RELATIF A UNE CONSULTATION AFIN D'INCORPORER L'APPROCHE DE GENRE DANS DES PROCESSUS DE PROMOTION DES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS ET DE LA SANTE MATERNELLE

Termes de Référence

 

CONSULTATION POUR L`INCORPORATION DE LA PERSPECTIVE DE GENRE DANS DES PROCESSUS DE PROMOTION DES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS ET DE LA SANTÉ MATERNELLE.

 

Bamako, le 09 Novembre 2017.

 

Termes de référence

 

Pour mener une consultation afin d`incorporer

l`approche de genre dans des processus de promotion

des droits sexuels et reproductifs et de la santé maternelle.

 

  1. INTRODUCTION

 

  1. a) Présentation du Projet

L’Association Malienne pour la Promotion du Sahel, ci-après désignée « AMAPROS », met en œuvre avec Farmacéuticos Mundi, ci-après désignée « FM », des différents projets de développement liés à la promotion des Droits Sexuels et Reproductifs et à la prévention de la santé maternelle.

 

L'Objectif général de ces interventions est de contribuer à garantir l'effectivité du droit à la santé des femmes et des enfants dans la région de Kayes (Mali), afin d’avoir des répercussions et qui puisse avoir une incidence directe sur les causes prévisibles de mortalité maternelle, mortalité infantile et néonatal.

 

Au niveau de la couverture territorial, les projets se développent dans les différentes Aires de Santé des Districts Sanitaires de Kita et de Sagabary.

 

Pour atteindre l'objectif prévu à long terme il s`est fixé un Objectif Spécifique, relatif à l`améliorations de l'accessibilité et de l`intégrité des services communautaires de l`attention en Santé Primaire (ASP), en mettant l`accent sur la Santé Maternelle, la Santé Sexuelle et

 

Reproductive (SSR) et la promotion des Droits Sexuels et Reproductifs (DSR) des femmes et des filles dans le Cercle de Kita.

 

Au niveau des Résultats dans la zone d'intervention il est attendu l`obtention des résultats suivants :

 

  1. Améliorer le service d’APS, la santé maternelle et la SSR axées sur les droits humains et sensible au genre.

 

  1. Augmenter les capacités communautaires et institutionnelles d'élargir la couverture en santé, en mettant l`accent dans la santé maternelle, la SSR et la prévention de risques obstétriques.

 

  1. Coordonnées des actions d’impact et plaidoyer socio-politique comme instrument préféré de la participation pour promouvoir l'exercice du DSR des femmes et des filles ainsi que la construction des identités masculines.

 

  1. b) Exercice des DSR des femmes dans le Cercle de Kita.

Durant le processus de diagnostic des problématiques et des besoins sur lesquelles l`AMAPROS et FM cherchent à avoir une incidence direct, il s`est identifié des violations des droits des femmes et des adolescents qui ont un impact direct sur ses conditions de santé. Nous parlons des violations des DSR et des obstacles à l'accès des services de santé sexuelles et reproductives, qui impliquent une plus grande probabilité de risque obstétrique et des taux de morbi-mortalité maternelle plus élevées.

 

Dans ce sens, ils existent des situations qui constituent des violations des droits des femmes et des filles, contraries aux recommandations réalisées par la CEDAW[1] et qui concernent l'existence des situations suivantes :

  • Violence élevée à l`égard des femmes: psychologique, économique, physique en incluant la violence sexuelle, le viol à l'intérieur des liens du mariage et le harcèlement sexuel (les deux dernières, sans reconnaissance dans le code pénal).

 

 

  •  

 

  • Généralisation de pratiques traditionnelles néfastes pour la santé des femmes,
    à savoir: la mutilation génitale féminine (MGF), les mariages d`enfants et/ou le mariage forcé ou concertés, entre autres.

