Dans le cadre du partenariat entre l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) et la société égyptienne de télécommunication Xceed, il a été conclu un accord pour le recrutement, le travail, le déplacement, le séjour et le retour des travailleurs migrants maliens en Egypte. Dans ce partenariat, Xceed a signé des contrats de travail à durée déterminée (CDD) avec 100 travailleurs migrants maliens. La cérémonie de mise en route du 1er contingent de 24 travailleurs pour l’Egypte a eu lieu hier jeudi 27 février 2020 au Mémorial Modibo KEITA, sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Me Jean Claude Sidibé, qui a procédé à la remise des billets d’avions aux 24 migrants maliens.

Selon le Directeur Général de l’ANPE, Ibrahim Ag NOCK, l’ANPE en collaboration avec l’équipe de recrutements de Xceed, a mené des démarches auprès des autorités maliennes impliquées (Direction Nationale du Travail et la Direction des Affaires juridiques  du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale) pour remplir les formalités administratives indispensables à la bonne exécution des contrats. Les jeunes diplômés concernés par le recrutement ont les profils de Master et Licence en informatique, en télécommunication et autres filières littéraires pour travailler en tant que conseiller à la clientèle au sein de la société Xceed en Egypte. Ila explique que l’une des principales vocations de l’ANPE est aussi la préparation et l’accompagnement des demandeurs d’emploi ayant bénéficié d’un placement à l’étranger.

A ce titre, la convention prévoit non seulement un comité technique de suivi de la mise en œuvre, mais aussi l’accompagnement des travailleurs pour leur installation dans leurs désormais pays d’accueil, ainsi que sur leur lieu  de travail. La société de télécommunication égyptienne Xceed s’est engagée à faire parvenir à la Direction générale de l’ANPE les billets d’avion des travailleurs dudit contingent.

Il a remercié la partenaire égyptien pour cette marque de confiance et d’estime placée en l’ANPE pour le choix du Mali, en vue de satisfaire des besoins de ressources humaines en ce moment précis où le chômage et le sous-emploi sont des sujets de préoccupation majeure pour tous les pays du monde. Il a fait savoir que le soutien et l’accompagnement du gouvernement n’a jamais manqué à l’ANPE. Il a encouragé les heureux bénéficiaires du contrat à redoubler d’efforts pour que d’autres opérations similaires aient lieu dans l’avenir entre l’ANPE  et Xceed et également avec d’autres employeurs de par le monde.

Avant de procéder à fla remise des billets d’avion, le ministre de l’Emploi et de la formation Professionnelle, Me Jean Claude Sidibé, a dit que l’opération ayant abouti à la signature de la convention de partenariat entre l’ANPE et Xceed est d’abord le fruit des bonnes historiques relations de confiance, d’amitié, de fraternité et de solidarité entre les peuples maliens et égyptien. Donc, pour lui, le partenariat entre l’ANPE et Xceed est la suite logique dans le processus d’évolution de la coopération qui lie le Mali et l’Egypte. Il a salué les autorités administratives et diplomatiques de l’Egypte et du Mali pour leurs contributions à la réussite de l’opération.

Il a soutenu que l’initiative de rechercher des ressources humaine qualifiées et compétentes au Mali par la société Xceed a suivi le cheminement diplomatique normal, avant d’aboutir à son département en charge des questions d’emploi dont la migration légale de travail. C’est ainsi que le dossier est parvenu à l’ANPE pour sa réalisation.

« Je suis heureux de constater que le processus a été suivi avec diligence, mais également avec professionnalisme à travers surtout la forte implication des structures techniques du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, la Direction de la Police des frontières, l’Ambassade du Mali en Egypte, l’ambassade d’Egypte au Mali, les services techniques du Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation » s’est –il réjouit.

Dans la société Xceed, les travailleurs maliens seront répartis en deux groupes de travail respectivement chargés du service à la clientèle (Call Center) et d’appui technique en ce qui concerne les informations. A l’endroit des bénéficières, il a rappelé leur immense responsabilité en qualité de précurseurs. Il les a invités au strict respect de la déontologie et des normes de travail de leur employeur, ainsi que des conditions de séjour et de résidence de leur pays d’accueil.

« Vous devez constamment vous comporter avec dignité afin de faire honneur à votre pays et mériter de la confiance placée en vous aussi bien par votre employeur, mais aussi par les autorités de votre pays d’appartenance, le Mali.

C’est ainsi seulement que vous serez des exemples pour que d’autres jeunes puissent suivre vos traces. Je vous exhorte dons à l’assiduité et à l’exemplarité au travail et  dans la vie de tous les jours afin de faire honneur au Mali », a prodigué, comme conseil aux jeunes, le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.   

    Source:Aujourd'hui vendredi 28 Fevrier 2020