MANIFESTATION D’INTERET

Pour contribuer à réduire la mortalité néonatale dans les pays où le taux de mortalité néonatale est supérieur ou égal à 30 décès pour 1000 naissances vivantes, l’OMS a recommandé depuis 2013, la Chlorhexidine di gluconate 7,1% pour les soins du cordon durant la première semaine de vie. Face aux évidences du non-respect des PNP/SR, en conformité avec les nouvelles recommandations de l’OMS, la Direction générale de la Santé et de l’Hygiène Publique (DGSHP) et ses partenaires comprenant USAID/ Services de santé à Grand Impact (SSGI) et USAID/Keneya Jemu Kan (KJK) à travers le groupe technique d’introduction de la Chlorhexidine ont démarré le processus d’introduction de la Chlorhexidine au Mali.

Dans la perspective de faire un suivi clinique des cas, évaluer le pronostic évolutif des lésions, et surtout documenter les raisons qui ont influencé l’utilisation de la Chlorhexidine di-gluconate 7,1% en gel dans les yeux des 25 nouveaux nés et le pronostic des lésions oculaires provoquées par cette utilisation accidentelle admis dans le service d’ophtalmologie pédiatrique du CHU IOTA durant la période de Novembre 2018 à juin 2020, le projet USAID | Services de Santé à Grand Impact  au Mali (USAID/SSGI), compte recruter un/une consultant(e) pour en faire une documentation. Il s’agit d’une étude transversale descriptive qui utilisera des méthodes quantitatives et qui ciblera des parents/gardiens de ces enfants vivants dans les localités où des cas de mauvaises utilisations de la Chlorhexidine ont été enregistrés. Il s’agit des communes I, II, V et VI, dans le District de Bamako, les districts sanitaires de Kalabankoro et Kati dans la région de Koulikoro, Keniéba dans la région de Kayes et Sikasso dans le district de Sikasso. 

Le/la consultant(e) intéressé(e) doit prouver, au moins :

  • Une forme juridique appropriée avec une vaste expérience d’au moins 10 ans dans la conception, réalisation et exécution des enquêtes de documentation d’option dans le domaine de la santé; l’interprétation des données collectées dans les dossiers patients et auprès des participants à la recherche.
  • Avoir un diplôme en médicine humaine avec une très bonne connaissance en ophtalmologie. Avoir un diplôme en épidémiologie/santé publique sera un atout.
  • Une maitrise parfaite du français et de langue locale : Bambara
  • Une bonne capacité de rédaction des rapports d’enquête.

 

Les termes de référence décrivant les détails des critères et dossiers à fournir sont disponibles et peuvent être retirés au bureau de Save the Children sis à Hamdallaye ACI Bamako.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée pour le 10 Juillet 2020 à 12h00 précises.