RELATIF A LA REALISATION D'UNE FORMATION EN ITINERAIRE TECHNIQUE DE PRODUCTION DES CULTURES MARAICHERES

AVIS D’APPEL D’OFFRE POUR LA REALISATION D’UNE FORMATION EN « ITINERAIRE TECHNIQUES DE PRODUCTION DES CULTURES MARAICHERES » AU BENEFICE DES MEMBRES DE LA COOPERATIVE DE SANDARE

 

Date: 10 Octobre 2017

 

AAO No: 01 – 17/ JAMADJIGUI

  1. CONTEXTE

 

La société coopérative « Jamajigue » de Sandaré est structure coopérative évoluant dans le développement et la promotion de la filière maraîchère et spécialement l’échalote. Elle a été créée en Avril 2007 et a été restructurée en 2015 suivant et conformément aux dispositions de l’acte uniforme de l’OHADA relative aux sociétés coopératives. Son effectif total s’élève à 53 membres, tous femmes et volontairement engagées dans le souci de promouvoir leur cadre de vie économique et sociale par la culture d’échalote qui est la principale de sources pour les femmes de Sandaré pendant la saison froide. Il faut dire que le petit jardinage procure aux membres de la moyens de subvenir aux besoins de leurs familles tels que les soins de santé et les fournitures écolières et l’approvisionnement en produits alimentaires de première consommation.  

 

En Septembre 2017, Jamadjigui a bénéficié d’une subvention US ADF 4625-MLI en vue de renforcer ses capacités organisationnelle, technique, de gestion et de commercialisation des produits maraîchers. La mise œuvre de cette subvention permettra d’accroitre la production et améliorer le revenus de la coopérative et de ses bénéficiaires.

Toutefois les exploitantes maraîchères sont confrontées à plusieurs difficultés dont la non maîtrise de certaines techniques de production améliorées, modernes, productives etc.

Dans le but de remédier à ces problèmes, la coopérative avec l'appui du partenaire technique d’US ADF a décidé de l’organisation de deux (2) sessions de formation sur les techniques de cultures maraichères et particulièrement celle de l’échalote à l’intention des membres.

 

  1. OBJECTIFS DE LA FORMATION

    Il s’agit d’apprendre ou de familiariser les exploitantes maraîchères aux techniques de production améliorées dans le cadre du maraichage et en particulier celle de l’échalote.
  2. CONTENU DE LA FORMATION

    Objectif spécifique :

Spécifiquement, il s’agira de

-          Accompagner les membres de l’organisation à préparer physiquement et à délimiter des planches suivants les périodes de culture (saison sèche froide et saison hivernale), à préparer un bon lit de semis et à connaitre l’importance des travaux de préparation du  sol ;

 

-          Amener les participants à identifier une bonne semence d’échalote et à déduire le type de semis en pépinières le plus économique ou conseillé ;

 

-          Apprendre aux membres, les techniques et l’époque de transplantation des jeunes plants d’échalote conjuguant résistance aux adversités biologique et environnementale ;

 

-          Apprendre aux participants les meilleurs périodes d’arrosage/irrigation et à connaitre les doses et la période de fertilisation de l’échalote;

 

-          Apprendre aux membres l’importance de l’assolement/rotation et de la gestion des adventices et autres nuisibles (virus, bactéries, insectes et nématodes);

 

-          Aider les membres à planifier les dates optimum d’installation des pépinières et les entretiens à apporter aux pépinières;

 

-          Aider les membres à bien mener les entretiens culturaux (sarclage, binage etc..)

 

-          Aider de façon pratique les participants à estimer l’époque de la récolte et à connaitre les caractéristiques de la maturité de l’échalote.

 

  1. METHODOLOGIE:

Le consultant doit utiliser les méthodes participatives de formation des adultes. Il doit également prévoir une phase théorique et une phase pratique afin de lier la théorie à la pratique. 
La formation se déroulera à Sandaré et sur le périmètre maraicher du groupe.

 

 

  1. RESULTATS ATTENDUS:*

  • Les 53 participantes à la formation

 

-           connaîtront mieux les bonnes techniques de confection de planches suivant les saisons culturales ;

-          Maitriseront les techniques de mise en place des pépinières et les soins à apporter aux jeunes plants d’échalote ;

-          seront sensibilisés sur l’importance d’une bonne technique culturale de l’échalote ;

-          auront renforcé leurs connaissances en matière de gestion des adventices et des animaux nuisibles ;

-          seront capables d’identifier les meilleures semences et les périodes opportunes pour entretenir  la culture de liliacées ;

-          connaitront les techniques de conduite de la culture de l’échalote et sauront identifier les ennemis de l’échalote et les moyens de lutte appropriés.

