RELATIF AUX ACTIVITES SPECIFIQUES DONT LA PERSPECTIVE DE GENRE DOIT ETRE GARANTIE

Annexe 1: Activités spécifiques dont la perspective de genre doit être garantie.

 

A.1. Création de deux (2) Comités Communautaires (CC) de suivi et surveillance des Droits Sexuelles et Reproductives dans deux (2) Districts Sanitaires du Cercle de Kita.

 

Dans le cadre du projet, il est prévu un soutien/appui à la création de deux (2) comités communautaires: l'un d'entre eux, intégrés par neuf (9) personnes et l'autre, par dix-sept (17).

 

Le profil des intégrants/es des Comités sera, d'une part, les représentants institutionnels des soins de santé (membres des CSCom et ASACO) et d'autre par, les agentes de santé communautaires, les sages-femmes et les relais communautaires. On veillera à assurer une composition égalitaire des Comités.

 

Les personnes qui vont intégrer chaque Comité recevront une formation en Droits Sexuels et Reproductifs, formation qui mettra l`accent sur les violations les plus fréquentes dans la zone d'intervention à savoir: l'élection de la part des femmes de son partenaire, les relations sexuelles libres de violence; le mariage d`enfants, l'accès aux méthodes modernes et garanti de planification familiale et la mutilation génitale féminine.

 

Dans les réunions qui seront planifiés il sera analysé les problématiques spécifiques qui concerne la santé de femmes et de filles, en mettant l`accent sur les mesures qui peuvent être mis en place pour la réduction de la brèche d`accès des femmes et des adolescentes, la réduction des facteurs de risque de mortalité maternelle, l'implication communautaire dans la lutte contre les causes qui limitent l'accès à une attention médicale en situations de danger et la réduction des effets de pratiques traditionnelles néfastes pour la Santé Sexuelle et Reproductive.

 

De même, le comité recevra un accompagnement pour l'identification des principales barrières qui limitent la jouissance des Droits Sexuelles et Reproductives des femmes, des adolescentes et des filles, en soutenant en même temps l'élaboration de stratégies conjointes qui puisse surmonter celles-ci.

 

A.2. Réalisation de deux (2) processus de formations dirigés à deux (2) groupes de 80 ressources communautaires (ACS, sages-femmes et thérapeutes traditionnels) sur le DSR et l`identification de signaux de risque dans deux District Sanitaire du Cercle de Kita.

 

 

Le processus de formation débute avec la réalisation d'un diagnostic initial des capacités qui portera sur les sujets et thèmes qui seront abordées dans la formation. Le contenu du cours comprenne les thématiques suivantes :  

 

1)     les Droits Sexuels et Reproductifs.

2)     la Santé durant tout le cycle reproductive de la femme. Des méthodes de planification familiale.

3)     Grossesse/accouchement/période postnatale (post-partum) normal et pathologique.

4)     L'alimentation et l'hygiène pendant la grossesse. Maternité responsable.

5)     Causes de  mortalité maternelle et sa prévention.

6)     l'Identification des signaux de risque pensant la grossesse et l`accouchement.

 

De même, il est prévu la réalisation d'une évaluation de la performance des personnes participantes dans le cycle de formation.

 

Le personnel technique du projet, en coordination avec les représentants des CSCom et des ASACO seront chargés de la sélection des candidates qui participeront au cycle de formation.

A.3. Elaboration et diffusion des matérielles de sensibilisation pour la campagne Information, Education et Communication (IEC).

 

La campagne Information Education et Communication (IEC) sera spécialement centrée dans la promotion de la santé maternelle et infantile, la santé sexuelle et reproductive et la planification familiale. La campagne IEC visera également la promotion des Droits Sexuels et Reproductifs.

 

La population cible incluent les femmes et les hommes en âge reproductive, les adolescents et les jeunes et dont l'objectif spécifique est d'éviter des grossesses non désirés et la transmission du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles(IST).

 

L'incorporation de l`approche de genre sera présente dans tous les matériels de sensibilisation éditée. Ceci afin de promouvoir des attitudes adéquates et des comportements appropriés dans la promotion de bonnes pratiques de santé respectueuse avec les Droits Sexuelles et Reproductives. Les images veilleront à l`intégration des représentations graphiques de femmes et d'hommes en assumant des rôles de genre non assignés traditionnellement comme un élément clef pour promotionner la coresponsabilité.

Quant aux messages, ceux-ci seront pointé sur les Droits Sexuelles et Reproductives durant toute l’âge de la procréation et sur l'importance de promouvoir la SSR (signes de danger durant la grossesse, l'échelonnement des grossesses, l'attention dans le post-partum, ect).

 

Les messages seront classés en fonction du genre et du groupe d'âge (des adolescents, des adultes) de la population bénéficière.

 

Cette activité est un élément clef de la stratégie de promotion du processus de transformation et de changement social pour la construction de relations et des identités homme- femmes libres de violence et plus égalitaires comme condition préalable et indispensable pour consolidation d'une société plus juste et démocratique.

