TERME DE REFERENCES CONSULTANT POUR L'APPUI A LA CONCEPTION D'UN SYSTEME D'ALERTE PRECOCE (SAP) 

Consultant pour l’appui technique à la conception d’un Système d’Alerte Précoce (SAP)
Programme appuyé par la consultance :
Bailleur de fonds
Lieu de consultance :
Durée :
Contact :
Avancer la Réconciliation et Promouvoir la Paix (ARPP)
USAID
Mali, Bamako (avec des voyages possibles à Tombouctou, Gao, Ansongo et Ménaka)
Avril 2017
Alliou Traore, Gestionnaire de programme ARPP
Table des matières
Table des matières .................................................................................................................................. 2
A propos de Mercy Corps ........................................................................................................................ 2
Contexte .................................................................................................................................................. 3
A propos du projet « Promouvoir la réconciliation et la paix dans le nord Mali » ................................. 4
Etendue géographique du programme .................................................................................................. 5
Objectifs de la consultance ..................................................................................................................... 5
Résultats attendus de la consultance ..................................................................................................... 5
Méthodologie du consultant .................................................................................................................. 6
Calendrier ................................................................................................................................................ 6
Ressources mises à la disposition du consultant .................................................................................... 6
Profil du consultant ................................................................................................................................. 7
Dossiers de soumission ........................................................................................................................... 7
A propos de Mercy Corps
Mercy Corps est une organisation non-gouvernementale dont les membres (environ 4000 membres)
vivent et travaillent dans plus de 40 pays du monde. Certes nous sommes conscients que ces sont des
environnements difficiles dans lesquels nous intervenons mais nous croyons que ces environnements
de transition, les pays affectés par les guerres civiles, des crises économiques et politiques ou des
désastres naturels offrent aussi d’énormes opportunités de changement positif. Actuellement nous
mettons en oeuvre plus de 30 programmes de renforcement de la paix dans certains des endroits les
plus difficiles au monde. Mercy Corps intervient au Mali depuis 2012 et met en oeuvre des
programmes aidant les gens à profiter des opportunités économiques, à résoudre les causes
profondes du conflit, et à participer activement dans la prise de décisions par le secteur public, tout
en faisant face aux chocs et aux stress qui leur arrivent. Autrefois considéré comme un exemple de
stabilité en Afrique de l’ouest, le Mali a basculé dans une crise sans précédent après le renversement
du gouvernement en mars 2012. L’occupation des islamistes radicaux du nord du pays a occasionné
un déplacement de près de 400 000 personnes combiné a une sévère crise alimentaire qui s’étendait
toute la région sahélienne.
Contexte
Le Mali, autrefois considéré comme un modèle de démocratie en Afrique, est plongé dans le chaos et
l'instabilité après la rébellion Janvier 2012 dirigé par le Mouvement national touareg dirigé pour la
libération de l’Azawad (MNLA). La rébellion a chassé l'armée malienne du Nord et a entrainé un coup
d’Etat militaire. Les groupes islamistes radicaux ont collaboré avec le MNLA pour contrôler toutes les
trois régions du Nord - Gao, Tombouctou et Kidal - et profité du chaos pour instaurer la charia (Voir
l'annexe G). Plus de 1.000 vies ont été perdues et des centaines de milliers de déplacés, perturbant
les moyens d'existence et exacerbant l'insécurité alimentaire et la malnutrition. La communauté
internationale, craignant la façon dont la crise pourrait accroître l'instabilité régionale et de fournir
aux groupes djihadistes, en particulier Al-Qaïda au Maghreb islamique, une plus grande présence dans
le Sahel, a soutenu l’armée française à reprendre le contrôle d'une grande partie du Nord au nom du
gouvernement malien. Avec la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, issu du
processus d’Alger, le Mali est engagé dans un processus de décentralisation poussé qui va permettre
la mise en place des collectivités territoriales décentralisées en vue d’accélérer le développement local
et régional durable, facteur de paix et de cohésion sociale. Cet accord se veut aussi une réponse aux
préoccupations des Maliens du Nord dont notamment une gouvernance inefficace, la généralisation
de la corruption, la pauvreté, le manque de services sociaux et l'insécurité. Au-delà des préoccupations
politiques et de gouvernance, d’autres questions restent en suspens, notamment, les tensions
historiques entre les Touaregs, Arabes, Peuls, et les communautés Songhaï liées aux ressources
naturelles et les différences culturelles qui contribuent à l’instabilité. Les tensions entre les groupes
nomades (y compris les Peuls) et des groupes sédentaires (en grande partie les Songhaï) autour de la
terre et l'eau pourraient facilement éclater. Des efforts supplémentaires devront être fournis pour
aider les communautés à faire face à ces menaces à une cohabitation pacifique.
