RELATIVE A LA FORMATION DE SES MEMBRES EN TECHNIQUES MULTIPLICATIONS ET DIFFUSION DES SEMENCES AMELIOREE 

TERMES DE REFERENCE

 

  Pour la formation des  membres de  l’union locale des producteurs de céréales « ULPC » Dioïla sur les techniques multiplications et diffusion des semences améliorée

 

I.                CONTEXTE / JUSTIFICATION 

L’union locale des producteurs de céréales « ULPC » de Dioïla est une organisation faitière  composée de trente  (37) sociétés coopératives de base ayant son siège à Dioïla quartier Socoura dans le cercle de Dioïla. Elle a été créée le 31 Décembre 2001, sous le récépissé N°00040/SDSES et compte aujourd’hui 1 099 membres. La principale activité de ses membres est la production et la commercialisation des céréales sèches (mil, sorgho, maïs,), du niébé, du sésame et semences etc.….

Dans la convention numéro 4330 MLI du 06 Juillet 2016 qui lie l’ULPC à US ADF, il est prévu un ensemble de mesures visant à renforcer la capacité d’intervention de l’union.

 

La nouvelle vision de l’union est de se tourner définitivement vers une logique d’entreprise, avec une augmentation progressive de ses ventes et de ses profits.

C’est dans ce cadre que s’inscrivent les présents termes de référence qui visent les services d’un spécialiste (ou bureau) capable de préparer des modules de formation afin de renforcer les capacités des membres de l’union sur les techniques Multiplication et diffusions des semences améliorées»

Cette formation doit permettre de renforcer les capacités des membres sur les techniques de multiplication des semences améliorées, de même il permettra aussi au bénéficiaire de connaitre les voies de diffusions des semences.

 

II.              OBJECTIFS DE LA FORMATION

 

L’objectif général de la mission est de préparer et assurer une formation visant à renforcer les capacités des membres de l’union en technique de multiplication et diffusion des semences améliorées du sorgho et maïs.

 

III.             CONTENU DE LA FORMATION

 

Objectif spécifique : De façon spécifique, il consiste à donner aux Participants:

 

Ø  La définition de la  semence en générale;

Ø  Définition de la  production de semences

Ø  Etapes de la production de semence

Ø  L’importance de la semence améliorée dans la production agricole ;

Ø  les différents intervenants dans la production de semence

Ø  Les caractéristiques d’une semence de qualité ;

Ø  Les catégories et les normes de production des semences ;

Ø  Itinéraire technique de production des semences

Ø  Définition et technique d’épuration des semences

Ø  technique de récolte des semences améliorées

Ø  Les traitements et la conservation des semences ;

Ø  Diffusion des semences améliorée

Les spéculations faisant partir de cet appel d’offre sont :

 

Le sorgho

 

Le Maïs

     

IV. Méthodologie :

Le consultant doit utiliser les méthodes participatives de formation des adultes.  .

 

V. RESULTATS  ATTENDUS:

Les 22 participantes connaissent les techniques de multiplications et diffusion des semences améliorée du sorgho et maïs ;

Les 22 participants maitrisent les composantes technologiques, économique et juridique de la production semencière ;

Les 22 participants appliquent les grands principes de base de la production semencière dans le système formel.

 

Existence de compétences technique dans le domaine de multiplication de semence améliorée.

 

VI. PROFIL DU CONSULTANT

?  Etre un agronome  de formation (ingénieur ou technicien supérieur d’agriculture),

?  Avoir des expériences approfondies sur les techniques de multiplication des semences dans le cadre de la production céréalières,

?  Avoir une expérience confirmée dans le renforcement de capacité  des organisations paysannes,

?  Avoir une expérience dans l’encadrement des adultes

 

VII.  DUREE ET LIEU DE LA FORMATION

La formation se réalisera pendant sept  (07) jours répartis comme suite :

Un    (1/2) jour de préparation ;

Cinq  (05) jours de formation proprement dite combinant formation théorique et exercices pratiques (40%) ;

Un (1/2) jour de rapportage 

Un (1) jour  pour la phase d’accompagnement

La formation se déroulera à Dioïla

 

VIII. COMPOSITION ET DEPOT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

 

Les  candidats (es)  auront  à  soumettre sous plis ferme avec mention « Consultant pour la formation sur les techniques de la multiplication et diffusion des semences améliorées ».

 

Les offres doivent comporter:

Une Proposition Technique ;

Une Proposition Financière ;

 Un CV incluant des précisions sur  l'expérience  acquise  dans  des  prestations semblables ;

Les coordonnées de deux  personnes citées en références.

L’offre technique doit contenir sa compréhension des termes de références et une proposition méthodique appropriée pour la réalisation de la formation en technique de multiplication et diffusion des semences.

Il doit en outre présenter un chronogramme d’intervention indiquant clairement les différentes étapes de réalisation de la mission.

L’offre financière doit présenter un budget détaillé du coût des prestations du consultant.

 

 

IX.           DATE ET LEU DE SOUMISSION DES OFFRES

 

-       Date limite de soumission : le  09  Mai 2017

-       Lieu de dépôt : les dossiers de candidature devront être déposés à la Direction technique de l’ULPC – Dioïla quartier Socoura Est ou au bureau du partenaire technique US ADF à Bamako Torokorobougou dernière la mairie de la commune V .

-       Avec copie électronique envoyée aux adresses suivantes: ulpcd@yahoo.fr et y.traoreulpcd@yahoo.fr  ou 

temo24h@gmail.com,

 

Période de démarrage probable pour la mission : A déterminer ultérieurement par l’union

 

X.            PERSONNE  DE CONTACTE EN CAS DE BESOIN

 

-          Yalaly TRAORE, Conseiller Céréales : Tel : 75 01 69 96 / 65 95 92 13

-          Mamadou H. TEMO, MRO, AE2C/USADF : Tél: 20 23 23 81 (à contacter uniquement en cas de besoin d’information sur les détails d’ordre technique)

 

 

XI.           DISPOSITIONS FINALES

1.     Les soumissionnaires restent engagés par les offre technique et financière sur une période de 90 jours compter de la date limite de dépôt des offres ;

2.     L’organisation se réserve le droit de ne pas donner suite à tout ou partie du présent appel d’offre ou de repousser la date limite de dépôt ;

3.     Tout dossier déposé dans le cadre du présent appel  reste la propriété de l’union et ne pourra en aucun cas être rendu au soumissionnaire

4.     Seul le candidat retenu sera  systématiquement contacté. Il appartient aux autres candidats de prendre attache avec l’union  pour avoir les informations sur les résultats du dépouillement

5.     Le bailleur de fonds qu’est ADF dispose d’une politique spécifique pour ce qui concerne les experts qui sont fonctionnaires ; l’expert devra se tenir prêt à la révision de sa proposition financière en fonction de cette politique ;

Toutes les propositions sont soumises à l’avis technique d’AE2C également, au-delà du rôle de sélection du consultant du consultant qui revient à l’organisation ; les contrats aussi sont soumis à l’accord du bailleur qui se réserve le droit de regarder les offres techniques et financières en dernier ressort.