Avis d’appel d’offre relatif à la production d’un Spot TV pour le Cycle Intégré des Programmes de Communication

 

Introduction

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) occupent une place importante dans la stratégie de mise en œuvre du projet Keneya Jemu Kan (KJK). Elles constituent un levier pour impulser, ou étendre la portée des messages de communication pour la santé. Elles peuvent suppléer, amplifier l’effet des messages à travers les médias généralement utilisés pour la communication.

Dans l’enquête en 2015 du Programme National de Lutte contre le Paludisme sur les indicateurs du paludisme, le bien le plus possédé par les ménages est le téléphone mobile à 90% et cela aussi bien en milieu urbain que rural (respectivement 98% et 88%). De même dans l’étude de base de KJK réalisée en 2015, sur les facteurs d’idéation et les comportements liés à la santé maternelle et la planification familiale, 72,6% des ménages disposent au moins d’un téléphone mobile, avec 76% en milieu urbain et 70,9% en milieu rural.

 

Certains facteurs socio-démographiques tels que le niveau d’instruction ont des impacts sur la santé maternelle. Or, cette étude de base révèle que 66,5% des femmes n’ont « aucun niveau d’instruction » tout comme 70,1% des hommes. L’étude montre également l’existence de relations entre le niveau d’instruction et d’autres déterminants liés à la santé maternelle et la planification familiale  notamment le nombre de CPN effectuée, la connaissance, les croyances et l’utilisation, des méthodes contraceptives modernes, l’auto efficacité des femmes, etc.

 

Si l’information de santé est un droit, il faut cependant que cette information soit transmise au bon destinataire en tenant compte de ces caractéristiques socio-démographiques.

 

Prendre en compte ces aspects socio-démographiques (langue, niveau d’instruction, géographie) dans la délivrance des messages est un défi que les technologies sont en mesure de relever techniquement, au-delà des questions méthodologiques liées à la structuration et à la formulation des messages.

Afin de rendre opérationnelles ces stratégies de promotion et de communication dans la santé maternelle et infantile, nutrition, les IST et VIH, la planification familiale et les produits de marketing social, pour mieux exploiter ce potentiel communicationnel des technologies, KJK s’est doté d’une plateforme numérique de communication disposant d’une grande potentialité d’utilisation des technologies mobiles notamment le SMS écrit, et le SMS vocal, USSD, un Serveur Vocal Interactif (SVI) et des rappels vocaux automatisés.

Cette plateforme s’inscrit dans le cadre  du Cycle Intégré des Programmes de Communication (CIPC).

Il s’agit d’un programme qui permet d’utiliser un outil unique regroupant plusieurs programmes de communication. Il sert à fédérer et à intégrer les messages clés des programmes de façon cohérente autour des cibles.

Il s’agit d’un outil qui permet :

  • D’alléger le poids et le nombre de messages ;
  • D’assurer une continuité et une cohérence entre les messages des différents programmes ;
  • De fournir l’information à la cible au moment où elle en a le plus besoin.

Un serveur vocal interactif, ou SVI (en anglais Interactive Voice Response, ou IVR) est un système capable de dialoguer avec un utilisateur par téléphone. Il est capable de recevoir et d’émettre des appels téléphoniques, de réagir aux actions de l’utilisateur (appui sur des touches du téléphone, reconnaissance vocale) selon une logique préprogrammée, diffuser des messages préenregistrés ou en synthèse vocale, et d’accéder à des bases de données d’autre part. Un serveur vocal interactif est généralement capable de traiter de nombreux appels simultanés indépendants. Un transfert d’appels pourrait être envisagé dans certains cas. Il permet à utilisateur d’interagir avec le serveur touche après touche jusqu’à l’information finale faisant objet de l’appel.

De facon pratique la plateforme dispose d’un système basé sur l’envoi de messages sur les informations générales en santé, le suivi de la grossesse et le service d’information sur la santé 321.

Afin d’informer et de transmettre des messages clés du CIPC sur certaines thématiques pour la promotion de la santé, KJK à besoin de concevoir des supports de communication (TV et audio).

 

C’est dans ce cadre que le projet KJK recrute un prestataire pour aider à la conception et la production d’un spot TV (en bambara) avec déclinaison Radio sur le CIPC.

 

Approche et Objectifs

 

Object de l’appel d’offre :

L’appel d’offre a pour objet la conception, réalisation et production d’un spot TV avec déclinaison Radio sur le Cycle Intégré des Programmes de Communication.

 

Spécifications :

 

Ce présent appel d’offre sur le CIPC comporte la conception, réalisation et production d’un spot TV avec décliason Radio sur : les messages vocaux de suivi de la grossesse (notamment les messages de rappel des femmes enceintes pour leur RDV de CPN), les informations génréales sur la grossesse et l’écoute de messages pré enregistrés sur la santé à travers le service 321.

Les prestataires interessés sont priés de bien proposer en seul lot les différents messages et infirmations du spot dans leur demande conformement aux termes de cet appel d’offre. 

 

NB : Les langues de déclinaison du spot en version audio sont : le Bambara, le Peulh, le Sonrhai et le Soninké.

 

Charges de l’adjudicataire :

 

La mission de l’adjudicataire s’articule autour des activités ci-après :

  • Elaborer un calendrier de l’activité ;
  • Proposer à KJK un brief de création pour revision et finalisation ;
  • Proposer un synopsis détaillé pour le spot;
  • Proposer un casting des acteurs ; ?
  • Soumettre à KJK la liste des acteurs sélectionnés sur le spot pour la validation; ?
  • Effectuer le filmage des spots avec la participation de KJK ;
  • Assurer la Post-production des spots ;
  • Participer aux pré-tests ;
  • Améliorer voir reprendre le ou les parties du spot jugéés non conformes aux souhaits lors des pré-tests ;
  • Mettre les produits finaux à la disposition de KJK ;
  • Déposer un rapport de l’activité à KJK.

 

NB : Toutes les productions audio-visuelles sont la propriété exclusive de KJK

 

Déroulement du projet?

Après sélection du prestataire, des travaux de cadrage seront menés afin d’ajuster la proposition du prestataire et la rendre la plus proche possible des souhaits de KJK.

 

Durée de la mission

 

Le délai prévisionnel pour l’exécution des prestations est de 20 jours. Le Consultant peut, cependant, proposer un délai plus court à condition de pouvoir le justifier à travers son chronogramme détaillé.

 

Composition des offres

 

La proposition technique demandée comprendra : 

  • une note de présentation de la société ou de l’organisme postulant, ses références en productions audio-visuelles ; ?
  • une note méthodologique précisant la conduite du projet, la méthode, l’approche artistique et traitement visuel, l’équipe technique et artistique, une?proposition de calendrier ; ?
  • Description du matériel de production et studio qui seront utilisés ;
  • Des exemples de réalisation similaires ou affiliés.

Evaluation des offres

La selection portera sur :

 

  • Qualité Offre technique/méthodologie ;
  • Offre financière ;
  • Expériences et qualité des ressources humaines ;
  • Chronogramme d’execution ;

Un comité de sélection siègera sur les dossiers et le soumissionnaire qui obtiendra la moyenne des notes la plus élevée sera l’adjudicataire.

 

Les offres techniques et financières devront être envoyées par courrier électronique à recrutement@projetkjk.org, avec copie à adiong@projetkjk.org avec comme objet “avis d’appel d’offre-production spot TV CIPC”  au plus tard le Mercredi 20 Juin 2018 à 17h00. Delai de rigueur.

 

Toute offre envoyée après ce délai est automatiquement éliminée.