Etude sur l’engagement de la société civile

dans le Liptako-Gourma

 

 

Termes de Référence

 

À PROPOS DE DRC

 

Le Conseil Danois pour les Réfugiés a été fondé au Danemark en 1956, et est devenu depuis une organisation humanitaire internationale avec plus de 7 000 employés et 8 000 bénévoles, fournissant un soutien le long des routes de déplacement aux réfugiés, aux migrants et aux populations vulnérables pour une vie sûre et digne. DRC s'efforce de trouver des solutions durables avec les populations touchées par les déplacements, aidant les personnes déplacées internes (PDIs) et les réfugiés à réaliser leurs droits matériels, physiques et juridiques. Après plusieurs décennies d'expérience dans ce domaine, DRC s'est développée pour inclure des programmes qui s'attaquent aux causes profondes des conflits afin de prévenir de nouveaux déplacements forcés.

 

  1. Contexte de l’étude et objectifs

 

DRC s'efforçant d'amplifier son engagement pour la réalisation du Grand Bargain, des normes humanitaires fondamentales et de l’agenda localisation. DRC a établi au sein de son siège international une unité d'engagement de la société civile, qui lance une étude (dite « Civil Society Learning Initiative ») pour mieux informer la planification stratégique, programmatique et opérationnelle de DRC dans son engagement de la société civile. Cette étude est structurée autour de quatre thèmes - partenariat, développement des capacités, participation et plaidoyer – qui sont fondamentaux dans la théorie globale du changement de DRC en matière d’engagement de la société civile. Sur les terrains, les pratiques de DRC varient largement selon les pays et les régions. Cette étude internationale permettra de saisir les enseignements en lien avec ces thèmes - à la fois les bonnes pratiques et les lacunes - afin d'éclairer la voie à suivre par DRC en matière d'engagement de la société civile.

 

Cette étude internationale couvrira en Afrique de l’Ouest 6 régions du Liptako-Gourma (2 régions au Mali, 1 région au Niger et 3 régions au Burkina-Faso) ainsi que les capitales nationales.

 

Cet appel à manifestations d’intérêt cherche un.e consultant.e national.e. pour réaliser cette étude au Mali et au Niger dans le cadre d’un contrat de consultance avec DRC Mali.

 

Le volet Burkina-Faso de l’étude sera déployé par DRC Burkina-Faso.

 

L’agenda localisation et le triple nexus (réponse humanitaire, résilience/développement et consolidation de la paix) sont au cœur de la stratégie de DRC Afrique de l'Ouest 2020-2022. Dans la région, il existe historiquement une société civile riche, qui tente actuellement de s'adapter à la crise de sécurité et de protection. La société civile continue à travailler à la résilience et au développement, mais s'adapte également à la crise et s'engage dans des initiatives de réponse humanitaire et de cohésion sociale / consolidation de la paix. La société civile locale dispose de solides atouts pour renforcer la réponse aux personnes déplacées et aux communautés touchées par le conflit : acceptation locale, connaissance des zones et des communautés, accès, liens avec les autorités locales, etc.

 

L'étude se concentrera sur la société civile dans le triple nexus dans le Liptako-Gourma et sur la façon dont DRC engage avec cette société civile : en particulier les ONG locales, les organisations formelles et informelles de jeunes et de femmes et les réseaux régionaux qui travaillent aux côtés des personnes déplacées, des réfugiés et des communautés d'accueil pour contribuer à l’assistance humanitaire, la protection, la reprise économique ou la consolidation de la paix au niveau intra et intercommunautaire. L'analyse se penchera sur les mobilisations existantes et rassemblera des informations sur la manière dont ces organisations et mouvements de la société civile envisagent leur engagement renouvelé dans le contexte de la crise de sécurité et de protection et dans le triple nexus. L'étude identifiera les obstacles et les facilitateurs et aussi comment DRC s'engage avec la société civile sur le triple nexus, ce qui a fonctionné et n'a pas fonctionné à cet égard et ce qui pourrait être amélioré.

 

Le présent appel à manifestations d’intérêt vise à rechercher un.e consultant.e pour contribuer à mener l’étude dans les zones suivantes :

  • Régions de Mopti et de Gao au Mali
  • Région de Tillabéri au Niger
  • Niveaux nationaux

DRC dispose de bureaux et d'équipes dans chacune de ces zones.

 

Dans le cadre de la programmation actuelle, DRC s'engage avec ces acteurs de la société civile de la manière suivante :

 

  • Appui financier et technique à 4 partenaires locaux parmi les principales ONG locales actives dans les zones de déplacements forcés au Mali (TASSAGHT), au Niger (KARKARA, AREN) et au niveau régional de l'Afrique de l'Ouest (RBM) pour promouvoir la résilience et la cohésion sociale dans les communautés frontalières du Liptako-Gourma. Cette action est menée en consortium avec Save the Children et Care.