C’est dans ce cadre que s’inscrit l’intervention de Mercy Corps à travers le projet « Promouvoir la
réconciliation et la paix dans le nord Mali » qui privilégie une approche de proximité, une démarche
inclusive qui implique aussi bien les femmes leaders, les jeunes, les chefs religieux, les chefs de
communautés que les autorités administratives et coutumières.
A propos du projet « Promouvoir la réconciliation et la paix dans le
nord Mali »
Ce projet d’une durée de 24 mois a pour objectif global d’aider les Maliens à assurer un avenir plus
pacifique. Grâce à une approche de proximité qui rassemble les femmes, les hommes et les jeunes à
travers les communautés ethniques touaregs, arabes, peuls et Songhaï, le projet est mis en oeuvre
dans 200 villages des cercles de Gao, Tombouctou, Ménaka et Ansongo à travers trois objectifs
interdépendants :
Objectif 1 : Promouvoir l’implication des femmes leaders communautaires dans l’avancement du
processus de paix
Afin de réduire les obstacles à la paix, le projet va utiliser le rôle des femmes dans la construction de
la cohésion sociale comme levier pour former des comités interethniques féminins de paix pour la
sensibilisation sur le processus de paix, communiquer et mener des actions de plaidoyer sur les
préoccupations des communautés auprès des institutions en charge des questions économiques,
sociales et sécuritaires. Afin de tirer parti des meilleures pratiques, le projet améliorera la durabilité
et l'impact des comités de paix en les reliant à des niveaux plus élevés de gouvernement à travers le
travail de plaidoyer. Ces activités seront renforcées par l’aspect de de conseil et d’appui psychosocial
pour aider les gens à se réconcilier après des années de conflit.
Objectif 2 : Soutenir les leaders traditionnels, les élus locaux et les chefs religieux pour réduire la
violence et promouvoir la réconciliation au sein et entre les communautés ethniques
Se fondant sur l‘expérience mondiale de Mercy Corps dans la négociation basée sur les intérêts, notre
théorie du changement stipule que si les leaders locaux renforcent leurs capacités et structures pour
adresser les préoccupations des populations ainsi que les conflits qui surviennent, ils pourront alors
contribuer à la réduction de la violence et à la promotion de la réconciliation au sein et entre les
communautés. Pour ce faire, le projet va renforcer les capacités des leaders communautaires sur les
techniques de médiation, développer un système d'alerte précoce et créer des opportunités pour
résoudre les crises, prévenir l'escalade des conflits, promouvoir la stabilité, et apaiser les tensions
historiques au sein et entre les groupes ethniques.
Objectif 3 : Réduire la participation des jeunes dans les actes de violence et les groupes armés
Mercy Corps promouvra les facteurs d’attraction pour maintenir les jeunes dans une trajectoire
positive. Convaincus que, si les jeunes vulnérables développent des liens avec des modèles positifs et
les réseaux communautaires sociaux, alors ils se sentiront plus connectés à leurs communautés et
seront moins susceptibles de rejoindre les groupes armés. A travers le sport et les activités
d'apprentissage, le projet va augmenter la participation des jeunes dans leurs communautés et élargir
leur accès aux réseaux sociaux positifs. Le Projet tiendra compte des complexités du Mali pour offrir
un programme qui répond au contexte, renforcer les capacités locales et utiliser des approches
fondées sur des données probantes pour assurer un avenir plus pacifique.
Etendue géographique du programme
Le programme ARPP est mis en oeuvre dans les quatre cercles de Tombouctou, Gao, Ménaka et
Ansongo. De façon précise, il cible 20 communes, 124 villages, 54 quartiers et 22 fractions dans les
dits cercles. Un comité d’alerte précoce sera mis sur pied dans chacune des 20 communes que sont :
1. Gabero
2. Gao
3. Gounzoureye
4. Anchawadji
5. Sony Aliber
6. Tindermene
7. Anderamboukhane
8. Menaka
9. Ansongo
10. Bourra
11. Ouattagouna
12. Tessit
13. Tin Hama
14. Bara
15. Tombouctou
16. Lafia
17. Alafia
18. Bourem Inaly
19. Gourma Rharous
20. Banikane
Objectifs de la consultance
L’objectif général de la consultance est d’apporter un appui technique à la conception et au
fonctionnement d’un système d’alerte précoce (SAP) pour la prévention des et la réponse aux conflits
communautaires. Le consultant travaillera sous la supervision du Gestionnaire du programme ARPP
de Mercy Corps. La consultance sera organisée en vue d’atteindre les objectifs spécifiques suivants :
- Développer l’ensemble des paramètres opérationnels d’un SAP ;
- Définir les indicateurs à collecter pour le suivi des conflits communautaires ;
- Développer les formats pour les différents rapports et alertes à produire par le SAP ;
- Développer avec l’équipe de suivi et évaluation de Mercy Corps, une base et un système de
traitement des données du SAP et avec le Gestionnaire du Programme ARPP pour identifier
les acteurs clés qui feront partie du SAP ;
- Animer des sessions de formation sur la définition et le fonctionnement d’un SAP à l’endroit
des parties prenantes
Livrables attendus de la consultance
? Un document de stratégie de mise en oeuvre du SAP comprenant :
o Un document stratégie du SAP
o Les paramètres opérationnels du SAP
o Les indicateurs à collecter pour le suivi des conflits communautaires
o Les canevas des différents rapports à produire
o Un système de collecte et de traitement informatisé des données avec les acteurs
clés identifiés
o Un module de formation sur le SAP
? Au moins deux sessions de formations animées
Méthodologie du consultant
Le/la consultant(e) fera de lui-même une offre méthodologique générale pour répondre à chacun des
objectifs de la consultance. Tout en laissant au candidat la latitude de proposer une méthodologie
détaillée, il/elle pourrait se baser sur les principes et outils développés par Mercy Corps comme un
socle de connaissances.
