A l’issue d’un long processus, l’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE), appuyée par le Centre Internationale pour le Développement des Politiques Migratoires (ICMPD), une agence de l’Union Européenne, a produit, en collaboration avec l’ensemble des acteurs du domaine de la migration au Mali, un document de référence sur les questions de migrations de travail au Mali. Ainsi, l’ANPE a organisé, hier mardi, dans les locaux de son Centre de Perfectionnement et de Reconversion (CPR), une cérémonie de lancement de ce précieux document.

Cette cérémonie s’est déroulée sous la présidence du Secrétaire général du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Drissa Guindo.

Le représentant de l’Union Européenne au Mali, les représentants des  structures institutionnelles partenaires et de la société civile ayant contribuées au processus d’élaboration et de validation du manuel ont pris part à cette cérémonie de lancement du manuel de référence, qui visait à communiquer, à disséminer et à promouvoir son utilisation par un large public.

Prenant la parole, le Directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock a précisé que ce manuel a été mûrement élaboré et produit sous l’égide de l’ANPE et de l’ICNPD à l’issue d’un long processus qui a duré 4 ans (2015-2019). Son élaboration a impliqué tous les acteurs du champ de la migration au Mali. « Il est le fruit d’une réflexion et d’un travail consensuel soutenu par l’expertise technique et le cofinancement de l’ANPE et de l’ICMPD » a –t-il indiqué. 2 000 exemplaires du manuel produits.

Ibrahim Ag Nock a rappelé que l’Assemblée Nationale a adopté en 2014 la Politique Nationale de la Migration (PONAM). Cette politique est dévolue au ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle à travers l’ANPE.

L’organisation de la migration légale constitue une bonne alternative contre la migration irrégulière et demeure un gage de la protection des droits du migrant, a-t-il fait savoir.

Le responsable de l’ANPE à signalé que son organisation à signalé que son organisation a produit 2 000 exemplaires du manuel qui seront répartis en grande partie entre tous les acteurs et intervenants du domaine de la migration au Mali.

 Il a également confirmé qu’une partie sera conservée au niveau de la documentation de l’ANPE pour servir de support à l’endroit des usagers,  je demeure convaincu qu’après le lancement du manuel et sa mise à disposition à un large public, le Mali aura effectué un grand pas dans la promotion de la migration et de sa diaspora a-t-il soutenu.

La réponse des plus hautes autorités pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Drissa Guindo a indiqué que la contribution substantielle que les compatriotes de la diaspora apportent dans le développement socio-économique du Mali afin de lui assurer un meilleur avenir n’est point à démontrer.

Pour maximiser les retombées positives de la migration, « notre devoir à tous est de régulier le phénomène qui se trouve au cœur des relations entre les pays entretenant des liens de coopération mutuellement avantageux »a-t-il dit.

C’est pourquoi, la mise à la disposition du public de ce référentiel national est une réponse des plus hautes autorités de notre pays dans le cadre de la gestion concertée des migrations de la main d’œuvre.

Par ailleurs, il a invité tous les acteurs à une meilleure appropriation de ce précieux document qui constituera une référence en matière de procédures de gestion des migrations professionnelles au Mali.

Source ; ANPE/DC.