 

De plus, l'inégalité des relations basées sur le genre et le faible pouvoir de décision des femmes dans les négociations relatives à sa propre sexualité ont pour résultat des brèches d'accès aux services et aux méthodes de planification familiale (différences entre le nombre de grossesses désirés et le nombre de grossesse réelles), la tendance  à la « féminisation » de la transmission du VIH/SIDA et des infections sexuellement transmissibles (IST), etcetera.

 

Par ailleurs, le manque de pouvoir des femmes dans la prise de décisions 
- liée à la discrimination en relation au droit d'héritage et de succession, l'accès à la terre et au patrimoine, l`accès aux postes de responsabilité administrative et politique, etc. – restreint aussi son accès à la santé.

 

Pour tout cela, les femmes s'exposent aux situations de risque obstétrique qui sont évitables dans la plus grande majorité des cas (l'estimation de l'OMS est de 80 %) à partir de la réduction des facteurs relatifs au Modèle des Quatre Retards dans l'accès à la santé maternelle. Ainsi, la mortalité maternelle peut être réduite à partir de la diminution des ces retards à savoir:

 

  1. La reconnaissance des signaux de danger.
  2. La décision de chercher de l`aide.
  3. L'accès aux services de santé (l'accès aux soins).
  4. L'attention qualifiée de la part des services et du personnel de santé.

 

  1. C) Activités spécifiques focalisées dans l'introduction de l`approche de genre dans le Projet.

 

L`approche de genre est présente de une manière transversale dans toutes les phases du Cycle du Projet. De plus et afin d'assurer son design, sa conception et son implémentation ils existent des activités spécifiquement élaborée pour facilitera le monitorage de tout ce processus.

 

C'est justement celle-ci qu'il est nécessaire un développement méthodologique plus important dans la proposition de consultation et c`est sur base à cela que ces activités spécifiques sont développé dans l'annexe suivante.

Plus d'information, voir l'Annexe 1: Les Activités spécifiques pour assurer l`approche de genre.

 

  1. OBJECTIFS DU PROCESSUS DE CONSULTATION :

 

  1. a) GÉNÉRAL:

 

L'Objectif Général du service de consultation est de disposer des outils nécessaires pour l'incorporation de la perspective de genre dans tous les processus de développement qui sont spécifiés à continuation.

 

  1. b) ESPECIFIQUES:

 

Les Objectifs Spécifiques de ce processus sont:

 

ü  Identifier des facteurs clés et offrir des schémas  (directives) pour l'introduction d`une approche fondée sur les droits et la perspective de genre dans les formations prévus dans le projet.

 

ü  Conseiller et accompagner à l'équipe technique dans l'intégration de l`approche de genre dans les activités sélectionnées.

 

 

  1. c) LES PRODUITS ATTENDUS:

Lié à l`activité A.1.: Création de deux (2) Comités Communautaires (CC) de suivi et surveillance des Droits Sexuelles et Reproductives dans deux (2) Districts Sanitaires du Cercle de Kita.

Les produits attendus en relation à cette activité portent sur l'accompagnement du consultant (ou de l'équipe de consultants) durant tout le processus de conformation des CC qui va dès l'appui à l'identification des violations de Droits Sexuelles et Reproductives d`un point de vue de DDHH, jusqu'au renforcement technique des CC par rapport aux capacités nécessaires pour l'accomplissement de l'objectif pour lesquels ils ont été créés. Nombres de réunions estimées: 18

Et concrètement :

  • Deux (2) documents de synthèse (de 3 feuilles[2]) du travail réalisé avec chacun des CC, dans lequel ils se développent :

 

o    La relation et les réflexions à propos des violations de DSR des femmes identifiées et analysées par chacun des CC;

o    Les propositions et les observations assortis pour l'appui à l'exercice des DSR depuis les services de santé.

 

Lié à l`activité A.2.: Réalisation de deux (2) processus de formations dirigés à deux (2) groupes de 80 ressources communautaires (ACS, sages-femmes et thérapeutes traditionnels) sur le DSR et l`identification de signaux de risque dans deux District Sanitaire du Cercle de Kita

 

Les produits espérés en relation avec cette activité portent sur l`assurance que les formations ont bien intégré la perspective de genre dans l`utilisation des différents concepts, dans l'analyse des causes liées aux violations des DSR et au rôle des acteurs et actrices impliqués dans la réduction des transgressions et violation des droits des femmes et des facteurs de risque. Durée des capacitations 4 jours.

