TERMES DE REFERENCE DU CONSULTANT POUR LA REALISATION DE
L’EVALUATION FINALE EXTERNE DU PROJET SIDA Hum


1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION
En 2012, le Mali a souffert d'une à trois formes de crises humanitaires: mauvaise récolte en 2011 et
2012; coup d'Etat en Mars 2012; et l’occupation des régions du Nord en Avril 2012 par les groupes
armés. Jusqu'à Avril 2013, la partie nord du Mali était régie par des groupes armés. Cette partie du
pays a toujours été en marge derrière en termes d’accès aux services de base et est sujet à l'insécurité
alimentaire récurrente. Avec l'intensification des combats après l'intervention militaire extérieure en
Janvier 2013, le pays s’est plongé dans une crise humanitaire complexe qui a exacerbé les effets néfastes
des aléas climatiques préexistante et créé de nouveaux risques de protection des enfants et des
familles. Dès le premier trimestre de 2012 pendant les crises, Save the Children répondu aux besoins
des enfants et des communautés vulnérables à travers l’implémentation des projets et programmes de
Protection, d’Education, de santé/nutrition et de sécurité alimentaire.
Les crises ont exposé les enfants et les jeunes à différents types d’abus et de violence, et les a également
priver d'un accès adéquat aux services de base: tels que les services de santé, la sécurité alimentaire,
la nutrition, l'eau et l'assainissement, l'éducation et la protection, y compris les soins psychosociaux.
Pour assurer le bien-être des enfants dans un environnement protecteur, Save the Children avec
l’appui financier de l’Agence Suédoise pour le Développement International (SIDA) mobilisé à travers
Save the Children Danemark, et en accord avec la politique du Gouvernement a mis en oeuvre depuis
2014, quatre (04) phases d’un programme de Protection de l’enfant dans les régions de Mopti, Gao,
et Tombouctou (dans le cercle de Niafounké).
Ces projets avaient pour objectifs de façon globale de contribuer à l’amélioration du bien-être des
enfants dans un environnement protecteur. Des objectifs sont fixés de façons annuelles en fonction
de l’évolution du contexte et des besoins de protection dans les différentes zones.
Apres 4 ans de mise en oeuvre des projets avec l’accompagnement des services techniques il est
question à travers une étude indépendante:
- de façon générale, d’évaluer les effets/impacts de l’intervention surtout sur les enfants
- de façon particulière, d’évaluer les résultats atteints du projet au niveau des extrants, des
effets se référant aux indicateurs ciblés dans le cadre logique ainsi que la cohérence, efficacité,
efficience, pertinence et durabilité des approches d’intervention du projet au cours des 4
années d’intervention, et en tirer des leçons.
2. OBJECTIFS
OBJECTIF GENERAL
D’une manière generale, en plus d’évaluer les résultats atteints et les effets/impacts de l’intervention
(surtout sur les enfants), il s’agit d’évaluer les approches d’intervention du projet au cours des 4
années d’intervention du point de vue cohérence, l’efficacité, l’efficience, la pertinence et la durabilité
par rapport au contexteet zones d’intervention.
Titre Evaluation finale externe des 4 années de mise en oeuvre des
projets SIDA Hum
Lieu Gao, Mopti et Niafounké
Responsable du budget Moussa TOURE
OBJECTIFS SPECIFIQUES:
1. Evaluer la pertinence, cohérence, efficacité et efficience de l’approche et
interventions du projet, précisément:
i. La pertinence du projet par rapport aux priorités nationales et les besoins spécifiques des
bénéficiaires et des partenaires du projet.
