Manifestation d’Intérêt       

                       

Plan International Mali

N°002-PIM-ADM-FY20

 

Sélection d’un prestataire de service pour câblage informatique des locaux de Plan International Mali à Ségou

 

1- Objectifs et besoins

L'objet de ce document est de définir les termes de référence relative au câblage informatique des locaux de Plan Mali.

Il définit le cadre de la prestation demandée pour répondre aux besoins notamment en termes de performances, fiabilité et respect des normes.

Les besoins exprimés concernent la conception, la fourniture, l'installation, les tests et la réception d'un système de câblage banalisé VDI de catégorie 6.

Ce système de câblage assurera le transport des données, de manière transparente pour l’utilisateur final.

Pour répondre aux besoins futurs, le système de câblage devra permettre la réalisation aisée de la maintenance ainsi que d'éventuelles extensions.

Afin de lui garantir une grande souplesse, le câblage à réaliser doit être modulaire. Il doit être performant et permettre de connecter chaque poste de travail aux différents systèmes informatiques utilisés.

Pour éviter tout litige entre plusieurs constructeurs en cas de problème, le système proposé devra obligatoirement être homogène. Les chaînes de liaison seront réalisées avec des composants garantis par le constructeur CISCO.

Le système de câblage à mettre en place doit être :

  • Reconfigurable : Les configurations et reconfigurations topologiques à réaliser suivant les réseaux doivent pouvoir être effectuées de manière rapide, économique et sans modification structurelle du câblage.
  • Banalisé : Les câbles de distribution, les prises et leurs conventions de raccordement doivent être identiques en tous points du site, quels que soient les topologies et les types de réseaux devant être supportés.
  • Universel : L'infrastructure est adaptable au transport de tous les types d'informations (voix, données, images).
  • Compatibilité descendante : Le système de câblage permettra d'utiliser des équipements de catégorie inférieure sur un câblage de catégorie supérieure.

2- Travaux à la charge du prestataire

La prestation de câblage, objet du présent document, consiste à la mise en place d'un câblage performant et conforme de catégorie 6. La recette technique finale fera valoir la qualité et la conformité de l'infrastructure livrée.

L'entreprise effectuera les prestations suivantes :

  • Validation de la pose du câble entre les postes de travail (21) et les locaux techniques
  • Validation de la pose et du raccordement des prises informatiques
  • Fourniture et pose de la baie de brassage du local technique
  • Fourniture et pose de panneaux de brassage du local technique
  • Fourniture d'un plan de câblage
  • Fourniture d'un cahier de recette
  • Recette et validation de qualité des liaisons
  • Fourniture et pose des goulottes le long des chemins des câbles
  • Fourniture et pose du câble entre les postes de travail et les locaux techniques intermédiaires

Le prestataire sera tenu de remettre en l’état les installations après les travaux. Il s’agit entre autres de manière non limitative des peintures de finition et des raccords de revêtements de surface existants modifiés ou altérés par son intervention.

 

3- Présentation détaillée de la prestation

Câblage

L'installation attendue sera de type VDI sur une infrastructure correspondant aux normes de performance Catégorie 6 organisée en étoile.

Les performances attendues de chacune des liaisons doivent être au minimum conformes aux performances "permanent Link class E" de la norme ISO/IEC 11801.

Le système de câblage réalisé devra permettre de supporter tous les protocoles IEEE, EIA/TIA et ISO existants définis comme fonctionnant sur ce support.

Tous les composants installés seront neufs et certifiés au minimum de catégorie 6 au sens de la norme ISO/IEC 11801 édition 2 et devront présenter toutes les garanties de bon fonctionnement. La catégorie du lien complet sera celle du composant de la catégorie la plus faible.

Le prestataire a l’obligation de fournir une chaîne de liaison composée d’éléments de qualité obligatoirement homogène d’un seul constructeur entraînant une garantie complète "permanent Link class E" de bout en bout de la prise murale aux bandeaux des baies.

Le système de câblage devra intégrer la compatibilité de bout en bout avec la norme IEEE 802.3.

Afin d'assurer la validation des performances et pour faire valoir un éventuel recours ultérieur en cas de litige ou défaut, un cahier de recette de la prestation devra être fourni.

Baies de brassage et équipements actifs.

Les baies seront installées dans :

local technique principal situé dans la salle serveur.

Les baies seront positionnées avec espace de circulation minimum autour des équipements. Les baies seront de 9 unités de hauteur (notées 9U).

Le local technique sera équipé de :

 1 baie de brassage 9U

 1 Switch 48 ports 

 1 Panneaux de brassage

 1 Access point Cisco

 

 Cordons de brassage RJ45

 

Soit au final les quantités suivantes :

Description

Qté

Switch CISCO 2960  48 ports

1

Baie de 9U marque Legrand

1

Panneau de brassage Legrand 

1

Cordon de brassage RJ45

 

  Access point Cisco (wap 321)

 

       2

Onduleur (2 kva)

       1

 

Les alimentations électriques : Une prise reliée au réseau ondulé sur laquelle le raccordement devra pouvoir s'intégrer sera disponible à proximité de baie.