Et concrètement :

 

  • Deux (2) documents de synthèse (de maximum 3 feuilles) en précisant :

o    Les apports réalisés en matière d`approche de genre aux programmes de capacitation en DSR et d'identification de signaux de risque;

 

Lié à l`activité A.3.: Elaboration et diffusion des matérielles de sensibilisation pour la campagne Information, Education et Communication (IEC).

Les produits attendus en relation à cette activité concerne l`assurance que la campagne IEC dispose d`une perspective de genre appropriée dans différentes dimensions: contenus, médias, population cible, utilisation d'images et de langage, entre autres.

Et concrètement :

 

  • Un document de synthèse (de maximum 3 feuilles) comportant les directrices principales et les propositions dressées pour garantir l'incorporation de la perspective de genre dans différentes dimensions de l'analyse proposées et dont:

o    Liés à tous les matériels qui se développent en campagne (panneau, affiches, audio, etc.).

o    Dirigés aux acteurs et actrices impliqués dans la diffusion de la campagne.

 

Lié à l`activité A.4. Réalisation de seize (16) ateliers (8 ateliers x 2 cycle de formation) spécifiques pour la promotion de la santé maternelle et infantile et les Droits Sexuelles et Reproductives entre groupes d'hommes. Temps estimé: 16 ateliers de 2-3 heures. Accompagnement aux sessions de formation.

Les produits attendus en relation à cette activité portent sur le développement de ressources spécifique et la formation de l`animateur responsable de conduire les groupes d'hommes avec lesquels l`on travaillera la coresponsabilité des soins.

  • Guide méthodologique et programme des ateliers avec des hommes.
  • Deux (2) documents (de maximum 3 feuilles) qui précise les éléments à évaluer et mettre en valeur (communs pour les deux cycles de formation) et la synthèse des principaux résultats de chaque cycle.

 

 

Lié à l`activité A.5. Elaboration et diffusion d'un document de recommandations de bonnes pratiques (BBPP) en DSR et SRR entre les autorités locales, la société civil et d’autres secteurs de la communauté.

 

  • Réalisation d`un document de synthèse et d`analyse (maximum 10 feuilles) de toutes les expériences, des conclusions approuvés et de recommandations reprises tout au long du processus d'exécution.

 

  1. DURABILITÉ ET LOCALISATION DU PROCESSUS DE CONSULTATION

 

La période dans laquelle s`insèrent les activités d`appui requis par le service de consultation est d`environ 7 mois.

 

La localisation du consulting sera définie avec accès d`anticipation par l`AMAPROS et FM, et toujours à l'intérieur de l'aire géographique du Cercle de Kita et de Bamako.

 

  1. PARTIES PRENANTES ET ACTEURS CLÉS

On entend par parties prenantes et acteur/ices clés les personnes qui auront un type de participation et d'intervention dans les processus ci- dessus définis.

Ø  D'une part, les propres femmes, qui doivent connaître ses droits et les ressources auxquelles elles ont accès.

 

Ø  D`autre part, et conscients de l'inégalité existante entre le pouvoir hommes-femmes ainsi que sur les nombreux sujets sur lesquels elles ne peuvent pas décider en liberté 
- même avec la sensibilisation, la formation et le soutien et l`appui nécessaire-  il s'établit la nécessité d'impliquer directement les hommes pour obtenir un changement de comportement.

 

Ø  Il sera également nécessaire l`implication de la population cible des projets, pré-identifié par l'AMAPROS et FM, telles quelle: le personnel soignant, les relais communautaire, les sages-femmes et d`autres agents sanitaires - institutionnels et communautaires – ainsi que les différents leaders présents dans les Aires de Santé d'intervention.

