Amélioration de la Gouvernance en vue de l’Inclusion des Personnes Handicapées  dans la Réponse nationale au VIH au Mali « AGIR »


TERMES DE REFERENCE
Appel d’Offre de service d’un Consultant individuel pour  l’élaboration d’un plan de gestion des risques opérationnels pour améliorer l’impact de la composante santé  de la subvention VIH round 8.

I - INFORMATIONS GENERALES 
L’analyse de l’histoire dans le cadre de la gestion  des programmes subventionnés par le Fonds mondial au Mali préconise de prévoir des mesures de prévention des risques de faible performance et de mauvaise utilisation de ses ressources. Le recours à des organisations internationales (Plan International, PNUD) comme Bénéficiaires Principaux, et à la politique de « zéro solde de trésorerie » pour les agences d’exécution ainsi que le recrutement des sous-bénéficiaires par processus compétitifs, sont des mesures déjà décidées par le CCM-Mali et le Fonds mondial.
Dans le cadre de la gestion des risques opérationnels qui sont de quatre grandes catégories : Programmatiques et Performances ; Financiers et Fiduciaires; Services et Produits de Santé ; Gouvernance, Suivi et Gestion ;  chaque Bénéficiaire principal  est chargé de rédiger un plan de gestion des risques qui s’applique à sa subvention.
Les associations de PVVIH, sous sous bénéficiaires d’ARCAD-SIDA,  travaillent sur deux grands axes d’intervention :
(i)    la mobilisation sociale pour la prévention et le plaidoyer en direction de la population générale, des femmes, des jeunes et des décideurs pour un accès pour tous aux soins ;
(ii)    l’accompagnement psychosocial et l’auto-support jusqu’au sein de la communauté à l’endroit des personnes infectées et affectées. 
Les raisons fondamentales   qui sou tendent la pertinence du projet AGIR à leur endroit sont :
?    des gaps en ce qui concerne le renforcement des capacités institutionnelles et managériales des 13 OSC Sous Sous Bénéficiaires sources d’insuffisances de performance, de mauvaise qualité des données statistiques ou de mauvaise utilisation des ressources du Fonds mondial.
?    les personnes handicapées prises en compte dans plusieurs sections du nouveau plan stratégique national de lutte contre le sida (PSN) 2013-2017 font face à des difficultés sérieuses opérationnelles en matière d'accès aux services de prévention au VIH, de soins et de soutien sur le terrain  

Ainsi, d’une manière générale, le projet AGIR mis en œuvre de façon tripartite  par HI, ARCAD- SIDA et la FEMAPH  vise à contribuer au renforcement de la gouvernance globale des 13 organisations nationales de la société civile impliquées dans la mise en œuvre de la phase 2 de la subvention VIH de la série 8 du  Fonds mondial.
De façon spécifique,  il entend :  
•    Améliorer la performance globale, par le renforcement de la gouvernance, des organisations de la société civile nationales œuvrant comme sous-sous-bénéficiaires ;
•    Améliorer la durabilité des programmes d’inclusion des personnes handicapées dans la réponse nationale au VIH et au Sida au Mali.
Une des activités principales contribuant à atteindre l’objectif spécifique relatif à l’amélioration de la performance globale des 13 OSC est : l’appui à l’élaboration du plan de gestion des risques opérationnels pour améliorer l’impact de la composante santé  de la subvention VIH round 8.
Ce plan qui sera élaboré, en atelier, en utilisant la méthodologie et l’outil GRAM  du Fonds mondial nécessite le recrutement d’un expert qui facilitera l’élaboration dudit plan avec l’appui du PNUD et ARCAD-SIDA, avec la participation d’HI, du CCM-Mali et du SE-HCNLS . Ce plan fera l’objet d’une mise à jour  en 2016.
Les présents termes de références  ont pour but de définir le cadre de la réalisation de la mission d’élaboration du  plan de gestion des risques opérationnels.
II - DESCRIPTION DE LA PRESTATION 
2.1 Objectif général de la prestation :

L’objectif général de la consultance est d’appuyer l’élaboration d’un plan de gestion des risques opérationnels dont la mise en œuvre permettra d’optimiser l’efficacité des subventions du Fonds Mondial pour améliorer l’impact de ses  composantes  santé et communautaire au Mali.

2.2. Objectifs spécifiques de la prestation 

2.2.1. Identifier et analyser tous les risques opérationnels susceptibles d’altérer  le succès et l’efficacité de la subvention VIH du Fonds mondial  au Mali ;
2.2.2. Analyser tous les facteurs qui déterminent les risques opérationnels dans la mise en œuvre de la subvention VIH du Fonds Mondial au Mali
2.2.3. Faciliter l’élaboration d’un plan de gestion dont la mise en œuvre permettra d’atténuer les risques opérationnels du programme VIH du Fonds Mondial au Mali

2.3. Résultats attendus 

2.3.1.  Tous les risques opérationnels susceptibles d’altérer  le succès et l’efficacité de la subvention VIH Fonds Mondial  au Mali sont identifiés et analysés 
2.3.2. Les facteurs  déterminant les risques opérationnels dans la mise en œuvre de la subvention VIH du Fonds Mondial au Mali sont connus et partagés par tous les acteurs intervenant dans la lutte contre le VIH et le SIDA au Mali
2.3.3. Un plan d’actions de gestion des risques opérationnels est élaboré pour optimiser l’efficacité de la subvention VIH et le SIDA du Fonds Mondial afin d’améliorer l’impact de ses  composantes  santé et communautaire au Mali.

