L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE à respecter la tradition du mois de Solidarité, le lundi 29 octobre dernier, en remettant, à son siège, divers Kits d’insertion aux couches vulnérables.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta, du parrain national du mois de la Solidarité 2018, Dr Nouh Ag Infa Yatara, du parrain de la Semaine du mois dédiée à la jeunesse, à l’Emploi et à l’Entreprenariat, Bourama Doumbia ainsi que plusieurs autres invités de marque.

Au cours de la rencontre, il a été effectué la remise d’une série de Kits d’appui à l’insertion, composés de 120 motos tricycles pour la mobilité des personnes handicapées, de 12 machines simples et 4 machines de broderie pour les Centres de Formation en Coupe couture, destinée         aux femmes.

Un don du Fonds d’Appui et d’Insertion aux Activités Génératrice de revenus (AGR) a aussi été remis aux personnes vulnérables. S’y ajoutent des kits de 20 micro-ordinateurs pour les Centres de Formation en informatique et destinés aux jeunes et aux femmes, 10 motos pompes pour la promotion des activités de maraîchage, 2 décortiqueuses pour les groupements de production de riz

A préciser que les kits d’appuis à la promotion et à la création d’emploi sont le fruit d’un partenariat avec l’ONG ALFAROUK.

Le Directeur Général de l’ANPE,  Ibrahim Ag Nock a souligné, à cette occasion, que sa structure ne ménagera aucun effort pour mener à bien toutes les actions salvatrices pour les groupes cibles (les jeunes, les femmes et les personnes en situation de handicap). Selon lui, diverses actions ont déjà été menées dans ce sens par l’ANPE au cours des années précédentes

Ce sont, entre autres, la contribution au financement des projets auto – emploi, le financement des sessions de formation en transformation agroalimentaire et des sessions de formation en informatique, la formation et l’équipement des handicapés en technique de savonnerie, la mise à disposition de machines de couture pour les femmes handicapées.

A ces actions, il faut ajouter le financement des sessions de formation en technique de recherche d’emploi, en création d’entreprise et en gestion d’entreprise, les sessions de formation en informatique à l’intention des demandeurs d’emploi et des membres de l’Association des personnes de petite taille, la formation à l’emploi d’une centaine de jeunes, en collaboration avec le partenaire PROVEQTUS.

Ibrahim Ag Nock de souligner que dans sa lettre de cadrage envoyée aux différentes structures de l’ANPE dans le cadre de l’élaboration du Plan de Travail Annuel (PTA) 2019, en plus des activités prévues dans le contrat programme 2018 – 2023 au projet de société du président de la République, il a été instruit de mettre l’accent sur l’entrepreneuriat des jeunes, l’autonomisation des femmes et l’insertion des personnes en situation de handicap.

Dans le cadre des projets auto-emploi, il est prévu la création de 2475 emploi, dont 1 035 emploi crées ou dynamiques en milieu rural, 200  PMI/PME féminines à créer dans toutes les régions dont 1/3 des PMI/PME féminines et créer, à terme, au moins 600 emplois salariés.

La réalisation de ces PME/PMI est prévue dans le cadre de la Convention entre l’ANPE et le Fonds Auto Renouvelable pour l’Emploi (FARE).

Source : Indépendant N4590 Mercredi 31 Octobre 2018