 

  • Appui financier et technique au Réseau des femmes pour la consolidation de la paix (programme WIPNET de WANEP) et ses organisations féminines membres au Mali et au Niger pour renforcer la voix des femmes de la société civile dans la gouvernance des secteurs de la sécurité.

 

  • Appui technique à l'Association Malienne pour la Survie au Sahel (AMSS) dans le cadre d'un accord tripartite AMSS-UNHCR-DRC pour le suivi de la protection à Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Objectifs de l’étude

L'exercice d'apprentissage aura quatre objectifs spécifiques :

 

1) Analyser, en se concentrant sur les atouts et les obstacles, la manière dont la société civile s'engage dans le triple nexus dans le contexte actuel du Liptako-Gourma et gère le défi du respect des principes humanitaires.

 

2) Évaluer comment DRC s'engage avec la société civile sur ses principaux secteurs d'intervention (assistance humanitaire, protection, relèvement économique, prévention et mitigation de conflits locaux intra et intercommunautaires) au regard de son engagement à promouvoir la localisation et le triple nexus, et évaluer comment DRC aborde les quatre domaines thématiques mentionnés (partenariat, renforcement des capacités, participation, plaidoyer), y compris les bonnes pratiques que nous pouvons en tirer pour l'apprentissage local, national et régional ;

 

3) Formuler des recommandations pour i) améliorer les méthodes de travail de DRC avec la société civile dans les quatre domaines thématique mentionnés ; ii) renforcer les partenariats et la localisation de nos actions ; iii) contribuer à opérationnaliser le triple nexus avec la société civile et améliorer l’impact des interventions;

 

4) Identifier les options pour la prochaine phase de travail de DRC avec la société civile et pour les nouveaux partenariats.

 

  1. Méthodologie de l’étude

 

Le/la consultant.e qui sera identifié dans le présent appel à manifestation d’intérêt couvrira le Mali et le Niger. Il/elle travaillera en proximité avec une consultante internationale mobilisée pour déployer l’étude en Afrique de l’Ouest. La méthodologie de l’étude sera développée par la consultante internationale pour les trois pays et le niveau régional. Cette méthodologie sera revue et contextualisée par le/la consultant.e qui sera sélectionné.e pour déployer l’étude au Mali et au Niger.

 

  • La collecte de données

 

L’étude couvrira trois régions d’intervention de DRC dont deux au Mali (Gao et Mopti) et une au Niger (Tillabéri). Les rencontres et la collecte de données se feront dans les chefs-lieux de région et en capitales. La consultante internationale et DRC pré-identifieront 3 à 7 ONGs locales par région et par capitale qui seront invitées à participer aux consultations.

 

Pour répondre aux questions-cadre de l’étude qui seront précisées dans la méthodologie, la consultance sera invitée à réaliser :

  • Une revue documentaire du programme, sur la base des éléments fournis par DRC
  • Des entretiens ouverts et semi-dirigés avec des ONGs locales et autres acteurs pertinents ainsi qu’avec le personnel de DRC
  • 5 ateliers de 1 journée avec des ONGs locales pré-identifiées par DRC (1 atelier par région et par capitale)

 

Afin de mener les entretiens et tenir les ateliers, le/la consultant.e devra prévoir deux missions de 5 jours au Mali (une à Sévaré, une à Gao) et une mission de 8 jours au Niger (3 jours à Niamey et 5 jours à Tillabéri). Les voyages aller-retour Bamako-Sévaré, Bamako-Gao et Niamey-Tillabéri ainsi que l’hébergement à Sévaré, Gao et Tillabéri seront organisés par DRC. Le coût du billet d’avion aller-retour Bamako-Niamey et l’hébergement à Niamey seront couverts et organisés par DRC. Le/la consultant.e s’engage à respecter les protocoles de sécurité de DRC.

  • Le traitement des données recueillies, l’analyse et la production du rapport

 

Le/la consultant.e devra traiter et analyser les données collectées et produire un rapport en français. La structure du rapport sera proposée par le/la consultant.e pour validation par la consultante internationale et DRC. Le rapport devra contenir notamment (mais non exclusivement) :

  • un résumé exécutif reprenant les principaux constats et conclusions ;
  • un résumé des bonnes pratiques et leçons apprises ;
  • des recommandations pratiques et réalistes dans le contexte du Liptako-Gourma.

