Titre du Projet : Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
Février 2019
TERMES DE REFERENCE
ELABORATION DE LA LIGNE DE BASE
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
2
TABLE DES MATIERES
? Introduction :…………………………………………………………………………4
? Contexte et Justifications :…………………………..…………...……………...…...5
? Aperçue sociodémographique et Sanitaire de la zone d’étude :……………………….6
? Objectifs de l’étude…………………………………………….....................................9
? Résultats attendus :…………………………………………………………………....10
? Méthodologie :………………………………………………………………………..11
? Lieu de l’étude et calendrier:……………………………………...……………....….12
? Paiement et logistique :……………………...………………………………….…....12
? Compétences requises :………………………………………………………………12
? Soumission des offres :…………………………………………………………….....13
? Documentation:…………………………….………………………………………....13
? Canevas de rapport à suivre:………………………………………………………....14
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
3
ACRONYMES ET ABREVIATIONS
AECID : Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement
AACID : Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement
ASACO : Association de Santé Communautaire
ANJE : Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant
CFUSS : Comité des Femmes Utilisatrices des Services de Santé
CSCOM : Centre de Santé Communautaire
CAFO : Coordination des Associations et ONG féminines
CAM : Convention d’Assistance Mutuelle
CPN : Consultation Prénatale
CSREF : Centre de Santé de Référence
EDS : Enquête démographique et de santé
IDH : Indice de Développement Humain
MdM-E: Médecin du Monde Espagne
ODD : Objectif de Développement Durable
PNUD : Programme des Nations Unis pour le Développement
PCIMA : Prise en Charge Intégrée de la Malnutrition Aigue
SEC : Soins Essentiels en Communauté
SR : Santé de la Reproduction
SLDSES : Service Local de Développement Social et Economie Solidaire
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
4
I. INTRODUCTION
MdM-Espagne est une association indépendante qui oeuvre pour rendre effectif le droit à la santé pour tous, en particulier aux populations vulnérables, exclues ou victimes de catastrophes naturelles, de famines, de maladies, de conflits armés ou de violences politiques. Ses projets sont réalisés en Espagne et dans plus de 20 pays d’Asie, d’Amérique, d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe. Les volontaires et les professionnels qui font partie de l’organisation ont pour mission principale de veiller au respect du droit fondamental à la santé et à la réalisation d'une vie décente pour toute personne. Elle combat toutes les maladies, y compris l’injustice.
Elle a développé des projets de coopération avec des actions orientées sur les soins de santé primaires, le VIH/SIDA, la santé sexuelle et reproductive, la tuberculose, la santé mentale, le renforcement institutionnel et le soutien des systèmes de santé publique.
Médicos del Mundo intervient au Mali depuis avril 1999 et plus précisément dans la Région de Kayes depuis Juin 2010, à travers son projet « Amélioration de la santé des populations, en particulier celle des plus pauvres et des plus vulnérables », financé par la Coopération Espagnole(AECID), accord couvrant les districts de Bafoulabé et Kéniéba (Région de Kayes - Mali) et le district de Sédhiou (Région de la Casamance - Sénégal).
En décembre 2014 Médicos Del Mundo a exécuté dans ces mêmes districts un projet de prévention de l’Epidémie Ebola financé par AECID, couvrant 18 et 22 aires de santé respectivement à Bafoulabé et Kéniéba qui a pris fin en décembre 2015.
De Juin 2016 à Décembre 2017 elle a exécuté un projet intitulé « Amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’Exercice des Droits Sexuels et Reproductifs » dans 12 aires de santé du district sanitaire de Bafoulabé, Région de Kayes avec l’appui financier de l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID).
Actuellement elle met en oeuvre dans 24 aires de santé du district sanitaire de Bafoulabé un projet en vue de contribuer à l’amélioration des services de santé de la population, particulièrement ceux offerts aux femmes dans la région de Kayes, Mali. Ce projet est financé par l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) sur une période de 18 mois.
Le présent terme de référence s’inscrit dans le cadre de l’identification de la situation de référence des différents indicateurs du projet, conformément au cadre logique.
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
5
II. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS
La Région de Kayes est située à l’ouest du Mali, elle fait frontière avec le Sénégal, la Guinée Conakry et la Mauritanie. Elle se caractérise par plusieurs groupes ethniques et la majeure partie de sa population se trouve dans des zones rurales difficilement accessibles, ce qui aggrave encore les faibles indicateurs de développement qui placent le Mali au 182e rang du PNUD selon l’IDH. Aux difficultés géographiques s’ajoute une instabilité généralisée qui affecte le pays depuis 2012 et qui produit des taux élevés d’insécurité entravant le développement. La région ne souffre pas de situation de violence particulière mais l’état de pauvreté et surtout le manque de perspectives en font une des régions qui ont des taux de migration les plus élevés. Les femmes sont particulièrement vulnérables car leurs droits sont affectés de multiples façons. L’un des principaux problèmes est le mariage précoce entrainant l’abandon scolaire et une maternité précoce, avec des risques très élevés de mortalité maternelle et néonatale. Une autre cause de la violation des droits des femmes en ce qui concerne leur santé est la difficulté d'accès et la faible qualité des services de soins.