Calendrier
La consultance se déroulera sur une durée de 30 jours1. Un chronogramme sera conçu en accord avec
Mercy Corps au début de la consultance pour établir les activités et délais de soumission des livrables
évoqués dans les objectifs et les résultats attendus. Un calendrier indicatif du travail est composé cidessous
:
Date Activités Durée
1 – 3 Avril (Hors pays) Revue de la littérature et
données sécondaires
3 jours
4 – 5 Avril (Hors pays) Développement de la
méthodologie détaillée et le
plan de travail
2 jours
6 Avril (Hors pays) Finalisation de la méthodologie
détaillée et plan de travail
1 jour
7 – 8 Avril (au Mali) Présentation de la
méthodologie à l’équipe et
préparations
2 jours
9 – 20 Avril (au Mali) Recherche formative et
préparation du document
stratégique
12 jours
21 – 24 Avril (au Mali) Finalisation du document
stratégique
4 jours
25 – 29 Avril (au Mali) 2 formations des équipes 5 jours
30 Avril (au Mali) Finalisation de rapport de
consultance
1 jour
Ressources mises à la disposition du consultant
Mercy Corps mettra à la disposition du/de la consultant(e) les documents suivants :
- Les documents du projet (proposition du projet, cadre logique, matrice opérationnelle)
1 Le nombre de jours de consultance indiqué n’est pas définitif. Cette durée est susceptible d’être révisée
- Les équipes impliquées dans la mise en oeuvre et le suivi et évaluation du projet pour les
entretiens
- Mercy Corps facilitera les rencontres avec les interlocuteurs externes
- Le Program Manager ARPP assistera le/la consultant(e) dans ses tâches de conception
- Sous la supervision du Program Manager ARPP de Mercy Corps, le/la consultant(e) aura à sa
disposition un bureau dans les locaux de Mercy Corps à Bamako ou dans les bureaux locaux
de Gao, Ansongo et Tombouctou.
- Son transport pour des activités liées à la réalisation de la consultance sera pris en charge par
Mercy Corps.
Profil du consultant
Peuvent postuler les techniciens et les consultants experts nationaux et internationaux. Le/la
consultant(e) devra :
- Avoir un niveau d’éducation d’au moins Bac +5
- Avoir au moins 5 années d’expériences antérieures dans la conduite de projets en lien avec la
cohésion sociale et/ou promotion de la paix, réconciliation nationale.
- Avoir une expérience substantielle et une bonne connaissance des problématiques liées à la
conception ou la conduite de Système d’Alerte Précoce communautaire,
- Avoir une bonne connaissance du contexte national malien en général, de celui de la partie
septentrionale en particulier, et du processus de réconciliation nationale en cours
- Avoir des expériences avec l’analyse et la gestion des conflits
- Maîtriser les outils pédagogiques pour transmettre efficacement les connaissances et
techniques
- Avoir d’excellentes capacités rédactionnelles, de synthèse, d’analyse.
Dossiers de soumission
Les personnes ou institutions intéressées de poser leur candidature pour cette consultance devront
soumettre à Mercy Corps leur offre au plus tard le Vendredi 17 mars 2017. Elles sont priées
d’envoyer un dossier constitué des éléments suivants :
- CV du consultant
- Une approche méthodologique permettant d’atteindre les résultats de la consultance
- Une proposition financière pour les honoraires de la consultance
Pour postuler, prière suivre ce lien : http://jobs.jobvite.com/mercycorps/job/oGEU4fw2