2.4. Méthodologie 
Le plan de gestion des risques opérationnels pour améliorer l’impact de la composante santé  de la subvention VIH round 8, objet de la présente prestation, sera élaboré en utilisant l’outil GRAM (Grant Risk  Assessment Management) du Fonds mondial.
Il s’agit pour le consultant de :
?    Faire une rencontre avec  le Consortium HI, ARCAD-SIDA et FEMAPH pour une vue globale de la méthodologie, des besoins/objectifs, des enjeux, etc
Engager une lecture et une analyse approfondie des documents clés du projet et documents historique des subventions/activités des associations (leçons apprises, défis dans la  gestion des fonds …etc. ….), pour une meilleure compréhension des difficultés et des gaps  rencontrés dans le passé. Cette analyse lui permettra de bien  faire l’état des lieux sur les risques opérationnels dans la mise en œuvre de la  subvention du Fonds mondial  réalisée au Mali,  aussi, par la même occasion dégager  les différents facteurs qui les ont déterminé. Le consultant, dans son analyse,  portera une attention particulière sur l’aspect de la prise en charge théorique et opérationnelle  de la dimension du handicap  dans les programmes passés. 
La réalisation de ces activités ci-dessus citées couvrira 2 jours.

?    Entreprendre une rencontre  avec des acteurs clés (PNUD, CCM, HCNLS, etc) pour faire des entretiens (3 jours)
?    Développer  le programme, les présentations, activités de groupes, etc. pour l’atelier et partager avec projet AGIR pour commentaire (3 jour)
?    Développer un résumé des rencontres  effectuées avec les acteurs  avec une liste des actions pour atténuer des risques (2 jour)
?    Faciliter l’atelier d’élaboration du plan (3 jours)
?    Production du rapport final y compris le plan (2 jours )
2.5. Résultats de l’analyse  et suite : 
•    Une présentation power point présentant les éléments clés de l’analyse qui peut servir comme guide pour l’atelier
•    Faciliter un atelier national d’élaboration du  plan de gestion des risques opérationnels  pendant  3 jours. Cet atelier sera organisé autour du PNUD et ARCAD-SIDA, avec la participation de Handicap International, du CCM-Mali et du SE-HCNLS et regroupera une quarantaine de personnes   représentant des structures actrices de la mise en  œuvre   de la subvention VIH et le SIDA du Fonds Mondial au Mali
•    Production d’un d’un rapport final en français qui  résumé les étapes de la prestation et les commentaires et recommandations de l’atelier d’élaboration du plan de gestion des risques. 

III -  PROFIL DU CONSULTANT INDIVIDUEL 

3.1. Catégorie et nombre de jours homme par expert 
-    Expert, catégorie sénior, pour un total de 15  jours ouvrables. 

3.2 Profil demandé (formation, expérience, références et catégories) 

-    Justifier d’un minimum de Cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente, dont au moins trois (3) dans le domaine de la gestion de l’aide au développement et spécifiquement cinq (5) ans dans la gestion des  programmes  santé du Fonds mondial; 
-    Avoir déjà travaillé sur  la problématique de gestion des risques opérationnels  d’un programme ; 
-    Spécialiste confirmé dans le domaine des procédures du Fonds Mondial; 
-    Excellente capacité d’analyse et forte expérience en matière de conception/rédaction ; 
-    Très bonne expérience dans la planification ; 
-    Excellente maîtrise du français écrit et parlé ; 
-    Une expérience en gestion de programme  de développement dans les pays d’intervention du Fonds Mondial sera considérée comme un atout
-    Une connaissance /expérience sur la thématique d’inclusion de la dimension du handicap est un atout 

3.3 Langue de travail 

La langue de travail pour l’exécution de la prestation  est le français.
 
4.  Lieu et durée 

Nombre de jours/homme : dix (15) jours ouvrables à Bamako. Le consultant travaillera pendant 15 jours effectifs à Bamako qui seront pris en charge.

4.1  Démarrage  et fin de la mission: Du 11 Janvier 2016 au 5 Février  2016 
La mission de prestation doit être réalisée dans un intervalle de 27 jours. Mais les jours effectifs comptabilisés sont au nombre de 15.
4.2 Finance

Le budget pour la prestation doit être clairement exprimé dans la proposition. Le budget maximal disponible est de 4 249 383  F CFA).

Le budget doit inclure tous les frais associés, y compris les honoraires de consultance, l’hébergement, les voyages/transport intérieurs au pays, les coûts de rédaction de contrat, etc.

Le paiement sera effectué en deux versements : 60 % au début, et 40 % une fois que le rapport d'élaboration final a été validé, à condition que le calendrier et les délais définis ensemble et les critères de qualité visés dans le contrat aient été respectés.

4.3. Les dossiers de candidature : 
Le dossier de candidature  comprend :
-    L’offre technique et financière  contenant le curriculum vitae,  copie des diplômes, attestations, références;
-    L’offre technique sera notée sur  60 points et l’offre financière sur 40 points 

-    Les dossiers  de candidature sont transmis à l’adresse suivante : recrutement@handicapmali.org  ou au secrétariat  de Handicap International  sis à Badalabougou au plus tard Jeudi 31 Decembre  2015 à  17 h00, dernier délai de réception des offres (date et heure sur le mail faisant foi). Il est impératif de mentionner dans l’objet de votre courrier électronique le terme suivant : Candidature «Consultant _ AGIR ».

NB : Seuls les candidats retenus seront contactés pour les entretiens.