S'identifier - Contact

Tél. : +223  20 22 31 87 - 20 22 83 54
FAX : 20 23 26 24
Email : anpe@anpemali.org
BP : 211 - Bamako 
Accueil  ANPE Mali  Candidat  Employeur
       

EXAMENS PROFESSIONNELS

Des résultats satisfaisants au Cap et au BT

Par anpe-mali • Les journaux ont écrit ... • Jeudi 27/07/2006  • Lu 1635 fois

Les résultats du Certificat d’aptitude professionnel (Cap) et du Brevet de technicien (BT) ont été proclamés lundi dernier.

Les taux  de réussite sont satisfaisants. De l’avis du premier responsable de l’organisation des différents examens et concours nationaux, ce résultat est la conséquence de l’accalmie qui a régné cette année au sein de l’école.

Hormis, certaines facultés et autres école supérieures, tous les résultats des examens de l’année scolaire 2005-2006 sont désormais connus. Cette semaine ce sont les résultats du certificat d’aptitude professionnelle (Cap) et du brevet de technicien (BT), qui ont été affichés.

Aux dires du directeur du centre  national des examens et concours de l’éducation (CNEE), Sahaloum Ould Youbba, les résultats du Cap et du BT sont satisfaisants. « Tout comme les résultats des autres examens publiés jusque-là, ceux du Cap et du BT sont très satisfaisants », reconaît-il.

En effet, sur les 11855 candidats au Cap tertiaire (secrétariat, administration, comptabilité.), 4383 ont été déclarés admis, soit un taud de réussite de 36,69%. En industrie (dessin, bâtiment, électricité), il y a eu 2001 admis sur 2712 candidats, soit un taux de 73,78%.

En BT1, les candidats du tertiaire étaient au nombre de 12 506 et 6098 passent en BT2 pour un taux de 48,76% contre un taux de réussite 58,64% en industrie pour 12 623 candidats.

En BT2, sur les 5487 candidats, le taux d’admission est des 71,95 % en tertiaire contre 89,96% en industrie (1056 candidats).

De l’avis de nombreux Maliens, les résultats des examens de cette année sont très satisfaisants, ce qui s’explique, selon le responsable du CNEE, par l’accalmie qui a régné toutes cette année au sein de l’école malienne. « C’est une année où il n’y a pas de mouvement de grève et de perturbation » ajoute-t-il.

Il explique en outre que l’école malienne connaît une nette amélioration des prestations aussi bien au niveau des élèves que des formateurs.

SOURCE : Les Echos n°2736 du 27 juillet 2006