Avis de recrutement à l’EXTERNE

Médecins du Monde Belgique au Mali recrute

CONSULTANT ENQUETE DE SATISFACTION

 

Titre du Poste : Consultant - Enquête de satisfaction des usagers des centres de santé appuyés par MdM BE et CRF/CRM dans les DS de Gao, Bourem et Ménaka

 

 

Médecins du Monde belgiquE

 

  1. Contexte du poste

Depuis janvier 2012, la République du Mali fait face à une crise politique, sécuritaire et humanitaire dans les régions du Nord et, plus récemment, les régions du Centre du pays. Le conflit armé et la fuite des structures de l’état ont exacerbé les faiblesses structurelles du système de santé existant et celui-ci s’est effondré en 2012. Afin de relancer les structures de santé, le gouvernement a élaboré en 2012 un « Plan de relance des activités de santé après la reconquête des régions Nord du Mali » et a décrété une politique de gratuité des soins de santé dans les régions du Nord (Kidal, Tombouctou, Ménaka et Gao). Toutefois, aucun mécanisme de financement étatique ne fut mis en place pour soutenir cette politique de gratuité totale. Face à ce vide, les partenaires techniques et financiers, tel que Médecins du Monde Belgique (MdM BE) et la Croix Rouge Française (CRF) en partenariat avec la Croix Rouge Malienne (CRM) ont décidé d’intervenir pour apporter un soutien au système de santé national et améliorer la santé primaire et secondaire des populations du Nord. Depuis lors, l’accès par ces communautés à des services de soins de qualité sont fortement dépendantes de l’aide humanitaire.  Bien que l’accès aux soins de santé ait considérablement augmenté avec la présence des humanitaires, certaines lacunes subsistent tels que le manque de personnel qualifié, le faible taux de CPN2+, le nombre très bas de personnes ayant accès à l’eau potable, etc.

Au Mali, MdM BE est présente depuis 2002, l’organisation joue un rôle primordial dans la réponse humanitaire au Nord Mali, particulièrement dans les régions de Gao et Menaka, où l’ONG soutient plus de 50 structures sanitaires. Outre son appui technique (médico-nutritionnel), financier, logistique et son soutien en renforcement des capacités au système sanitaire en place, MdM BE s’est engagé à venir en aide aux communautés les plus vulnérables en leur apportant des soins de santé médico-nutritionnels de qualité in situ via ses propres équipes mobiles. Depuis 2012, avec le déclenchement des évènements dans le pays, MdM BE s’est lancée dans des programmes d’urgence en santé (en particulier SSR) et nutrition dans les régions de Kidal et Gao. En 2013, l’ONG s’est consacrée à la transmission de packages SSP/SSS sur Gao/Ménaka et Kidal jusqu’en Décembre 2014. En 2014, un programme de Soins Maternel Infantile (SMI) a vu le jour dans le cercle de Gao et de Ménaka et est en cours. Au fil du temps, le SMI s’est articulé jusqu’à intégrer d’autres volets afférents tels que la prise en charge des victimes de VBG et l’adoption de standards WASH au sein des centres de santé.

 

La CRF intervient depuis mars 2010 au Mali à Bamako où dans un premier temps, elle a appuyé la CRM dans le renforcement de son Institut de formation paramédicale. Puis, la CRF s’est engagée dans l’appui au ministère de la santé sur la nutrition avec des projets à Bamako depuis fin 2011 et dans la région de Kayes depuis juin 2012.La CRF, avec son partenaire la CRM, a débuté un appui à la direction régionale de la santé de Kayes. Le 1er août 2013, la CRF avec la CRM et le soutien financier de la Croix-Rouge Suédoise a lancé un projet d’appui aux structures de santé du Nord Mali (Gao et Tombouctou). Une action pour la relance du système de santé du district de Bourem (région de Gao) a commencé avril 2014 grâce à un consortium avec MdM BE et sur financement de l’AFD. Ce projet en 2015, a été complété par un projet WASH de 3 ans dans ce même district. Depuis avril 2017, la CRF a démarré un projet sur les soins de santé primaires et de lutte contre la malnutrition couvrant 21 centres de santé communautaire du district de Bourem.

 

  • Objectifs de l’étude

L’objectif Général serait de répondre à la question suivante : L’objectif général de l’enquête est de mesurer le niveau de satisfaction des bénéficiaires directs du projet sur l’accès et la qualité des soins de santé sexuelle et reproductive (SSR).

