AVIS_ CONSULTANT_FORMATION EN TECHNIQUES DE PRODUCTION DES SEMENCES  CEREALIERS

 

CONTEXTE

 

La société Camara semences est une entreprise de droit Malien, créée en Février 2015 comme SARL. Elle a comme activité principale la production et la commercialisation des semences de qualité. Son ambition est de produire et de commercialiser des semences certifiées à des prix abordables. Elle mène ses activités d’approvisionnement à travers un réseau de 200 producteurs de 14 coopératives céréaliers.

En Août 2018, la société Camara Semences a signé un accord de subvention la fondation US ADF dans le but de renforcer ses capacités de commercialisation des céréales. Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet, une partie des fonds est prévue pour la formation en techniques de production des semences de 60 producteurs semenciers

 

OBJECTIFS

 

 

L’objectif général de la formation est de renforcer les capacités les producteurs semenciers partenaires de Camara semences sur les techniques de multiplication et diffusion des semences céréalières de qualité de façon à maximiser la productivité en tout préservant l’environnement  

Et spécifiquement, il s’agira pour les participants de

  • Connaitre la qualité d’une bonne semence céréalières à multiplier ;
  • Faire une déclaration complète et correcte de la culture semencière au service habilité ;
  • Connaitre les précédents culturaux autorisés de la parcelle de production de semences ;
  • Apprendre les normes d’isolement de la parcelle de production de semences avec d’autres parcelles agricoles ;
  • Savoir le type de sol propice à la production semencière ;
  • Renforcer les capacités des producteurs sur l’itinéraire technique de semences céréalières ;
  • Connaitre l’épuration d’une parcelle semencière et sa période (élimination des plants maladies, hors-types, ….) et les opérations post-récolte des semences ;
  • Connaitre les étapes et les périodes d’inspection de parcelle de production de semences céréalières (Semis, montaison et récolte);
  • Familiariser les types et normes d’analyse au laboratoire pour les semences céréalières.
  • Etc

 

RESULTATS ATTENDUS: A la fin de la formation, les participants seront de capable de

 

  • Identifier et définir les caractéristiques d’une bonne semence destinée à la reproduction ;
  • Faire une déclaration correcte de culture semencière au service local de l’Agriculture
  • Maitriser les normes et les étapes de la production semencière
  • Appliquer correctement l’itinéraire technique applicable à la production des semences céréalières
  • Maitriser les opérations post-récoltes applicables aux semences ;
  • Connaitre les acteurs intervenant dans la production et la certification de semences ;
  • Etc

 

METHODOLOGIE :

Le consultant doit utiliser les méthodes participatives de formation des adultes. Il doit également prévoir en plus d’une phase théorique, une phase pratique afin de lier la théorie à la pratique. 

TACHES DU CONSULTANT : elles sont de

  • analyser et comprendre l’organisation, ses atouts et ses difficultés en matière de les techniques agricoles de production de grains;
  • partir de cette connaissance spécifique de l’organisation, pour préparer un plan de formation qui puisse aider le groupe à résoudre le ou les problèmes ainsi identifiés ;
  • préparer un support de formation, dont un cahier de participant et un guide du formateur avant même le début de la formation ;
  • faire valider préalablement ces supports de formation par les responsable de Camara Semences;
  • programmer et animer la formation selon la durée convenue ;
  • évaluer les acquis des apprenants et de produire un rapport de formation présentant clairement le déroulement de la formation, les résultats de l’évaluation des acquis et les recommandations.

 

PROFIL DU CONSULTANT

Il est recherché pour ce mandat un consultant :

  • Ayant une formation de base en sélection conservatrice ou agronomie générale ou autres domaines similaires avec des compétences sur les questions d’organisations
  • Avoir une expérience d’au moins 4 ans dans le domaine visé dans le soutien aux organisations de type coopératif ou communautaire ;
  • Avoir réalisé au moins 3 mandats similaires au profit d’organisation du même type ;
  • Avoir des compétences en conception de supports de formation et en animation de formation 

 

CONTENU DE L’OFFRE

L’offre technique devra comprendre :

  • Des commentaires et analyse critique des TDR ;
  • Un exposé sommaire des modules à dispenser et leurs objectifs spécifiques
  • Les grandes lignes du contenu de la formation qu’il compte dispenser, et donc les syllabus des modules de formation ;
  • Le (les) curriculum vitae (CV) du/des consultants affectés à la mission

L’offre financière devra comprendre :

  • Le détail des honoraires (unité, nombre, coût unitaire, coût total par ligne budgétaire et montant total de la proposition).

 

DUREE ET LIEU DE LA FORMATION

La formation se réalisera pendant dix (10) jours répartis comme suit :

  • Un (01) jour de préparation ;
  • Quatre (04) jours de formation proprement dite combinant formation théorique (60%), et exercices pratiques (40%)
  • Un (1) jour de rapportage dont un pour la phase de formation et l’autre pour la phase d’accompagnement.

La formation se déroulera au village de Kasséla.

 

DATE ET LIEU DE SOUMISSION DES OFFRES

  • Date limite de soumission : le 29 AVRIL 2019 au plus tard à 16 h00
  • Les dossiers de soumissions devront être déposés au siège de Camara Semences à Kasséla au bord de la route de Ségou ou au bureau du partenaire technique AE2C à Bamako, Torokorobougou, derrière la Mairie et l’INPS de la commune V, tél : 20 23 23 81.
  • Avec copie électronique envoyée aux adresses suivantes: camarasemences@yahoo.fr, temo24h@gmail.com

PERSONNES À CONTACTER EN CAS DE BESOIN

 

  • Moussa DABO, chargé de projet à Camara Semences Tel: 72 04 04 81
  • Mamadou H TEMO Tél: 20 28 23 81 (à contacter en cas de besoin d’information sur les détails de d’ordre technique)

 

NB : Toutes les propositions sont soumises à l’avis technique d’AE2C également, au-delà du rôle de sélection du cabinet qui revient à l’organisation ; les contrats aussi sont soumis à l’accord du bailleur USADF qui se réserve le droit de regarder les offres techniques et financières en dernier ressort.