 

Ø  Les jeunes et adolescentes font partie aussi du collectif prioritaire que l`on veut impliquer afin d`entraîner des changements dans le court et le moyen terme, à partir des stratégies spécifiques et appropriées accorde à son âge et ses intérêts.

 

Ø  La population en général pour la défense des droits des femmes et des filles, ainsi que la mobilisation devant des situations qui transgressent ses droits.

 

Ø  D'une manière transversale, AMAPROS et FM, qui pourront intervenir en tout moment en offrant l'information nécessaire pour l'obtention des objectifs et de produits prévus, ainsi que en validant toutes les phases du processus.

Ø   

VI. CONDITIONS DE CONTRATATION

A.    Qualifications et Expérience requises :

Les candidats pourront être consultants à titre individuel ou une équipe de consultants. Dans le cas d'une équipe de collaborateurs consultants, la personne responsable de l`équipe devra être clairement accréditée et identifiée.

Tant pour ceux qui se présentent de forme individuelle comme pour ceux qui seront responsables d’une équipe de consultants,  l`on devra accréditer les termes suivants :

  1. a)Formation académique dans une branche des Sciences de la Santé.
  2. b)Expérience vérifié en soins en Santé Sexuelle et Reproductive, en santé maternelle et en santé infantile.
  3. c)Expérience dans des processus de formation au niveau communautaire.
  4. d)Expérience démontrée dans l'incorporation de la perspective de genre dans la planification stratégique de processus de développement, l`approche basé sur les droits de l'homme et la diversité culturelle.
  5. e)Excellentes habilités sociales, de médiation et de interprétation.
  6. f)Capacité dans la dynamisation des groupes et promouvoir des conditions égalitaires pour la participation.
  7. g)Disposer de toutes l`équipe et les matériels pédagogiques nécessaires qui soient requis pour la prestation des services demandé.

 

De plus, il sera un atout et spécialement apprécié :

  1. h)Excellente capacité de synthèse et de rédaction. (Démontrée à partir de l'accès aux documents élaborés par la personne candidate).
  2. i)La connaissance des zones spécifiques de l'intervention des Projets.
  3. j)Expérience dans le dynamisme des processus similaires dans le domaine de la santé.
  4. k)Connaissance  linguistique du Bambara.

B. Conditions requises de la proposition :

a.     L`élaboration d'une proposition qui intègre le développement conceptuel et désigne une guide méthodologique en relation à l'implémentation de la perspective de genre selon les termes décrites, ainsi que pour sa validation avec les différents acteurs clés et parties prenantes.

b.    L`intégration de l`approche basé sur les droits de l`homme, égalité des sexes et pertinence culturelle dans la proposition et le plan d'exécution.

c.     L`élaboration d'un chronogramme avec le plus grand niveau de concrétion possible, en spécifiant les temps nécessaire pour chacun des produits attendus.

d.    L`élaboration d'un budget avec le plus grand niveau de détail possible, en détaillant les prix de chacun des produits attendus.

e.     Au cas où les propositions soient élaborées par une équipe de consultants, il sera indispensable de joindre les CV de chaque intégrant. Il sera nécessaire de détailler aussi la distribution de fonctions et l’adéquation de chaque collaborateur/ice dans le service de consulting demandé.

f.     Tenir compte que tout le processus de consultation sera réalisé dans une étroite coordination avec le Responsable du Projet.

 

  1. Forme et conditions d'engagement :

Dans le cas où le candidat postulant soit une équipe de consultants, la personne qui signe le contrat est assumée comme le/la consultant/e principal/e. Cependant dans aucun cas il/elle pourra sous-traiter l'exécution de cette consultation ou décharger à une troisième personne sa responsabilité.

a.     Le service de consulting agira libre des horaires spécifiques, excepte pour les activités liées directement à la population cible et à l'équipe technique du Projet. Pour celles-ci il sera défini les horaires spécifiques qui s'adapteront aux propres caractéristiques des activités à réaliser.

b.    La formalisation du contrat sera à titre de services professionnels. La personne engagée se compromettra à l'accomplissement des spécifications de ces Termes des Références et à toutes les obligations accordées dans le contrat.

c.     Les honoraires professionnels seront en fonction du budget du Projet et de la proposition économique présentée. Conformément à un régime fiscal national les impôts respectifs seront prélevés.

d.    Période d'engagement: Assistance technique ponctuel par produits qui débute à la signature du contrat et qui finalise au moment de la remise avec satisfaction des produits finaux.

