MINISTÈRE DES AFFAIRES FONCIERES DE L’HABITAT,

ET DE L’URBANISME

PROJET DE RESILIENCE URBAINE DE BAMAKO

____________________________ 

 

RECRUTEMENT D’UN SPECIALISTE EN SAUVEGARDE SOCIALE 

 

  

Le Gouvernement de la République du Mali a reçu des fonds de l'Association Internationale de Développement (IDA) en vue de financer la préparation du Projet de Résilience urbaine de Bamako (PRUB), et se propose d’utiliser une partie des fonds pour effectuer des paiements autorisés au titre du contrat relatif au recrutement d’un spécialiste en sauvegarde sociale pour la Cellule de la Coordination du Projet de Résilience urbaine de Bamako (PRUB).

 

 

  1. PRINCIPALE RESPONSABILITE

 

Placée sous la responsabilité directe du Coordinateur du Projet, le ou la Spécialiste en Sauvegarde Social sera chargé (e) spécifiquement de :

 

  • Superviser et suivre le processus de préparation et de mise en œuvre des instruments de sauvegarde sociale du projet dans son ensemble (PAR, etc…) ;
  • Superviser les consultants recrutés dans le cadre de la gestion des risques sociaux du projet ;
  • S’assurer de la conformité de mise en œuvre des sous projets conformément aux politiques de sauvegardes sociales applicables au projet ;
  • Veiller à ce que les questions du genre, des approches de participation des acteurs à la base soient mises en œuvre dans les sous-projets et faciliter les dynamiques de groupe et la cohésion sociale, directement ou indirectement ;
  • Contribuer à l’intégration des groupes vulnérables et favoriser l’inclusion sociale dans le cadre de la mise du projet ;
  • Coordonner avec le Spécialiste en sauvegarde environnementale de la Cellule de Coordination la mise en œuvre de tous les aspects de gestion des risques sociaux et environnementaux du projet ;
  • Coordonner et faciliter les formations en gestion des risques sociaux pour tous les acteurs du projet ;
  • Soumettre à la Cellule de Coordination du projet et à la Banque des rapports réguliers de sauvegardes sociales ;
  • Réaliser toutes tâches à lui confiées par le coordinateur du projet et qui sont en relation avec ses attributions.

Il/elle sera notamment chargé(e) des tâches suivantes :

  • La diffusion adéquate des documents de sauvegarde sociale aux acteurs impliqués dans la préparation du Projet dès son démarrage ;
  • La réalisation en collaboration avec le spécialiste en environnement du screening social des activités inscrites dans le plan de travail annuel avant leur démarrage et faire des recommandations des actions à réaliser ;
  • L’intégration des clauses et dispositions visant une prise en compte effective des mesures sociales dans les documents d’appel d’offre des études techniques et les contrats des sous projets ;
  • L’identification de mesures spécifiques pour la prise en compte des groupes vulnérables et pour faire de l’inclusion sociale une réalité au sein du projet ;
  • L’identification (rédaction TDR, sélection, suivi) des consultants pour la préparation des Plans d’Action de Réinstallation (PAR) des sous projets si nécessaire ;
  • La supervision des consultants sélectionnés pour l’élaboration des PAR ainsi que pour leur mise en œuvre ;
  • L’identification des mesures d’accompagnement afférentes aux plans d’action de réinstallation ;
  • La production des rapports trimestriels sur le suivi social (niveau d’exécution, contraintes, suggestions de solutions) ;
  • La coordination, supervision, et participation en collaboration avec le Spécialiste en Environnement du renforcement des capacités des agences d’exécution et autres maîtres d’ouvrage délégués du projet sur les questions environnementales et sociales dans les projets;
  • La participation aux missions d’appui à la mise en œuvre des activités de préparation du projet ;
  • La contribution à la mise à jour et l’amélioration des documents-clés du Projet (Manuel d’Exécution, Manuel de Suivi, Plan de Passation Marchés etc.…) ;
  • L’appui à la conception, la mise en place et le fonctionnement des Mécanismes de Résolution des Conflits ;
  • L’appui-conseil pour la mise en œuvre effective de démarches participatives ;
  • Le suivi de la prise en compte du genre dans toutes les activités du projet ;
  • La participation au S&E sur les aspects planification locale, genre ;
  • Le suivi et l’évaluation de l’exécution des contrats des prestataires et conventions techniques pour s’assurer de la qualité du service rendu aux bénéficiaires ;
  • La contribution à l'identification des opportunités spécifiques pour les femmes et les jeunes ;
  • La consultation et l’appui à l’organisation des populations bénéficiaires retenues dans les perspectives des objectifs du projet ;
  • La contribution à la préparation des TDR, des dossiers techniques et financiers, des dossiers de consultations, d'appel d'offres et contrats dans son domaine de compétence ;
  • La coordination de la coopération avec les organismes spécialisés dans son domaine de compétence ;
  • La contribution au suivi, contrôle et évaluation des contrats des prestataires de service dans son domaine de compétence ;
  • La contribution à l’identification et à la vérification des compétences des opérateurs chargés d'exécuter les activités dans son domaine de compétence ;
  • La réalisation des audits sociaux sur le terrain.