Le projet vise à lutter contre les causes qui conditionnent et limitent l'exercice des droits à la santé de la population, en particulier ceux des femmes et des enfants.
Après notre riche expérience sur le terrain et avoir connu le travail d’autres institutions de la région, l’analyse de la situation nous a amené à renforcer le système de santé et le tissu social à travers la promotion de la santé sexuelle et reproductive, en tenant compte de l’orientation communautaire dans la gestion de la santé au Mali.
Malheureusement, les indicateurs de santé, en particulier ceux de la santé sexuelle et reproductive, sont encore loin des objectifs de développement durable (ODD).
Les taux de mortalité et de morbidité maternelle et infantile sont toujours élevés, notamment en raison des difficultés d'accès et de qualité des soins de santé.
Le projet vise comme premier résultat l’amélioration de la coordination entre les différents acteurs du système (aux niveaux de la communauté, du district et de la région) afin de garantir le financement et l'efficacité du système.
Le deuxième résultat vise à réduire voir éliminer les contraintes directement liées à la construction sociale du genre, en soutenant les associations de femmes travaillant pour un exercice des droits à la santé.
D'une part, les CFUSS (comité des femmes utilisatrices des services de santé) qui effectuent des visites à domicile vont être soutenus. Ils constitueront le premier maillon permettant de suivre la situation de la santé des femmes et de leurs familles.
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
6
Ce travail communautaire permettra d’améliorer la fréquence des consultations prénatales et une meilleure acceptation des services offerts. D'autre part, il sera soutenu à la fois dans la structure et dans les activités de la CAFO, un réseau d'associations pour la défense des droits des femmes.
APERÇUE SOCIODEMOGRAPHIQUE ET SANITAIRE
Le District sanitaire de Bafoulabé couvre une superficie de 10 120 km2.
Il compte 8 communes, 24 aires de santé avec une population totale de 171 712 habitants, selon la carte sanitaire 2018.
De par sa situation centrale dans la Région de Kayes, il est limité :
- au Nord par le district sanitaire d’Oussoubidiagna
- au Sud par le cercle de Kéniéba
- à l'Est part les cercles de Kita et Diéma
- à l'Ouest par le cercle de Kayes.
Il peut être divisé en 3 zones climatiques :
- Au Nord et au centre la zone pré guinéenne, avec une moyenne pluviométrique annuelle de 900 mm ;
- Au sud, la zone soudanienne, avec une pluviométrie moyenne annuelle de 1200 mm.
Il est traversé par les fleuves Bafing et Bakoye qui confluent à Bafoulabé pour former le fleuve Sénégal.
Il faut noter l'existence de l’un des plus gros ouvrage hydroélectrique de la sous-région, le barrage de Manantali dont les lâchées d'eau influent le "Bafing" et le "Bakoye".
Les principales activités sont : l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat, le commerce, les secteurs miniers et énergétiques, le secteur touristique.
Les ethnies dominantes sont les malinkés, les kasonkés, les soninkés, les bambaras.
Sur le plan sanitaire, le district de Bafoulabé est couvert par un système de santé à deux échelons conformément à la politique nationale de santé.
Les sites de Soins Essentiels au niveau Communautaire (SEC), les maternités rurales, les CSCOM et les structures parapubliques et privées constituent le premier échelon. Le CSRéf représente le deuxième échelon.
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
7
Tableau : Population par aire de santé couverte
DISTRICT DE BAFOULABE Aires de santé Population Totale ( hbts) Distance/CSREF Nbre de villages
Bafoulabé
14621
3
17
Bamafele
6252
88
7
Badoumbe
2774
79
4
Diokely
12985
76
19
Diakaba
8628
43
4
Diakite la
5665426
Dialakon
76621489
Fatafing4636995
Gounfan
8060528
Horokoto
4730656
Kobokoto
2131273
Koundian
5331496
Kamagalamadji
44151027
Lahandi
5583447
Mahina
25256314
Madinacouta
2975492
Manantali
104711936

Marena
7071267
Neguetabali
2440673
Niakalensiraya
5721365
Ouassala
5782128
Oualia
8781858

Selinkegny
5712453
Sitakoto
4030656
TOTAL
171712170
Carte sanitaire 2018
Population Totale du district sanitaire : 171 712 Habitants
Améliorer les conditions sanitaires d’accès et de qualité pour les femmes du District Sanitaire
de Bafoulabé, Région de Kayes, Mali.