 

  1. PROFIL DU CONSULTANT

    §Etre un ingénieur agronome de formation
  • Avoir des expériences approfondies dans le domaine de la production maraîchère et particulièrement celle de l’échalote,
  • Avoir une expérience confirmée dans le renforcement de capacité des organisations paysannes,
  • Avoir réalisé au moins 3 mandats similaires,
  • Avoir une expérience dans l’encadrement des adultes.

 

  1. CLAUSES PARTICULIERES :

 

  • La formation se déroulera en sessions de 6 jours chacune et verra la participation totale de 53 membres de la coopérative ‘’Sandaré’’ ;
  • Chaque session de formation s’étendra sur six (6) jours répartis comme suit :
  • Un (1) jour de préparation ;
    §Quatre (4) jours de formation proprement dite combinant formation théorique (30%), formation pratique (30%) et exercices pratiques (40%) ;
    § Un (1) jour de rapportage dont un pour la phase de formation et l’autre pour la phase d’accompagnement).
  • La formation se tiendra dans le village de Sandaré (sur la route de Kayes).

 

  1. COMPOSITION ET DEPOT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

Les candidats (es) auront à soumettre sous plis fermé et en format électronique en mentionnant en objet  « Consultant pour la formation en itinéraire technique de production des cultures maraichères 

Les offres doivent comporter:

  • Une Proposition Technique ;
  • Une Proposition Financière ;
  • Un CV incluant des précisions sur l'expérience acquise dans des prestations semblables ;
  • Les coordonnées des personnes citées en références.

L’offre technique doit contenir sa compréhension des termes de références et une proposition méthodique appropriée pour la réalisation de la formation en technique de production maraichères. Il doit en outre présenter un chronogramme d’intervention indiquant clairement les différentes étapes de réalisation de la mission.

L’offre financière doit présenter un budget détaillé du coût des prestations du consultant.

 

  1. DATE LIMITE ET LIEU DE SOUMISSION DES OFFRES
  • Les dossiers de candidature doivent être adressés à la Présidente de la coopérative :

 

  • Date limite de soumission : le 26 Octobre 2017,
  • Lieux de soumission et adresses :

-          Sous plis fermé, à Sandaré  chez la présidente ou au bureau du partenaire technique US ADF à Bamako au quartier Torokorobougou, dernière la mairie de la commune V,

-          Format électronique; Les dossiers peuvent aussi être envoyés à l’adresse ; temo24h@gmail.com

 

  1. PERSONNE A CONTACTE EN CAS DE BESOIN

-          Sokona COULIBALY, Secrétaire administrative  Tel : 78 80 13 40

 

-          Mme Awa TRAORE, Présidente de coopérative de Sandaré: Tel : 79 18 84 74  

-          Amadou NIANG, FO, AE2C/USADF : Tél: 20 28 23 81 (à contacter uniquement en cas de besoin d’information sur les détails d’ordre technique).

  1. DISPOSITIONS FINALES
  2. Les soumissionnaires restent engagés par les offres technique et financière sur une période de 90 jours compter de la date limite de dépôt des offres ;
  3. L’organisation se réserve le droit de ne pas donner suite à tout ou partie du présent appel d’offre ou de repousser la date limite de dépôt ;
  4. Tout dossier déposé dans le cadre du présent appel reste la propriété de la coopérative et ne pourra en aucun cas être rendu au soumissionnaire
  5. Seul le candidat retenu sera systématiquement contacté. Il appartient aux autres candidats de prendre attache avec l’union pour avoir les informations sur les résultats du dépouillement
  6. Le bailleur de fonds qu’est ADF dispose d’une politique spécifique pour ce qui concerne les experts qui sont fonctionnaires ; l’expert devra se tenir prêt à la révision de sa proposition financière en fonction de cette politique ;

 

Toutes les propositions sont soumises à l’avis technique d’AE2C également, au-delà du rôle de sélection du consultant qui revient à l’organisation ; les contrats aussi sont soumis à l’accord du bailleur qui se réserve le droit de regarder les offres techniques et financières en dernier ressort.