 

  • La revue et restitution du rapport

 

Le/la consultant.e produira un rapport préliminaire, qui sera soumis à la consultante internationale et à DRC pour revue et suggestions. Suite à la prise en compte de ces retours, le/la consultant.e produira un second jet du rapport, qui sera présenté aux principales parties prenantes de l’étude lors d’une rencontre de restitution et de pré-validation. Les observations finales issues de cette rencontre et retenues par la consultance seront intégrées pour production du rapport final. Le processus de revue et de validation du rapport ne présume en rien de l’indépendance du rapport final qui sera remis par le/la consultant.e à l’équipe de coordination du programme.

 

  • Durée proposée pour la mission

 

La mission est prévue pour une durée totale de 46 jours répartis comme suit :

 

Activités

Objectif

Nbre jours

Période

Préparation et formation

Formation des consultants sur le contexte de l'étude, la revue documentaire réalisée, la méthodologie et le plan d’action

3

janvier

Contribution à la méthodologie et outils de collecte

Workshop sur les outils de collectes de données

2

janvier

Analyse de contexte et d'acteurs

Dont desk review

4

janvier

Gestion de l'enquête auprès de la société civile large et traitement données

Validation des cibles, récolte des contacts et suivi

1

janvier

Missions dans les 2 régions

1 mission de 5 jours par région soit 3 missions intégrant 1 workshop d'1 ou 2 jours et des entretiens de visu avec des interlocuteurs clés parmi les ONGs locales et autres acteurs pertinents, et avec les équipes DRC

15

fin janvier-février

Missions à Bamako et Niamey 

3 jours à Bamako + 3 jours à Niamey

Entretiens avec ONGs clés au niveau national dans chaque pays + restitution avec leads sectoriels / lead services support et SMT

6

février

Traitement des données et analyse

Traitement, analyse, rédaction des conclusions en lien avec la consultante internationale

10

mars

Atelier de validation et restitution à chaud

Atelier de 5 jours à Dakar : Validation et triangulation des données entre les consultants locaux et la consultante internationale + restitution à chaud au bureau régional DRC

5

mars

Nombre de jours de consultance

 

46

 

 

Ce calendrier de travail est proposé à titre indicatif et pourra être discuté et modifié en fonction des besoins en concertation entre le/la consultant.e et DRC.

 

  1. Livrables attendus
  • Consultations locales et nationales (entretiens et ateliers)
  • Comptes-rendus détaillés des entretiens et des ateliers (en français)
  • Rapport (rédaction des conclusions suite au traitement et à l’analyse des informations collectées, en français)

 

Les annexes au rapport final d’évaluation devront inclure :

  • La liste des personnes rencontrées
  • La liste de la documentation et des références consultées

Appel à manifestation d’intérêt

Les spécialistes intéressé.e.s sont invité.e.s à soumettre leur candidature pour conduire la présente étude, en tenant compte des exigences ci-après.

 

Type de candidatures acceptées : Candidatures individuelles. DRC cherche un.e consultant.e national.e. pour réaliser cette étude au Mali et au Niger dans le cadre d’un contrat de consultance avec DRC Mali.

 

Offre technique : En ce qui concerne l’offre technique, le/la consultant.e devra s’attacher à démontrer sa capacité technique et opérationnelle à conduire la mission dans le délai imparti. Il/elle devra soumettre son curriculum vitae et une brève méthodologie.

 

Offre financière : S’agissant de la proposition financière, le/la consultant.e devra soumettre un tableau des coûts indiquant les honoraires par expertise mobilisée, les frais de transports et de séjour en fonction de la durée de séjour de chacun des membres et les autres frais remboursables.

 

L’échantillon de production écrite : Les candidat-e-s sont invité-e-s à soumettre deux échantillons de production écrite en français. La prise en compte de ces échantillons vise à permettre à l’équipe de sélection de former un avis sur les compétences rédactionnelles d’un/e candidat/e.

 

NB : Il est à noter que le point d’ancrage de la mission sera Bamako.

 

Les consultant.e.s nationaux/nationales résidant hors de Bamako sont invité.e.s à inclure dans leur offre financière le coût estimatif de leurs trajets aller-retour pour Bamako.

               

Les frais relatifs aux déplacements (transports et hébergement) dans le cadre de l’étude ne sont pas à inclure dans l’offre financière, ils seront pris en charge par DRC avec les moyens habituels de l’ONG en termes de prise en charge logistique et de gestion de la sécurité. DRC se chargera des réservations et de la prise en charge des billets. Un plan de déplacement pour les besoins de l’étude sera établi en début de mission conjointement avec DRC.