8
Aires de Santé du District Sanitaire de Bafoulabé
Projet d’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’exercice des droits
sexuels et reproductifs, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabe
9
III. OBJECTIFS DE L’ETUDE
1) Objectif General :
Etablir une situation de référence détaillée des indicateurs du projet conformément au cadre logique.
2) Objectifs Spécifiques
- Evaluer le nombre de femmes qui participe à la prise de décision dans la communauté ;
- Identifier le taux de CPN effectif et de CPN ;
- Evaluer le taux de couverture des services de santé de la reproduction pour chaque CSCOM et pour le CSREF ;
- Evaluer le taux d’indice de capitalisation des différentes ASACO ;
- Déterminer le niveau du capital financier de chaque ASACO ;
- Evaluer le nombre d’ASACO disposant de convention d’assistance mutuelle (CAM) établies avec les collectivités locales ;
- Evaluer le taux de participation des ASACO dans les réunions de coordination des activités sanitaires au niveau district et régional ;
- Déterminer le nombre et la localisation des Comités de Femmes Utilisatrices des Services de Santé (CFUSS) existants au sein du district de Bafoulabé ;
- Evaluer le taux de fréquentation des structures de santé;
- Déterminer le nombre d’associations locales de jeunes disponible, actives et leur composition dans les différentes aires de santé du district sanitaire de Bafoulabé ;
- Déterminer le taux d’allaitement maternel exclusif jusqu’à 6 mois chez les enfants au sein du district sanitaire de Bafoulabé ;
- Déterminer le taux de prévalence contraceptive chez les femmes en âge de procréer au sein du district sanitaire ;
- Evaluer le taux de réalisation des stratégies avancées pour chaque CSCOM ;
- Evaluer le taux de réalisation des supervisions intégrées du CSREF vers les CSCOM.
Projet d’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’exercice des droits
sexuels et reproductifs, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabe
10
IV. RESULTATS ATTENDUS
- Le nombre de femmes participant aux prises de décision dans les différentes communautés est identifié;
- Le taux de CPN effectives et de CPN4 dans les aires de santé couvertes est déterminé;
- Le taux de couverture des services de SR est évalué ;
- L’indice de capitalisation de chaque ASACO est connu ;
- Le niveau du capital financier des ASACO est évalué ;
- Le Nombre de convention d’assistance mutuelle entre chaque ASACO et les différentes mairies est déterminé;
- Le degré de participation des ASACO dans les différentes réunions de coordination locale et régionale est évalué ;
- Le nombre de Comité des Femmes Utilisatrices des Services de Santé (CFUSS) existant dans chaque aire de santé est connu ;
- Le taux de fréquentation des structures de santé est identifié ;
- Le nombre d’association de jeunes actifs et leur composition dans chaque aire de santé est connu.
- Le taux d’allaitement maternel exclusif chez les enfants moins de 6 mois est connu ;
- Le taux de prévalence contraceptive au sein du district sanitaire de Bafoulabé est connu ;
- Le taux de réalisation des stratégies avancées dans les aires de santé couvertes est identifié ;
- Le taux de réalisation des supervisions intégrées dans les aires de santé appuyées est connu.
Projet d’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’exercice des droits
sexuels et reproductifs, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabe
11
V. METHODOLOGIE - Réunion d’orientation avec le consultant pour valider la méthodologie, échange sur les aspects clés, le contenu et l’agenda de la mission.
- Introduction du consultant auprès des partenaires techniques.
- Utilisation de techniques participatives (qualitative et quantitative) impliquant les bénéficiaires et les partenaires techniques dans le processus de l’étude.
- Discussions
- Interview des bénéficiaires
- Analyses des données techniques du CSREF et des CSCOM
- Etude d’éléments visuels (photos, cartes sanitaires, diagrammes)
- Enquêtes auprès des partenaires techniques
- Revu des rapports techniques mensuels ou annuels, des politiques et normes en matière de santé, entretien avec les parties prenantes dans la zone d’étude.
- Analyse des données recueillies et production d’un rapport complet et publiable.
Le consultant ou bureau d’étude proposera ses propres méthodes et techniques pour répondre à l’objectif de l’étude et partagera avec le commanditaire pour validation avant la mise en marche de l’étude et un plan de travail qui fasse ressortir les étapes de l’étude, la durée et le temps de remise des rapports préliminaires et finales.
Toutefois, les données quantitatives et qualitatives devront être collectées au même moment dans la zone d’étude.