Panneaux de brassage "RJ45".

Les panneaux de brassage "RJ45" seront dimensionnés selon le standard 19 pouces pour permettre leur installation dans les baies, et seront d'une hauteur maximale de 1U. Ils devront pouvoir accueillir 12 connecteurs RJ45 et permettre la mise à la masse automatique de chaque connecteur.

Ils devront permettre l’arrimage des câbles sans contrainte excessive sur chacun d’eux. Chaque emplacement de connecteur sera numéroté de manière indélébile, qu'il soit vide ou occupé, les emplacements non équipés de connecteurs seront munis d’un obturateur amovible.

Identification et repérage des liaisons

Toutes les liaisons doivent être clairement repérées sur les connecteurs, modules et prises desquels elles proviennent et auxquels elles aboutissent.

Le repérage se fera de manière lisible et indélébile par des étiquettes d’identification inamovible sur les modules des baies de brassage ainsi que sur les prises des postes de travail. Un système de codification des numéros de prise devra être proposé par le prestataire.

4- Dossiers d'exécution

Avant l'exécution, l'entreprise devra transmettre les plans, les schémas et la documentation concernant son projet. Ce dossier comprendra au minimum :

u Le schéma global du réseau

u L’organisation de baie

u Le carnet de câblage indiquant pour chaque liaison : repère, origine, extrémité, nature.

u La nomenclature des matériels utilisés, précisant pour chacun : le repère, le type, la marque, les références, les caractéristiques techniques

u Un calendrier prévisionnel d’exécution

Après l'exécution des travaux, l'entreprise fournira le dossier des ouvrages réellement exécutés, ainsi que les notices et renseignements.

5- Recette technique

La recette technique est l'opération qui permettra de garantir au maître d’ouvrage que l'installation est conforme :

  • Aux présents termes de référence,
  • Aux performances attendues,
  • Aux normes en vigueur,
  • Au guide d’installation du constructeur pour l'obtention de la garantie
  • Aux règles de l'art

La recette comporte trois niveaux de contrôle :

Un contrôle visuel par rapport aux termes de références

Un contrôle électrique statique

Un contrôle électrique dynamique.

L'ensemble des tests est à la charge du prestataire. Il est demandé de prévoir cette recette et de la réaliser. Le maitre d’ouvrage devra être averti des opérations de vérification et de test de façon à ce qu’elles puissent se dérouler en présence de son représentant.

Le document de recette devra comporter tous les éléments nécessaires à la gestion du câblage (identification des câbles et des prises, respect des contraintes et des règles de l'art) ainsi que le résultat des tests effectués. Les fiches de mesures seront toutes remises au maitre d’ouvrage. Elles seront incluses dans le cahier de recette.

Tests des liaisons "cuivre".

Toutes les liaisons "cuivre" devront être testées en configuration "permanent Link class E" conformément à l’ISO/IEC 11801 édition 2 ou à l'EIA/TIA 568B.

Les résultats des tests devront être supérieurs aux valeurs données par les normes en configuration "permanent Link class E" conformément à l’ISO/IEC 11801 édition 2 ou à l'EIA/TIA 568B.

 

Tous ces tests seront effectués à l'aide d'un testeur de niveau 3 ou supérieur, dans sa version logicielle la plus récente à la date du test, comme défini par la norme ISO/IEC 11801 édition 2 et par le standard EIA/TIA 568B.

 

N°

Critères

Note

1

Présentation générale de l’offre

/5

2

Compréhension des objectifs de la mission

/20

3

Références professionnelles du soumissionnaire et de son personnel clé.

/30

4

Eléments du coût (conditions et facilités de paiement)

/35

5

Chronogramme d’intervention  

/10

 

TOTAL

/100

 

En cas d’annulation de l’appel d’offres, les soumissionnaires ne pourront prétendre à

Aucune indemnité.

 

Par cette manifestation d’intérêt ci-dessus référencée, nous vous demandons de bien nous faire parvenir sous pli fermé votre meilleure proposition de prix portant la mention « Câblage réseau informatique de Ségou »

 

  Votre pro forma doit parvenir au siège de Plan Mali sis à SOTUBA ACI, à proximité du collège LES Lutins et EDUCO Bamako BP1598 ; Tel : 00223 44 90 09 56, au plus tard le 23 Juillet 2020 à 10 heures 30.

 

 

Seule la mention « « Câblage réseau informatique de Ségou » doit figurer sur l’enveloppe.

 

Pour tout besoin d’information complémentaire, veuillez-vous adresser  en envoyant un message à l’adresse suivante : oumar.maiga@plan-international.org, et ou Abdoulaye.diakite@plan-international.org tous les jours ouvrables de 9h00 à 16h00.