Plus particulièrement, cette enquête évaluative s’attèlera :

  1. A évaluer l’évolution au cours du temps de la perception des usagers sur les services de santé appuyés par MdM BE ;

 

  1. A contribuer à identifier des mesures correctives au sein des services de santé appuyés en se basant sur les résultats de l’enquête initiale ;

 

 

  1. Dans les centres de santé où le passage de la gratuité totale à la gratuité ciblée a eu lieu, à évaluer la satisfaction des usagers par rapport à leur perception coûts-bénéfices.

 

 

  • Zone de l’évaluation

L’enquête de satisfaction intervient après plusieurs années d’assistance aux populations et aux prestataires de soins de la DS de Gao, de Bourem et de Ménaka. Les centres de santé ciblés par l’enquête se situent tant en milieu rural qu’en milieu urbain.

  • Les formations sanitaires intéressées par l’enquête se trouvent dans :
  • DS de Gao
  • DS Bourem
  • DS de Ménaka

 

Etant donné le nombre important de structures sanitaires impliquées dans le projet, une stratégie d’échantillonnage représentatif de la population s’avère nécessaire pour cette enquête. La proposition retenue est la suivante :

  1. 5 structures de santé et le CSRéf en milieu urbain, 10 centres de santé en milieu rural, et le PSA le plus fréquenté pour le DS de Gao.
  2. 1 URENI et 16 Centres de santé en milieu rural dans le district sanitaire de Bourem
  3. Le CSRéf, 1 CSCom en milieu urbain et 10 CSCom en milieu rural pour la Région de Ménaka

 

Le consortium fournira au consultant les noms de toutes les structures de santé avec les populations desservies. Dans la définition de sa méthodologie, le consultant donnera les critères exactes d’inclusion/exclusion. Ensuite, l’échantillonnage sera discuté et validé par le consortium.  L’enquête se déroulera à l’extérieur de chacune de ces structures de santé ciblée pendant les heures des consultations.

 

  • Compétences requises pour mener la mission

Un(e) (1) Chef/fe d’équipe : Consultant/e national/e senior, responsable de l’ensemble de l’enquête, des conclusion et assurance qualité.

Profil attendu :

  • Au moins un master en santé publique / l’économie de la santé
  • Diplôme d’Etudes Supérieures en sciences sociales (Sociologie, Psychologie, Droit), médical/paramédical, ou tout autre diplôme équivalent.
  • Formation et expérience professionnelle avérées en recherche et plus spécifiquement dans le domaine du suivi et de l’évaluation des projets et de la protection ;
  • Expérience et pratique d’utilisation des méthodes de recherche participative ;
  • Expérience de travail dans des travaux similaires ;
  • Excellentes compétences en rédaction, communication et synthèse ;
  • Bonne maîtrise de l’outil informatique ;
  • Maîtrise irréprochable de la langue française à l’écrit et à l’oral
  • Capacité à produire des résultats de qualité dans les délais impartis ;
  • Capacité à travailler et à conduire une équipe ;

Atouts :

  • Maîtrise des langues locales : Songhaï, Tamashek, Arabe ;
  • Des connaissances en anglais sont souhaitées ;
  • Expérience préalable avec logiciels de collecte de données ou logiciels de recherche (tels que SPSS, EPI-INFO)

 

  1. Dossier de candidature

Les consultants souhaitant soumissionner devront fournir les éléments suivants à l’adresse email : « recrutement.mali@medecinsdumonde.be » en précisant en objet « Mali / Enquête de satisfaction des usagers des centres de santé appuyés par MdM BE et CRF/CRM dans les DS de Gao, Bourem et Ménaka » ou au siège de MEDECINS DU MONDE Belgique Mission Mali sis à : 

Bamako, Korofina Sud, rue 96 porte 700 – BP E 1193,

Gao, quartier Château Secteur I, Porte 282,

Menaka, quartier Touloupe, porte 396

 

La proposition technique devra inclure :

  • La compréhension des termes de référence
  • L’approche technique développée et la méthodologie détaillée,
  • La constitution de l’équipe, la répartition des responsabilités entre ses membres, les CV proposés et la disponibilité des membres
  • Le calendrier prévisionnel d’intervention ainsi qu’une estimation des charges hommes/jours
  • Les références de 2 travaux similaires antérieurs
  • Proposition financière incluant :
  • Le budget total en TTC intégrant la répartition budgétaire (honoraires, frais de vie, transports, interprète, etc.)

 

NB : Les termes de référence sont à retirer dans les bureaux de MDM aux adresses ci-dessus indiquées

 

Date Limite de réception des dossiers de candidature : 10 mars 2019 à 18h00 heure du Mali.

 

 

NB : aucun dossier incomplet ne sera accepté.

 

 

Bamako, le 01/03/2019

 

                                                                                    SAYOUD Dounia

Coordinatrice Finances/RH Adjointe

Médecins du Monde Belgique Mission - Mali