ii. L’efficacité et l’efficience des approches utilisées pour atteindre les résultats attendus et
combler les besoins des bénéficiaires
iii. La cohérence du projet et les écarts entre les activités mise en oeuvre et les activités
prévues et résultats attendus, ainsi que la cohérence des activités avec les principes et
normes humanitaires (y compris le CHS et SPHERE)
2. Evaluer les résultats attendus ainsi que l’impact du projet, précisément :
i. Le niveau d’atteints des résultats attendus du projet au niveau des extrants (des effets se
référant aux indicateurs ciblés dans le cadre logique) ;
ii. Identifier les résultats inattendus du projet (positifs ou pas)
3. Evaluer la flexibilité et durabilité de l’approche et interventions du projet, précisément :
i. Le niveau de participation (surtout des enfants) y compris dans quelle mesure les
bénéficiaires, autorités locales, leaders communautaires et les partenaires locaux ont
participé à la prise des décisions concernant la conception, l’exécution et le suivi/évaluation
du projet, ainsi que les stratégies de retrait, promotion de la durabilité et du transfert du
projet ;
ii. Les efforts du projet à tailler ses interventions aux différents groupes de personnes des
communautés d’intervention (populations hôtes, déplacées internes, retournées) ainsi que
les filles et les femmes, et les populations les plus vulnérables
iii. Identifier les efforts fournit par le projet à s’adapter aux changements de contexte ainsi
que à se conformer aux recommandations du (« Grand Bargains») pour l’efficience de l’aide
humanitaire
iv. Apprécier les mesures de coordination mise en oeuvre avec les activités d’autres
intervenants humanitaires pertinentes et projets similaires/complémentaires
v. Examiner les stratégies d’appropriation et de pérennisation des approches et activités du
projet par les réseaux communautaires de protection de l’enfant et des partenaires du
projet.
4. Tirer les leçons apprissent, précisément:
i. Répertorier des défis et difficultés rencontrées.
ii. Décrire les leçons clés et les meilleures pratiques tirées de la mise en oeuvre du projet ;
iii. Formuler à base des résultats de l’évaluation ainsi que des normes et bonnes pratiques
des autres projets similaires des recommandations claires et explicites y compris ce qu’il
va falloir faire différemment en cas d’un projet similaire de facilitation d’accès aux
services de promotion des droits de l’enfant, de prévention et de prise en charge des cas
de protection en situation d’urgence.
3. L’APPROCHE METHODOLOGIQUE:
Il est attendu du consultant principal de mettre en place une équipe capable d’atteindre les objectifs
de l’évaluation et de produire chacun des extrants (outputs) demandés dans les délais sousmentionnés.
Le/la consultant (e) principal une fois retenu(e), proposera un rapport initial qui
approfondira la méthodologie qu’il/elle propose dans l’offre technique. Le rapport initial ressortira
entre autre:
i. Les méthodes d’échantillonnage pour les données primaires (y compris le choix des
localités à visiter, informateurs, structures et groupes à consulter),
ii. Les copies des outils de collecte des données qui seront utilisés pour la collecte des
données primaires
iii. Les informateurs clés ainsi que les groupes de discussions qui seront consultés/constitués,
iv. Les documents qui seront exploités comme source des données secondaires
v. La méthodologie qui sera utilisé pour pré tester les outils de collecte des données ainsi que
pour la collecte des données proprement dit, leurs analyses et la présentation des résultats.
Les consultations avec les enfants et jeunes sont vivement souhaitées (afin de faire entendre leurs voix)
à travers des approches et outils de collectes des données appropriés/adaptés à l’âge et le niveau de
compréhension des personnes consultés. Les photos annotées (accompagnées des fiches remplies de
consentement) peuvent être utilisées pour illustrer les points ressortis dans le rapport. Les
consultations de groupes peuvent être enregistrées après consentement éclairé.
