la mise en œuvre et des résultats des activités du projet,
  • Identifier les leçons apprises de l’intervention et,
  • Formuler des recommandations pour la mise en œuvre de futures actions de promotion de la paix et de cohésion sociale.

Critères et questions de recherche

L’évaluation finale du projet s’articule autour des critères suivant : l’efficacité, l’efficience, la pertinence, la cohérence, l’impact et la viabilité[1]. En complément aux critères ci-avant cités, des questions liées au genre permettront d’apporter des précisions sur l’implication et la participation des femmes aux activités du projet.

Pertinence

Les objectifs du projet que sont le renforcement de la résilience des communautés, d’augmentation de la collaboration et de diffusion de récits alternatifs aux appels extrémistes violents du projet étaient-ils adaptés aux besoins des bénéficiaires ? L’intervention a t-elle permis de répondre aux besoins des femmes en matière de leadership et d’autonomisation? Les activités et les résultats attendus du projet étaient-ils adaptés aux objectifs et changements souhaitées au sein des communautés cibles ?

Efficacité

Quelle était la zone de couverture des activités du projet ? Toutes les zones cibles ont-elles été atteintes ?Toutes les cibles ont-elles été touchées par l’intervention ? Combien de personnes ou cibles ont été touchées ? Dans quelle mesure les activités planifiées ont-elles été réalisées? Quels sont les initiatives de paix et actions conjointes qui ont été réalisées ? Quel est le niveau d’atteinte des indicateurs du projet après la mise en œuvre des activités? Dans quelle mesure les spots, les magazines et les émissions de tables rondes ont été écoutées par les communautés cibles ?

Genre

Dans quelle mesure les femmes ont-elles été impliquées dans la conception et la réalisation des activités du projet ? Quelle forme a pris leur implication ? Quel est le niveau de participation des femmes dans les différentes activités réalisées ? Comment les activités en faveur de la paix et de la cohésion sociale réalisées par les femmes ont-elles été mises en valeur ? Dans quelle mesure le leadership et l’autonomisation des femmes ont-ils été renforcés par le projet ?

Effet et sensibilité au conflit

Les dynamiques de conflits actuels (à la fin du projet) sont-elles les mêmes que celles identifiées avant la mise en œuvre du projet ? Quels sont les effets du projet ou quels changements (de comportement, dans les relations, d’attitudes ou de perception) le programme a-t-il apporté au sein des communautés cibles ? Le renforcement de capacité en leadership positif, transformation de conflits et plaidoyer a-t-il produit un changement d’attitude et de comportement chez les principaux bénéficiaires (ambassadeurs de paix) et au sein des communautés ? Les initiatives de paix et actions conjointes ont-elles renforcé la collaboration au sein des communautés et entre communautés et autorités locales ? Les productions radiophoniques et les renforcements de capacités des radios partenaires ont-ils contribué à améliorer l’accès des communautés à l’information crédible et réduit les tensions ? Y a-t-il eu des changements imprévus ou non recherchés, positifs ou négatifs sur les bénéficiaires, les communautés ou sur les dynamiques de conflits ? Les dynamiques de conflits et l’environnement du projet ont–ils eu des effets sur la mise en œuvre des activités planifiées ?

Durabilité

Les effets des interventions sont-ils susceptibles de durer longtemps après la mise en œuvre du projet ? Quels sont les facteurs susceptibles d’entraver la durabilité des effets de l’intervention et quels sont ceux qui y contribueront ? Comment pourrait-on s’assurer que les effets du projet soient durables ? Comment peut-on renforcer le leadership des jeunes femmes pour qu’elles soient reconnues comme des actrices de paix ? Quelles sont les opportunités qui se présentent ou les pistes potentielles d’amélioration de l’intervention pour renforcer la résilience des communautés et la cohésion sociale dans la zone de mise en œuvre du projet ?

3.    Méthodologie de l’évaluation

L’approche méthodologique de l’évaluation finale du projet utilisera les méthodes l’analyse documentaire, les méthodes quantitatives et qualitatives. Chaque consultant proposera une méthodologie qui permettra de trianguler les informations et de collecter les données auprès de toutes les parties prenantes.

Afin de s’assurer de l’adéquation des approches proposées, le/la consultant(e) fournira un rapport détaillant la méthodologie de mise en œuvre de l’étude. Cette méthodologie devra comprendre les objectifs et questions de recherche, l’échantillonnage pour l’enquête de sondage, les différents entretiens à réaliser et les cibles, les outils de collecte de données et le type d’informations qu’ils permettront de collecter, la mode opératoire de la collecte des données et les outils qui seront utilisés pour le traitement et l’analyse de données.

Portée de l’évaluation

L’étude devra couvrir l’ensemble de la zone où les activités du projet ont été réalisées. Elle se déroulera au niveau des cercles des régions cibles du projet.

  • Gao : Ansongo, Bourem, et Gao
  • Mopti : Bandiagara, Bankass et Douentza
  • Ségou : Macina, Niono et San
  • Tombouctou : Gourma-Rharous, Niafunké et Tombouctou

Les méthodes et techniques de collecte de données proposées par le(la) consultante devraient permettre de collecter des données de qualité. Les résultats issus de cette étude devraient être généralisables à l’ensemble de communautés cibles du projet.