 

Tableau-modèle d’offre financière

Description

Nombre d’unité

Coût unitaire

Total

Coûts contractuels

 

 

 

Honoraires :

A compléter

A compléter

A compléter

Autres frais : (préciser) ex : frais de communication téléphonique pour la durée de la mission

 

 

 

Autres frais : (préciser)

 

 

 

Autres frais : (préciser)

 

 

 

 

 

 

 

Sous-total Couts contractuels* (valeur de référence pour l’analyse des offres financières)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Profil d’expertise recherchés

 

Les candidatures féminines comme masculines sont les bienvenues. DRC cherche un.e consultant.e national.e. pour réaliser cette étude au Mali et au Niger dans le cadre d’un contrat de consultance avec DRC Mali.

 

  • Critères d’éligibilité :

Le CV du/de la consultant.e devra inclure les qualifications académiques suivantes :

  • Un diplôme universitaire de niveau master en sciences sociales, politiques, juridiques, anthropologiques, études de développement, action humanitaire, études de conflits ou un autre domaine pertinent;
  • Une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans les domaines de l’engagement avec la société civile, y compris une expérience significative dans le Liptako-Gourma;
  • Justifier d’une expertise avérée en matière d’action humanitaire, de résilience ou de consolidation de la paix;
  • Avoir de bonnes capacités rédactionnelles en français.

Les offres techniques ne satisfaisant pas aux critères d’éligibilité ne seront pas prises en compte pour les étapes suivantes du processus de sélection.

 

  • Critères de sélection :

Les offres techniques qui satisferont aux critères d’éligibilité seront ensuite analysés et notés au regard des critères de sélection suivants :

  • L’offre démontre-t-elle une expertise en matière d’engagement de la société civile ? (expertise technique) ? (10 points)
  • L’offre démontre-t-elle une maîtrise des principes, outils et pratiques du type de consultations attendues, notamment les entretiens semi-dirigés et l’animation d’atelier ? (10 points)
  • L’offre démontre-t-elle une expertise régionale spécifique Sahel, notamment une expérience significative dans le Liptako-Gourma (expertise géographique) ? (10 points)
  • L’offre démontre-t-elle une expertise thématique en lien avec le triple-nexus ? (10 points)
  • L’offre technique propose-t-elle une approche à même de produire les résultats escomptés de l’étude ? (10 points)

 

Les offres techniques éligibles qui auront recueilli un total d’au moins 35 points sur 50 lors de la notation des critères de sélection seront ensuite analysés par rapport aux atout supplémentaires.

 

  • Atouts supplémentaires :

Les offres techniques ayant réuni au moins 35 points sur 50 au regard des critères de sélection, et qui démontrent en plus une ou plusieurs des compétences ci-après, seront considérées comme présentant un atout :

  • Une connaissance pratique de terrain et expertise régionale avérée dans l’espace frontalier du Liptako Gourma (5 points) ;
  • Une connaissance avérée et/ou expérience antérieure en lien avec l’implication des jeunes dans les actions humanitaires, de résilience et de prévention des conflits au niveau intra / inter communautaire (5 points) ;
  • Une expertise avérée relative aux questions et dynamiques de genre et à leur prise en compte dans le cadre de programmations triple-nexus en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel (5 points);
  • La maitrise d’au moins une langue nationale ou locale parlée dans le Liptako Gourma malien ou nigérien est un avantage (5 points).

A la suite de cette notation, les offres techniques retenues seront analysées au regard de leurs offres financières.

 

  • Analyse des offres financières

Les offres financières seront notées de la manière suivante :

  • Eligibilité de l’offre financière : L’offre est-elle réaliste au regard des termes de référence ? (Oui/Non)
  • Les offres financières ayant obtenu la réponse « oui », seront ensuite classées par ordre du moins au plus disant, en suivant la notation suivante :
    • Offre la moins disante : 30 points
    • 2ème offre la moins disante : 25 points
    • 3ème offre la moins disante : 20 points
    • 4ème offre la moins disante : 15 points
    • 5ème offre la moins disante : 10 points
    • 6ème offre la moins disante : 5 points
    • 7ème offre la moins disante et suivantes : 1 point

 

  • Pondération des notes techniques et financières

 La notation totale de l’offre incluera :

  • Une note technique globale sur compte 70 points, comptant 70% de la note finale.
  • Une note financière globale sur 30 points, comptant pour 30% de la note finale.

 

  • Dates d’ouverture de l’appel à manifestation d’intérêt

L’appel à manifestation d’intérêt est ouvert jusqu’à la date du 14 Janvier 2021.

 

Pour toute information contacter : Florent Milesi, Conseiller régional pour les partenariats stratégiques : florent.milesi@drc.ngo

Pour recevoir le dossier complet de soumission, contacter : Amadou FOMBA : amadou.fomba@drc.ngo