TERMES DE REFERENCE DE L’ETUDE DE MARCHE DES PRODUITS AGRICOLES ET

D’ELEVAGE DU PROJET « AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE, DE LA

REVITALISATION ÉCONOMIQUE ET DE LA MOBILISATION TERRITORIALE CONTRE LES

MIGRATIONS FORCÉES DANS LES ZONES TRÈS VULNÉRABLES DE LA RÉGION DE

KAYES AU MALI », MISE EN ŒUVRE DANS LES VILLAGES DE KROUNINKOTO, DJOUGOUN, NIAGANE ET SEFETO

 

 

OCTOBRE  2019

1.     Introduction

Créé en 1982, le MPDL « Mouvement pour la Paix » est une ONGI Espagnole. Depuis 1992 l’ONG travaille dans la coopération au développement et l’aide humanitaire dans plusieurs zones géographiques du monde tels que : l’Afrique, l’Amérique Latine, les Balkans ou le Proche ? Orient. 

A Kita (dans la région de Kayes au Mali), depuis 2007, le MPDL exécute des projets et programmes de développement rural avec l’appui de plusieurs partenaires financiers dont l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID) et Agence Andalouse pour la Coopération Internationale (AACID). 

En janvier 2018, le MPDL a à nouveau bénéficié d’un financement pour deux ans d’AACID, dont Intitulé est « l’Amélioration de la sécurité alimentaire, de la revitalisation économique et de la mobilisation territoriale contre les migrations forcées dans les zones très vulnérables de la région de Kayes au Mali ». Le présent projet est exécuté dans les communes de Krounikoto, Séféto Nord, Séféto Ouest et Djougoun. Il vise à Contribuer à la génération de processus de développement dans les zones géographiques prioritaires de la coopération andalouse. Pour cela il entend :

  • Améliorer et optimiser les actifs agricoles des jeunes et des femmes vulnérables en augmentant la qualité et la quantité de leur production agricole durable dans 4 communautés rurales de Kita ;
  • Augmenter des possibilités d'emploi pour les jeunes et les femmes dans leurs lieux d'origine grâce à la valorisation des chaînes agro-alimentaires axées sur la vente dans
    • Communautés rurales vulnérables du cercle Kita, Kayes ;
  • Favoriser l’accès permanent à l'investissement de 270 personnes appartenant aux 10 coopératives pour la modernisation et la promotion de leurs activités économiques dans
    • Communautés rurales vulnérables du cercle Kita ;                                                  
  • Améliorer la gestion de la migration par les acteurs territoriaux grâce à une plus grande prise de conscience et connaissance du phénomène migratoire avec une orientation sexo spécifique et l'inclusion de thématiques dans l'agenda politique dans 4 communes rurales.

Le résultat 2 du projet porte sur l’augmentation des possibilités d’emploi pour les jeunes et les femmes grâce à la valorisation des chaines agro-alimentaires axées sur la vente de leurs produits. Des jeunes et des femmes seront ciblés dans les ménages vulnérables des 4 communes ciblées par le projet. Les jeunes recevront des kits animaliers (volailles et ovins) et les femmes seront appuyées par rapport aux activités maraîchères. Ils seront tous formés chacun dans son domaine d’activité et l’objectif étant de les aider à tirer le maximum de profit économique de leurs productions.

Une des activités prévues dans ce résultat 2 est la réalisation d’une étude de marché sur les produits agricoles (les produits maraîchers, en particulier la filière oignon, les poules, les œufs, les moutons etc.). Cette étude devra permettre de recueillir les goûts et les préférences des consommateurs, les exigences de qualité et de quantité des marchés, l’existence ou non des moyens et des infrastructures de transformation, la liste des acheteurs éventuels, les canaux de vente/réseaux de commercialisation et de valorisation des produits, les stratégies de positionnement des produits etc. Aussi, cette étude devrait permettre de faire des propositions/suggestions concrètes d’amélioration des filières, de leur système de commercialisation ou de développement du tissu socio-économique dans la zone du projet. 

Les présents Termes de Référence sont élaborés en vue de réaliser cette étude de marché des produits agricoles au profit des bénéficiaires des kits animaliers et de l’horticulture.