Phase Extrant/Output attendus
Durée maximum
prévue pour le
produire
(jours ouvrables)
Revue documentaire initiale, conceptualisation de la
méthodologie d’évaluation et production du 1er draft
des outils
1er version du Rapport initial
2 jours après
signature du contrat
Feedback par SCI sur les copies électroniques du
rapport initial et outils de collecte des données
proposés
3 jours
Mis à jour du rapport initial et des outils de collecte
des données en tenant compte des feedbacks et
inputs données
Rapport initial + outils de
collecte des données mis à jour
et prêt à être pré tester
1 jour
Pré-test et mise à jour des outils de collecte des
données
Rapport initial mis à jour validé
(y compris outils de collecte des
données pré testés et prêt pour la
collecte des données)
2 jour
Collecte et analyses des données
Rapport préliminaire
7 jours
Analyse des données et élaboration du rapport
préliminaire
5 jours
Feedbacks et inputs de SCI sur la copie électronique
du rapport préliminaire
3 jours
Atelier de présentation des résultats préliminaires
Rapport préliminaire avec
feedbacks et inputs
0,5 jour
Mise à jour du rapport en tenant compte des
feedbacks et inputs
Rapport d’évaluation final
? version détaillée (40 pages
maximum, annexes exclus)
? version succincte (10 pages
maximum, annexes exclus)
3 jours après l’atelier
de présentation des
résultats
préliminaires
Cette évaluation durera 20 jours, du 10 au 30 Décembre 2018
4. RESPONSABILITES
1. Le Consultant :
i. Mobiliser les ressources nécessaires pour produire les extrants susmentionnés et dans les
délais. Des retards seront sujets à des pénalités.
ii. Mettre à jours les extrants en fonction des feedbacks/inputs données et les outils de
collecte des données en fonction des résultats des prétests
iii. Faire valider sa méthodologie ainsi que ces outils, plan de travail détaillé et l’équipe de
collecte et d’analyse des données avant de démarrer la collecte des données
iv. Démontrer une éthique et déontologie élevée lors de la collecte, analyse, présentation et
communication des données et résultats y compris à travers la prise des consentements
éclairés des personnes consultés
v. Soumets à temps les états de paiements accompagnés des pièces justificatifs signées pour
les frais non-honoraires.
vi. Communiquer à et avoir l’approbation de Save the Children en cas de tout changement
dans la mise en oeuvre du plan détaillé de la consultation
vii. Tenir les fiches des présences des participants aux discussions de groupes
viii. S’engager à adhérer aux politiques de Save the Children pertinents pour les fournisseurs
et consultants y compris la politique de sauvegarde des enfants et les SoP sur la sécurité et
la sûreté.
ix. Garder confidentiel les copies et informations sur les documents internes que SCI
partagerait dans le cadre de la collecte secondaire des informations. Les données et
informations primaires collectées dans le cadre de cette consultation seront la propriété
de Save the Children.
x. Animer l’atelier de présentation du rapport préliminaire
2. Save the Children Mali :
i. Payer le frais de la consultation chaque fois qu’un extrant est approuvé et selon la
programmation des paiements suivants:
Extrants
Montant total du cout
total l’évaluation à payer
Rapport initial et outils de collecte des données pré - testés et validés 40%
Rapport préliminaire 30%
Version finale approuvée de la version détaillée du rapport final 15%
Version finale approuvée de la version succincte du rapport final + base des
données
15%
ii. Arranger quand possible, les moyens logistiques nécessaires pour appuyer la mise en oeuvre
du plan détaillé de collecte de données approuvée, et l’organisation de l’atelier de
présentation du rapport préliminaire
iii. Fournir aux consultants la documentation interne que propose consulter le consultant dans
le cadre de la collecte des données secondaires
iv. Fournir aux consultants et à la demande, les informations sécuritaires pertinentes dont
dispose Save the Children, afin d’assurer une collecte des données en toute sécurité
5. LA SELECTION DU CONSULTANT:
Le consultant sera sélection à base des éléments du profil et compétences sous mentionnées ainsi que
de l’offre technique proposée.