4.    Les livrables et le calendrier

Le(la) consultant(e) est le premier responsable de l’étude. Il(elle) travaillera sous la supervision de la Coordinatrice DME de Search Mali et de l’équipe ILT régionale. Il(elle) sera en étroite collaboration avec le Project Manager basé à Mopti. L’étude durera 35 jours ouvrables à compter de la date de signature du contrat. La date de début souhaité est le 2 mai 2019.

Les différents produits suivant sont attendus :

  • Le rapport de lancement de l’évaluation ou inception report;
  • Les outils de collectes suivant les différentes méthodes ci-dessus citées ;
  • Les bases de données brutes et épurées, électroniques ou sur papier ;
  • Le rapport final de l’évaluation en français et en anglais sous format Search;
  • Une présentation PowerPoint des principaux résultats de l’étude sera fournie.

 

 

 

Les tâches liées à la réalisation de l’évaluation respecteront le calendrier ci-dessous :

Activités /tâches

# de jours

Elaboration et validation du rapport détaillant la méthodologie

3

Elaboration et validation des outils de collecte

5

Formation des équipes de collecte de données

2

Collecte de données

10

Traitement et Analyse des données

5

Draft du Rapport de l’évaluation

5

Validation du Rapport Final provisoire

5

Total (jours)

35

 

Support logistique

Search mettra à la disposition du/de la consultant(e) la documentation disponible du projet composée du descriptif du projet, des outils du DM&E (cadre logique, plan M&E, fiches de suivi et autres fiches), des rapports d’activités et d’évaluation. Search facilitera également la prise de contact du/de la consultant(e) avec les bénéficiaires et autres parties prenantes, l’obtention des autorisations et l’introduction auprès des autorités administratives. Les divers frais liés au déplacement du consultant(e) et de l’équipe de collecte seront à la charge du/de la consultant(e). Ces frais devront être pris en compte dans l’offre financière.

5.     Pour postuler

Les profils et qualifications des évaluateurs

Le/la consultant(e) principal(e) devra disposer des qualifications et expériences suivantes :

  • Plus de 5 années d'expérience dans les évaluations de projets ou l'équivalent en expertise en DM&E, y compris la collecte de données au moyen d'entrevues, de sondages et de groupes de discussion;
  • Expérience avérée dans la réalisation d'évaluations finales utilisant des méthodes de collecte et d'analyse mixtes ;
  • Expériences dans la réalisation d’évaluation des projets de cohésion sociale au Mali ;
  • Bonne connaissance des réalités socio-politiques du Mali;
  • Capacité à mobiliser et superviser des équipes de recherche appropriées pour l’évaluation ;
  • Disponibilité et flexibilité avec le temps et les horaires de travail ;
  • La maîtrise de l’anglais est nécessaire.

Par ailleurs, le/la consultant(e) devra s’engager à respecter les critères éthiques suivants :

Une étude complète et systématique : le/la consultant(e) doit profiter au maximum de l'information et de toutes les parties prenantes disponibles au moment de la collecte des données. Le/la consultant(e) devra mener son étude de manière systématique, et communiquer ses méthodes et approches avec précision, pour permettre à toute personne externe de pouvoir comprendre, interpréter et critiquer son travail. Il/elle doit exprimer les limites de l'étude et de ses résultats.

Compétence : Le/la consultant(e) devra avoir les capacités, les compétences et l'expérience nécessaires pour exécuter les tâches proposées, et devra les mettre en pratique dans les limites de ses compétences et de sa formation professionnelle.

Honnêteté et intégrité : Le/la consultant(e) se doit d’être transparent avec le client sur: tout conflit d'intérêt, toute modification apportée au plan de l’étude négocié au préalable, et les raisons pour lesquelles ces modifications ont été apportées, tout risque lié à certaines procédures/activités qui pourraient produire des informations trompeuses.

Le respect des personnes : Le/la consultant(e) devra respecter la sécurité, la dignité et les valeurs des répondants et participants à l’étude. Le/la consultant(e) a la responsabilité d'être sensible et de respecter les différences entre les participants dans la culture, la religion, le sexe, le handicap, l'âge et l'origine ethnique.

Candidature et contacts

Les dossiers de candidature doivent inclure :

  • Une proposition technique comprenant les éléments suivants :
    • La méthodologie proposée pour l’étude, y compris une proposition des cibles, de la méthode d’échantillonnage et d’analyse ;
    • Le calendrier détaillé de mise en œuvre ;
    • La Composition de l’équipe et la distribution des rôles au sein de l’équipe ;
    • Le CV du ou des principaux consultants ;
    • Au moins un exemple d'évaluation finale produite par le/la ou les consultants(es) principaux.
  • Une proposition financière pour l’accomplissement des livrables susmentionnés:
    • Le budget avec une indication des rubriques suivantes: honoraires, frais de déplacement, frais de logement, frais d’étude, etc.

 

Toutes les propositions de consultance doivent être envoyées à l’adresse mali@sfcg.org en précisant dans l’objet du mail « Évaluation finale du projet MLI 503 » avant le 18 avril  2019 à minuit UTC.

Pour plus d’infos, contactez : Martine Djoubmanga à l’adresse mdjoubmanga@sfcg.org.

NB : Toutes les offres incomplètes seront rejetées.

 

 

 

 

 

Vianney Bisimwa

Directeur Pays Mali

Search for Common Ground

Bamako, Mali

+223 780 401 04

vbisimwa@sfcg.org

[1] Critères du CAD pour l’évaluation de l’aide au développement, OCDE