VI. BUDGET DISPONIBLE:

Le budget disponible pour la réalisation de la consultation est de maximum 1.995.000 XFAS.

 

Les coûts relatifs à la réalisation des activités avec la population cible telle que la collecte d'information et la validation ne sont pas inclus dans le budget.

 De même pour les coûts relatifs à la mise en page et la reproduction des outils de communication.  

VII. DOCUMENTATION À PRESENTER :

Les propositions pour la réalisation de la présente consultation incluront :

  1. L`offre technique qui contiendra au minimum: la proposition méthodologique pour le développement des éléments de ces TdR, en incluant la méthodologie qui sera employée ainsi que les techniques et les instruments pour la récolte d'information, le Plan de travail à exécuter, la description des activités et le chronogramme de travail.
  2. Les documents de support: CV de toutes les personnes impliquées dans le consulting, en soulignant sa formation, capacité et expérience pour la mise en place du processus de consultation.

    III.        L`Offre économique: la proposition d'honoraires sollicités pour la réalisation de la consultation devra inclure tous les frais générés par le/la consultant/e ou l`équipe de consultants (des frais des voyages, per diems, assurance, fournitures, etc..) ainsi que les impôts directs et indirects correspondants, et elle sera exprimée dans la monnaie locale, écrite en numéros et en lettres. Les frais relatifs aux personnes participantes dans les différents processus (des formations, etc..) ne seront pas intégrés dans l'offre économique de la proposition.

 

 

VIII. MODALITÉ DE PAIEMENT DES HONORAIRES :

Les paiements seront effectués conformément au calendrier suivant :

1)     Premier paiement: après la signature du contrat et avec la remise des guides méthodologique et du plan de travail avec chronogramme pour la réalisation du service de consultation accordé, 40 % du payement sera effectué.

2)     Deuxième paiement: à la remise des premières versions de tous les produits, 30 % du payement sera effectué.

3)     Troisième paiement: après la remise avec satisfaction de tous les produits, 30 % restants sera annulé.

  1. DÉLAIS ET FORME DE PRÉSENTATION DE LA DOCUMENTATION :

Toute proposition du SERVICE DE CONSULTATION devra être présentée avant lundi,  4 Décembre 2017 à 8 heures.

La documentation présentée pourra seulement être apporté en version électronique.

L'envoi des propositions devront être réalisé aux courriers électroniques suivants : 
coord-mali@farmamundi.org et mariamdoumbofarmamundi@gmail.com

 

Indiquer dans le "Sujet" du courrier: "Consultation Stratégie de Genre".

 

Dans le cas des éclaircissements supplémentaires, il pourra se réaliser par écrit dans les courriers déjà proportionnés.

 

X.         CRONOGRAMME DE LA SELECTION:

No.

ACTION

DATE/PERIODE

1.

Publication de l`appel à proposition

10/11/2017

2.

Réception des propositions techniques

04/12/2017

3.

Communication de la proposition finalement sélectionnée

07/12/2017

4.

Signature du contrat et d`autre formalités administratifs

11/12/2017

 

Pour plus d’information appelez au  numero  suivant 66 89 33 86/71 51 02 23

[1] Convention sur l’Élimination de Toutes les Formes de Discrimination à l’Égard des femmes. La Convention a été ratifié para la République du Mali.

[2] Les estimations du nombre de feuilles des documents n'incluront pas de parties telles que la couverture, des listings de participants, de références bibliographiques ou d'annexes.