1. L’offre Technique
L’offre technique (de 10 pages maximum, annexes exclus) doit pouvoir ressortir les informations sous
mentionnées. Des propositions de plus de 10 pages (annexes exclus) ne seront pas considérées.
i. L’expérience (y compris dans l’humanitaire et la conduction des missions similaires) et des références
(au moins 2) de préférence des anciens clients pour des missions similaires.
Bien vouloir annexer une copie d’un CV succinct.
ii. Une description de :
o La compréhension du consultant du contexte du projet, des changements qui se
sont passées lors de la vie du projet, et des objectifs de la consultation et extrants
à produire
o La méthodologie que compte utiliser le consultant pour atteindre les objectifs de
la mission y compris :
? les méthodes d’échantillonnage, une justification des propositions des sites à
visiter, des personnes, groupes et structures à interviewer et des outils à utiliser
pour la collecte des données (primaires et secondaires);
? Les documents qui seront exploités comme source des données secondaires
ainsi que la méthodologie de l’analyse, de l’assurance qualité, de la protection et
de la présentation des résultats
? La méthodologie qui sera utilisée pour produire chacun des extrants
susmentionnés
iii. Le plan de travail détaillé que compte utiliser le consultant pour mener à bien la mission et
produire à temps les extrants.
iv. Parmi les annexes, des copies électroniques du résumé de deux (2) missions similaires
effectuées par le consultant principal pendant les 5 dernières années. Le résumé doit
ressortir entre autre, le client qui a commandité la mission, ses contacts (email et
téléphones), la méthodologie et l’approche utilisées y compris pour assurer l’assurance
qualité des données et résultats.
v. Les risques potentiels de cette consultation (interne et externe à son équipe et
méthodologie proposé) et ce que compte faire le consultant pour les mitiger.
2. Evaluation de l’offre technique :
Aspects Evalués
Note maximum pour
chacun des aspects
Expérience du consultant 25
? Expérience au Mali ou dans un contexte similaire 10
? Expérience dans la conduction des missions similaires sur des projets
humanitaires; Expérience avec le bailleur (SIDA) sera un atout.
15
Qualité de la proposition technique 55
? Compréhension du contexte et des changements qui se sont passés lors
de la vie du projet
10
? Compréhension de la mission assignée 10
? Approche proposée pour assurer la participation des enfants dans
l’évaluation et faire entendre leurs voix
05
? Qualité de la méthodologie proposée 30
Mesures proposées pour l’assurance qualité des données et résultats, et
pour mitiger des risques potentiels (internes et externes) liée à la mission
10
Qualité du Plan de Travail proposé pour produire à temps les extrants
attendus de qualité
10
3. Profil et compétences exigés du consultant
? Titulaire d’un diplôme universitaire en sciences sociales, statistiques, suivi-évaluation, démographie, opérations humanitaires ou équivalent (BAC+5 ou plus);
? Au moins 7 à 10 années d’expérience avérée dans l’évaluation et/ou la mise en oeuvre des projets humanitaires de protection. L’expérience d’autres crises humanitaires similaires sera un atout en plus de l’expérience du Nord du Mali.
? Une bonne connaissance de l’approche des divers ONG Internationales (y compris Save the Children) au Mali et l’international, dans le cadre de la protection de L’Enfant.
? Bonne maitrise des principes et standards humanitaires y compris les Core Humanitarian Standards/CHS et SPHERE ainsi que d’autres aspects pertinents comme le “Grand Bargain”, le HAP, etc.
? Très bonne compréhension de la mission et axes d’interventions du bailleur (SIDA)
? Expérience avérée dans la conception des outils de collecte des données et la réalisation des enquêtes mixtes (qualitatives et quantitatives)
? Très bonne capacité de triangulation des informations
? Excellente capacité d’analyse des données primaires et secondaires, de synthèse et de présentations des résultats sous format convivial
? Excellentes capacités rédactionnelles – Orienté détail mais en même temps concis quand il le faut
? Capacité de faire d’excellent travail même sous pression
? Bonne connaissance de la mission et valeurs de Save the Children