2.     Objectives généraux 

L´objective général est de réaliser une étude de marché, la plus pratique possible, qui facilitera aux bénéficiaires paysans du projet AACID les clés nécessaires pour organiser leur production ainsi que vente de leurs produits, de la manière la plus efficiente et optimale ; à travers une connaissance approfondie des marché nationaux et internationaux, les organisations de producteurs agricole, d´élevage et pêche afin d’améliorer leurs revenus et créer un tissu socioéconomique de la zone. 

 

  1. Objectives spécifiques :

 

OS0. Situation globale de la commercialisation des produits, objet de l’étude dans le marché national. 

 

OS1. Identifier les principaux marchés pour chaque type de produit (voir point 4), Produire un répertoire des acheteurs (localisation, personne de contact, nombre de travailleurs avec CDD et CDI, volume d´achat mensuelles, caractéristiques des produits achetés, conditions d´achat (qualité, quantité minimale, etc.) et le prix moyen d´achat des produits en tenant compte des différentes périodes de janvier-mars, avril-juin et July octobre et novembre-). Voir point 5.1. 

OS2. Expliquer « les coûts des moyens de production de chaque type de produit (Voir point 4) plus recommandables (achat de semences (types, caractéristiques, et prix); fertilisants biologiques, etc.) et inclure les données des endroits pour acquérir cela,  selon les variétés, les périodes d´achat, culture, etc.». Voir point 5.2.

OS3. Identifier les coûts de commercialisation des produits (Voir point 4) aux différents points de vente (étiquetages, transports, droit de douanes, impôts, test de qualité, etc.) selon les exigences de chaque acheteur identifié et selon les zones potentielles.   

OS4. Identifier la loi pour la production et la commercialisation des produits : conditions sanitaires, tampon de qualité, etc.  

OS5. Étudier l´existence ou non de moyens et des infrastructures de transport des produits.

OS6. Evaluer la concurrence existante dans la région de Kayes.

Analyse de l´existence de réseaux de commercialisation et de valorisation des produits locaux dans la zone d´intervention et dans le cas contraire faire des suggestions pour la création d´une structure et les caractéristiques

OS7. Analyser les informations obtenues et faire des recommandations pour la commercialisation des différents produits. 

  1. Produits à étudier

A.I. Agriculture

 

  1. Oignon frais-
  2. Oignon séché
  3. Échalote frais-
  4. Échalote séchée
  5. Karité
  6. Arachide fraîche
  7. Arachide warrantage
  8. Arachide séchée

 

A. II. Elevages et pêche 

 

  1. Caprin
  2. Ovin
  3. Poulet
  4. Œufs
  5. Vache
  6. Poison
  7. Poison séché

 

5.     Identifier Marché 

 

5.1. Entreprises ou l´endroit de vente (marchés, foires, etc.) 

  • Marché régional Kayes : (choisir au moins 5 points) soit 5 cercles dont Kayes
  • Zone de Kita (choisir au moins 5 points)
  • Dans l´intérieur de la commune (choisir au moins 2 points)
  • Dans l´intérieur des villages (choisir au moins 1 point) 2. L´endroit pour acheter les moyens de production :
  • Zone de Kita (choisir au moins 4 points)
  • Dans l´intérieur de la commune (choisir au moins 1 ou 2 points au lieu de 4) Dans l´intérieur des villages (choisir au moins 1 ou 2 au lieu de point)
  1. Temps des travailles

La durée doit être d’un maximum de 45 jours. 

7.     Offre à présenter 

Le document doit inclure au minimum les points suivants : 

7.1. Stratégie et Méthodologie à utiliser ; 

7.2. Planning et chronogramme ; 

7.3. CV des consultants principaux et nombre de personnes impliquées ;

7.4. Budget détaillée ;

7.5. Schéma du produit final : étude de marché ; 

7.6. Faciliter les différents questionnaires et matériel à utiliser, à employer pour compiler des informations demandées.

En plus, la contribution de nouvelles idées pour mieux atteindre les objectifs de cette étude sera positivement évaluée.  

8.     Contact et deadline  

Les offres devront être envoyées au plus tard le 31 Octobre 2019 sur l’adresse mali.secretariat@mpdl.org  en mettant en copie e.delgado@mpdl.org ; mali@mpdl.org ; mali.resp.sa@mpdl.org