 

  1. RELATIONS SOCIALES

 

Le Spécialiste en sauvegarde sociale collaborera étroitement avec l’équipe de la Cellule de Coordination du projet, les partenaires d’exécution, les Services Techniques de l’Etat et les communautés bénéficiaires. Le titulaire doit avoir un excellent esprit d’équipe et le sens de la courtoisie.

 

  1. QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE

 

Le Spécialiste en sauvegarde sociale, devra être un cadre supérieur, réunissant les qualités essentielles requises pour les missions conférées à l’Unité de Coordination du Projet,

Qualifications requises : Le candidat ou la candidate devra justifier du profil suivant :

  1. Formation de base :

Diplôme d’études supérieures Bac+5, ou équivalent en sciences sociales (sociologie, anthropologie, Psychologie/Pédagogie, sciences de l’Education, etc…)

  1. b) Expérience Professionnelle :

Avoir au moins cinq (05) ans  dans la conduite des évaluations environnementales et sociales et ; l’élaboration, la mise en œuvre  de documents cadres et spécifiques environnementaux et sociaux (avoir réalisé au moins 3 documents CPR ou PAR) avec un accent particulier concernant l’intégration des groupes vulnérables, la prise en compte du Genre, les mesures pour anticiper sur les impacts sociaux et environnementaux notamment l’afflux des travailleurs, les questions liées à la violence basée sur le Genre (VBG), la gestion des conflits, etc dans le cadre de projets d’infrastructures d’envergure.

Disposer d’une forte expérience des politiques opérationnelles (PO 4. 01 et PO 4.12) sur l’évaluation environnementale et la réinstallation involontaire de la Banque mondiale.          

Avoir une connaissance des Normes du nouveau Cadre Environnemental et Social (CES) applicable dans ce projet constituera un atout ;

Maîtriser le Français, et le Bambara – principale langue parlée dans la zone du projet ;

c)Autres aptitudes :

Le candidat ou la candidate devra avoir une parfaite maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power–point, MS-Project).

Enfin, il ou elle devra être doté d’un sens de responsabilités aiguës, organisé, discret, rigoureux, imaginatif, proactif, méthodique, en mesure de travailler sous pression et faire preuve d’humilité dans l’approche et la collaboration avec les parties prenantes. Il ou elle devra en outre avoir une bonne moralité et disposer d’un sens aigu du Dialogue et une aptitude avérée à l’apprentissage continu.)

  1. d) Conditions d’emploi :

Le/La Spécialiste en Sauvegarde sociale sera un agent contractuel de l’Unité de Coordination du Projet. Pour les cadres de l’Administration Publique, il ou elle devra disposer d’un acte matérialisant son détachement ou de sa mise en disponibilité de la Fonction Publique. La date d’effet de cet acte doit être la date de prise de service de l’intéressé.

Le Consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de projets d’Investissement (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018.

Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23  du Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de projets d’Investissement (FPI) de Juillet 2016, qui précisent que les responsables d’administrations publiques et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés dans le cadre de contrats de consultants dans ledit pays, soit individuellement soit comme membre de l’équipe d’experts proposée par un cabinet de consultants, uniquement lorsque :

  • Leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet ;
  • Leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et leur engagement n’enfreint aucune loi, réglementation ou politique de l’Emprunteur.

Il est également porté à l’attention des Consultants que les dispositions de la clause 3.15 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets (FPI) » datées de Juillet 2016 relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.

 

  1. Durée de la mission

 

Un an renouvelable (après une période d’essai de 6 mois) après une évaluation annuelle satisfaisante des prestations du Spécialiste.

     

Composition et date de dépôt du Dossier de candidature

 

Le dossier de candidature doit comporter :

  • une lettre de motivation avec la mention de l’adresse postale, les coordonnées téléphoniques et e-mail éventuel du candidat ;
  • un curriculum vitae certifié par l’auteur, daté et signé ;
  • les copies légalisées des diplômes et certificats de travail ;
  • au moins deux lettres de référence (ou recommandations) de sociétés, services, institutions, ou de personnes pouvant attester des états de service et des qualités de l’intéressé.

 

Les dossiers de candidatures doivent parvenir au plus tard le,16 novembre 2020, sous plis fermé, avec la mention « recrutement d'un spécialiste en sauvegarde sociale du projet de Résilience Urbaine de Bamako », à l'adresse suivante : Dar Salam Rue 565,  Immeuble Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat 2ème Etage Aile Est, Bamako Mali Tel : (00223) 20 23 68 15 Bamako, BP : E3339 République du Mali

 

Informations Générales

 

Les candidat(e)s intéressé(e)s peuvent retirer les TDR et obtenir des informations complémentaires pendant les jours ouvrables à l'adresse ci-dessous de 8 heures à 16 heures (TU) :

 

Dar Salam Rue 565, Immeuble Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat 2ème Etage Aile Est Bamako Mali Tel : (00223) 20 23 68 15 Bamako, BP : E3339 République du Mali.

 

Les candidatures envoyées par fax ne seront pas acceptées.

Les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien. Aucune question et/ou appel téléphonique des postulants ne sera accepté avant la publication de la liste des présélectionnés.