 

Pour assurer l'implémentation correcte de toutes les activités prévues dans la campagne IEC, on prévoit à tel effet l'engagement de 2 animateurs/ices de sensibilisation. Sa sélection viendra déterminée pour l'expérience, la formation et les connaissances sur la SSR et maternité sans risque, comme pour la zone d'intervention, de façon à ce que la campagne puisse être adaptée aux spécificités culturelles de la population une destinataire.

 

Son travail, ainsi que sa méthodologie d'implémentation sera validé et supervisée par l'équipe de coordination d'AMAPROS et de Farmamundi. Les sensibilisations sont réalisées sur la base d'une programmation annuelle, avec des planifications mensuelles afin d'harmoniser les séances en fonction des spécificités de la population-cible.

 

Les animateurs/ices de sensibilisation appuieront également les agents communautaires de santé dans la performance de ses actions et renforceront la coordination et la coopération de ceux-ci avec le personnel sanitaire institutionnel des CSCom.

 

De même, ils/elles collaboreront avec les activités de suivi du projet et agiront comme interlocuteurs entre les communautés et l'équipe d'AMAPROS ce qui permettra d'avoir un contact continu avec la population bénéficiaire.

 

A.4. Réalisation de seize (16) ateliers spécifiques pour la promotion de la santé maternelle et infantile et les Droits Sexuelles et Reproductives entre groupes d'hommes.

 

 

Les ateliers cherchent à promouvoir des processus conjoints de réflexion pour identifier des situations et des causes qui empêchent la pleine jouissance des droits des femmes, à savoir : son droit à décider en liberté et responsabilité sur les questions relatives à sa sexualité, dont sa santé sexuelle et reproductive, sans contrainte, discrimination et violence. Ils ciblent aussi la nécessité d’inverser les dynamismes traditionnels relatifs au processus de prise de décision sur la santé dans les unités de coexistence maliennes, en reconnaissant la capacité des femmes de décider sur sa fécondité comme base fondamentale pour la jouissance de ses droits.

 

On encouragera également le rôle responsable et actif de l`image du père dans l'adoption de mesures de prévention de la mortalité maternelle, néonatal et infantile, en favorisant son accès à l`information et en encouragent sa participation active dans les consultations CPN et CPON, l'attention à l'accouchement et la promotion de pratiques responsables avec la santé du nouveau-né /née comme stratégie clef pour réduire les causes prévisibles de mortalité.

 

La planification et conception des contenus de cette activité prendra en considération des questions socioculturel pour favoriser l'acceptation, l`intériorisation et l`appropriation des messages. C`est pourquoi il est prévu la constatation d'un/e expert/e externe au projet avec une ample expérience dans la matière et dans une coordination par l'équipe locale d'AMAPROS et de Farmamundi qui aidera dans le design et l`implémentation de cette activité.

 

A.5. Elaboration et diffusion d'un document de recommandations de bonnes pratiques (BBPP) en DSR et SRR entre les autorités locales, la société civil et d’autres secteurs de la communauté.

 

Dans le cadre du projet on s`attend à la réalisation des activités d'incidence socio-politique pour la promotion des DSR de femmes et de filles. C`est pourquoi il est prévu la célébration d'un forum dans lequel seront présentés les conclusions principales, les bonnes pratiques (BBPP) et les recommandations dirigées aux détenteurs d'obligations et de responsabilités, reprises et systématisées dans les différents espaces de participation et de réflexion du projet.

 

L'élaboration de ce document demande préalablement un travail de synthèse et d`analyse de toutes les expériences, conclusions et recommandations reprises tout au long du processus d'exécution. Pour la réalisation de ce document de synthèse il est essentiel de faire le suivi et le monitorage du Comité Communautaire (CC) de DSR dont les réunions d'échanges bimensuels serviront pour extraire des informations importantes. Ces informations incluent les obstacles principaux qui limitent l'exercice des DSR de femmes et de filles dans la Région et qui empêchent son accès aux services de SSR, en incluant les services obstétriques et néonatals d'une urgence appropriés à ses besoins.

 

Dans cette activité l`on prévoit la participation des autorités civiles du Cercle de Kita, les autorités sanitaires représentées par le CSRef, les CSCom et les membres des ASACO participantes dans l'intervention, ainsi que la participation de la société civile organisée à Kita représenté par des hommes et des femmes de différentes localités assignées dans les Aires de Santé intégrées dans le projet. La participation totale prévue est d'une trentaine de personnes, à qui se joindront le coordinateur du projet et les responsables de suivi d'AMAPROS et de Farmamundi.

 

L`objectif ultime de cette activité est d'établir un dialogue sur les politiques à mettre en place et de favoriser un espace de concertation avec les autorités locales qui devrait déboucher à la prise d'engagements concrets afin de favoriser l'intégration des recommandations présentées dans le PDSS du Cercle de Kita, pour jeter les bases à la génération d'un vrai processus d'audit sociale de la santé au niveau communautaire.