Eléments indispensables de l’étude : Au cours du travail d’étude, le consultant doit respecter les principes de l’organisation (humanité, impartialité, indépendance, neutralité).
Tous les documents utilisés dans le cadre de cette étude sont propres à l’organisation et le consultant se réserve le droit de les partager ou publier sans accord préalable de MdM-E.
Le consultant sera responsable de l'assurance-accidents de son équipe déployée pour l’étude et du paiement des impôts, conformément à la législation Malienne.
Projet d’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’exercice des droits
sexuels et reproductifs, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabe
12
VI. LIEU DE L’ETUDE ET CALENDRIER
L’étude se déroulera dans le cercle de Bafoulabé (district sanitaire de Bafoulabé, dans 24 aires de santé).
La mission se déroulera du 07 au 21 mars 2019 avec finalisation du rapport final au plus tard le 25 mars 2019.
Un chronogramme détaillé de l’étude sera proposé par le consultant dans son offre technique.
VII. PAIEMENT ET LOGISTIQUE
Le paiement du consultant se fera en 2 tranches :
- 2/3 du montant après validation de l’agenda et la signature du contrat
- Le reliquat après validation et remise du rapport final
Le consultant pourrait loger dans les installations de Medicos del Mundo à Bafoulabé et sera accompagné sur le terrain d’un personnel de MdME, lors de sa mission.
NB : Les fiches de collecte des données seront aussi remises au commanditaire de l’étude.
VIII. COMPETENCES REQUISES
? Diplôme d'étude supérieure dans un domaine lié au champ d'expertise requis pour l’étude (Santé Publique, nutrition, Santé de la reproduction, sciences sociales, Genre ou équivalent, gestion de projet) ;
? 7 à 10 ans d’expérience dans la conduite des études similaires sur des projets de santé avec d’autres organisations internationales ;
? Connaissance du fonctionnement du système de santé du Mali ;
? Une excellente connaissance du protocole national PCIMA et des politiques et normes des Services de SR du Mali ;
? Excellente capacité de communication et d’éducation ;
? Maîtrise de la langue locale (Malinké, Bambara, Soninké) ;
? Maîtrise (écrit et parlé) de la langue française, l’espagnol est un atout ;
? La maitrise de la zone d’intervention du projet serait un atout.
Projet d’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’exercice des droits
sexuels et reproductifs, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabe
13
IX. SOUMISSION DES OFFRES
Les bureaux ou consultant(e) individuel correspondant au profil peuvent envoyer leurs dossiers complets composés de :
L’offre technique :
- Une lettre de candidature
- Méthodologie et plan de travail (chronogramme, durée, délai de rapportage)
- Un CV bien détaillé, indiquant les expériences et compétences clés du consultant,
- CV détaillés des membres de l’équipe
- Les attestations issues des prestations similaires
Une offre financière détaillée : prenant en compte tous les coûts relatifs à la consultation.
Les dossiers de candidature doivent parvenir sous pli fermé à la Coordination de Médecins du Monde Espagne à Korofina Sud Bamako, Rue: 96 Porte: 700, Tel 79 60 76 37, ou à notre bureau régional à Bafoulabé quartier Kersigané, Bureau Mission protestante Norvégienne ou à l’adresse suivante: mali@medicosdelmundo.org au plus tard le 4 mars 2019 à 16 h.
X. DOCUMENTATION :
Les documents suivants seront indispensables pour l’étude :
- Dernier rapport de supervision intégrée du district sanitaire de Bafoulabé
- Enquête smart 2018
- EDS V
- Rapport des activités de nutrition du district sanitaire, y compris les données sur l’ANJE
- Rapport ou bilan annuel du Service Local de Développement Social et Economie Solidaire (SLDSES)
- Carte sanitaire 2018 du district de Bafoulabé
Projet d’amélioration de l’accès aux soins de santé primaire et l’exercice des droits
sexuels et reproductifs, Région de Kayes, Cercle de Bafoulabe
14
Le rapport d’évaluation respectera le plan suivant :
1- La page de garde comporte :
? Les logos de Medicos del Mundo et d’AECID
? L’intitulé de l’étude
? La date de finalisation rapport d’étude
? Le Nom du ou des évaluateurs
2- La table des matières/sommaire
3- La Liste des abréviations
4- Page de remerciement des participants à l’étude
5- L’introduction, les objectifs de l’étude
6- Le Contexte de l’étude
7- La Méthodologie
8- Les résultats et leur analyse détaillée
9- Les difficultés, limites de l’étude
10- Conclusion
11- Les leçons tirées et les recommandations
12- Annexes : Méthodologie proposée, plan de travail, Fiches de collecte des données utilisées.